2 Commentaires

Les goyim minimisent l’importance des "Protocoles des Sages de Sion"

catho-vs-fmUn exemple du stade ultime de la colonisation de l’esprit goy est la manière dont David Duke présente Les Protocoles des Sages de Sion comme une « œuvre de l’imagination ».

« Vous croyez aux Protocoles des Sages de Sion. Mais que faites-vous contre l’indéniable conspiration historique que nous avons accomplie, et qui n’a jamais été niée parce que vous n’avez jamais eu le courage de nous en accuser ? » (The Real Case Against the Jews, par Marcus Eli Ravage, Century Magazine, janvier 1928)

La semaine dernière, deux lecteurs surexcités ont posté un lien vers une nouvelle vidéo de David Duke qui promettait une analyse des Protocoles des Sages de Sion. J’ai un grand respect pour David Duke et les Protocoles, que je considère comme 100% authentiques ; mes attentes étaient donc élevées.

Imaginez ma déception lorsque dès le début Duke déclare que cela ne fait rien que les Protocoles soient un « faux » parce qu’ils sont une « œuvre de l’imagination » semblable à la dystopie de George Orwell, 1984.

Duke explique que les Protocoles contiennent des vérités imaginaires comparables à celles du Roméo et Juliette de Shakespeare (sur le sujet de l’amour). Il insère un extrait de 30 second du film Roméo et Juliette pour illustrer ce point de vue. Et cela au cours des 3 premières minutes d’une vidéo ostensiblement dédié aux Protocoles de Sion.

Il s’en suit que Duke formule une demande de don de 100$ afin qu’il puisse publier une nouvelle édition des Protocoles « illustrée et reliée en cuir », à un prix abordable. Les gens qui donneront plus de 100$ auront droit à une version autographiée et numérotée.

Avec la Bible, Les Protocoles des Sages de Sion, est le livre le plus important disponible aujourd’hui. Il détaille la marche à suivre du Nouvel Ordre Mondial et contient des explications inestimables au sujet du plan et de la méthodologie des banquiers Juifs kabbalistes pour établir une tyrannie mondiale.

dukeLe fait qu’un dirigeant nationaliste comme David Duke pensent que ce document puisse être « une œuvre de l’imagination » est plus que pathétique. Alors qu’en fait il s’agit d’une preuve indispensable à la compréhension du passé, du présent et du futur tragique de l’humanité.

La vidéo cite à peine les Protocoles et ne les analyse même pas. À la place, Duke fournit des exemples de la manière dont les promesses de la domination juive promise par les Protocoles, ont été réalisées. La plupart des lecteurs des excellents livres et vidéos de Duke sont déjà familiers de ces exemples, c’est-à-dire la FED, les médias de masse, etc.

Les Protocoles sont disponibles en ligne et font l’objet de nombreuses éditions peu onéreuses en vente sur Amazon et partout ailleurs. Avons-nous besoin d’une édition « reliée de cuir » ?

Le brillant Michael Hoffman a aussi décrié les Protocoles.

À quoi pouvions-nous nous attendre de la part des kabbalistes, une fois que leurs plans auraient filtrés ?

Naturellement, ils crièrent à « l’antisémitisme » pour que tout le monde soit trop effrayé pour le lire ou pour admettre qu’il soit vrai. Ce document satanique rempli de haine n’est pas « antisémite » ; il est anti-goyim. Mais les goyim sont trop stupides pour le reconnaître. Il est l’œuvre d’une kabbale secrète que la plupart des Juifs rejetteraient s’ils savaient qu’elle existe vraiment. Ce n’est certainement pas l’expression de la mentalité d’aucun des juifs que je connais.

LA MISE EN PRATIQUE DES PROTOCOLES

Le monde occidental a été conquis et colonisé par des Juifs Kabbalistes (Illuminati) en utilisant les traîtres francs-maçons Gentils comme une façade respectable et en faisant d’eux leur outil de procuration. Cette conquête s’est déroulée sans qu’aucune armée ne soit impliquée, car elle fut de nature financière et culturelle. Ils ont pris le contrôle du crédit du gouvernement, du financement des campagnes politiques, des entreprises, des médias de masse, du système éducatif et de la culture en général. La conquête est à présent complète et la plupart des gens ne réalisent même pas qu’elle se soit produite.

s.qwant.comLes guerres, les crises économiques et le « progrès social » en général, ont été amené pour servir une finalité unique, la destruction de l’héritage, de la cohérence et du pouvoir de la Chrétienté Européenne, le seul peuple que les Juifs Kabbalistes considèrent comme son rival.

La lecture des Protocoles est absolument essentielle à la compréhension du véritable caractère diabolique de la feuille de route du Nouvel Ordre Mondial. Dans mon livre Illuminati, (pp. 113-123) j’en ai résumé les passages principaux. Ils démontrent que le « libéralisme » ne fut principalement qu’une ruse utilisée afin de permettre aux mandataires des Juifs de s’emparer du pouvoir. Il n’a jamais eu pour but d’élever la société matériellement ni spirituellement.

Tout au contraire, les Protocoles déclarent explicitement que leur intention est de « s’emparer de toute les biens des goyim » et « de réduire tous les gouvernements à la soumission envers leur super-gouvernement. » (Protocole 1)

Cela émane-t-il d’une « œuvre de l’imagination » à votre avis ?

La suite des chapitres expose en détail les méthodes par lesquelles les banquiers kabbalistes ont détruit la civilisation Chrétienne : « L’objectif principal de notre direction est d’avilir l’opinion publique… de l’éloigner hors de toute réflexion sérieuse permettant la moindre résistance ; de distraire les forces intellectuelles en les dirigeant vers une lutte remplie d’éloquence vide. » (Protocole 5)

Cela ne décrit-il pas à merveille le jeu politique de nos jours ?

« Nous distrairons les masses par du divertissement, des jeux, l’art, les sports … Les gens commenceront à parler comme nous car nous seuls leur offrirons de nouveaux courant de pensé ; tout cela bien sûr à travers des personnes qui ne seront pas suspectées de solidarité à notre égard. » (Protocole 13)

Les goyim « peuvent continuer de s’amuser jusqu’à ce que leur heure soit venue… » (2)

Les Protocoles expliquent que nous sommes complices de notre propre avilissement ainsi que de notre propre réduction en esclavage : « les gens sauront que de ces dirigeants dépendront leurs gains, leur gratification et l’octroi de toutes sortes de bénéfices. » (10)

« Toutes les nations seront consumées par la poursuite du gain et dans cette course folle ne prendront jamais conscience de leur ennemi commun. » (4)

Les Protocoles des Sages de Sion sont tout sauf une création artistique ou une prophétie à caractère dystopique. Bien qu’ils aient été écrits il y a plus de 100 ans, ils constituent évidemment le plan directeur du monde d’aujourd’hui.

La conquête Juive Illuminati (franc-maçonne) est à présent un fait accompli. Ils stigmatisent les opposants politiques sous les termes de « bigots » et de « terroristes », bien qu’ils soient derrière la plupart des attentats, y compris le 11/09. Des gens perdent leur travail lorsqu’ils tentent de résister à leur attaque sur le mariage et la famille. La surveillance de la NSA est conçue pour tuer dans l’œuf toute résistance.

Mais qu’ont-ils à craindre lorsque des dirigeants comme David Duke ne parviennent même pas à reconnaître l’origine des Protocoles ?

Poster un commentaire

L’antisémitisme est tout à fait respectable

EINSTEIN-ANTI-SEMITISM-QUOTE("L’antisémitisme n’est rien d’autre que l’attitude antagoniste produite par les non-juifs face aux agissement de la juiverie. C’est une réaction sociale tout à fait normale." Dans un article de Colliers Magazine, 26 novembre 1938, Einstein poursuit : « La juiverie a prospéré sur l’oppression et l’antagonisme qu’elle a toujours rencontré de par le monde. »)

Comprendre « l’antisémitisme » est essentiel à la compréhension de la condition humaine.

Les Nazis ont donné de l’antisémitisme une mauvaise image. Peut-être était-ce là leur intention.

Leur propagande grossière, leur racisme et leur génocide l’ont rendu méprisable. Mais l’antisémitisme est issu d’une longue et importante tradition qui remonte bien plus loin que le Nazisme. Il a toujours représenté la résistance à une domination politique, culturelle et économique d’essence étrangère. Cette notion mérite réflexion.

Je commencerai par établir deux hypothèses

  1. La vérité est si simple, nous lui faisons face, pourtant nous refusons de la voir. La plupart des Juifs et des Chrétiens ne sont pas conscients que le Judaïsme n’est pas une religion, mais un culte satanique dissimulé derrière une façade religieuse respectable.

Le Judaïsme n’est pas défini par l’Ancien Testament mais par la Kabbale prêchant que Dieu est sans forme et inconnaissable. Ceci est l’essence même du Satanisme. La base de toute religion véritable est que Dieu est connaissable. Autrement comment peut-on obéir à sa voix présente au sein de notre âme/conscience ? Le kabbaliste déclare que Dieu est inconnaissable parce qu’il veut lui-même être Dieu. « Les Juifs » sont la manifestation physique de Dieu. Le Dieu « inconnaissable » est filtré jusqu’à que ce que sa volonté se manifeste par l’intermédiaire du Rabbin. La Kabbale est la base du Satanisme et de toute la pratique Occulte au travers de l’histoire. De plus en plus, le Satanisme remplace le Christianisme comme référence morale au sein de la société.

Le but du Juif kabbaliste (Illuminati) a toujours été de détruire la civilisation Chrétienne, et ils y ont réussis. Aucun Juif vivant aujourd’hui ne devrait encourir le blâme pour la crucifixion du Christ. Mais cependant, depuis la crucifixion jusqu’à nos jours, le but de la juiverie organisée contrôlée par les kabbalistes, continue d’être l’éradication de la Chrétienté. Ils ont défini la résistance Chrétienne à leur propre décadence, comme de « l’antisémitisme », ne faisant en cela qu’invertir le bien et le mal tout comme bon Sataniste se doit de le faire.

Les Illuminati prévoient de créer un « super état mondial » voué à l’extension de leur fortune, de leur pouvoir et de leurs perversions. Avec l’aide des Francs-maçons non-Juif, ils se sont emparés de l’Occident et intronisent peu à peu l’humanité à leur culte satanique. J’ai démontré de manière multiple comment l’humanité est sataniquement possédée.

  1. Comme je l’ai fait remarquer, au sein d’un culte Satanique, le commun des adeptes ne sait rien de la véritable feuille de route. Ces derniers sont manipulés et dégradés par des arguments fallacieux et des platitudes (ex : la « tolérance », la « diversité », la « libération sexuelle »). Au sein d’un culte satanique les gens sont contraints et gardés sous surveillance. Les gens faisant preuve de conscience sont calomniés et traités de « haineux ». De plus en plus, les gens deviennent Juifs ou « haineux » s’ils ne parviennent pas à adhérer à leur ordre du jour. Dans un tel culte, la vérité ne compte pour rien. Seul le politiquement correct a de l’importance. Notre société ressemble de plus en plus à ce culte.

Lorsque je parle de faire revivre « l’antisémitisme », je ne parle pas en faveur d’une discrimination des individus Juifs comme moi-même. Je parle de s’opposer à quiconque – Juif ou non-Juif – représentant l’ordre du jour kabbaliste (Illuminati), qui est à présent embrassé par l’ensemble de l’establishment politique, économique et culturel Occidental, qui est entièrement contrôlé par la juiverie organisée et la Franc-maçonnerie. Que cela soit Desmond Tutu, Michael Gorbatchev, les participants aux réunions du Bilderberg. Beaucoup sont Juifs. La plupart ne le sont pas. Mais tous sont des kabbalistes, des satanistes et des vendus.

Le Nouvel Ordre Mondial est vraiment constitué de deux camps : les kabbalistes (les Illuminati, leurs agents et leurs électeurs) contre le reste de l’humanité. (Tout le reste n’est qu’un écran de fumé). Les kabbalistes comprennent les Francs-maçons de gauche comme de droite, les libéraux comme les socialistes, les féministes radicaux, les Néocons, les Communistes, les Sionistes, les activistes homosexuels – je pense que vous avez compris. Comme vous l’aurez probablement remarqué, ces mouvements ont tous été créés et sont perpétués par des Juifs.

  1. Je pense sincèrement que les Juifs se sentiraient libérés s’ils parvenaient à se dissocier du Judaïsme. Beaucoup ont déjà sauté le pas. C’est le Judaïsme qui est la source de l’antisémitisme. De surcroit, sur un plan personnel, le Judaïsme conduit à la dysfonction. Le projet de la juiverie organisée, vérifiable par tous ses méfaits à ce jour, est de reprogrammer l’humanité pour la mettre au service des Illuminati. Ils accomplissent cette monstruosité en détruisant les quatre piliers de notre identité humaine : la religion (Dieu), la nationalité, la race et la famille (théorie du genre). Leur but est qu’il n’y ait plus qu’une seule race, une religion, un seul genre et un monde uni au service des Illuminati. Un exemple récent de leur mondialisme exacerbé est la manière dont la juiverie organisée s’oppose frénétiquement aux mouvements nationalistes en Europe.

 LE PREMIER ANTISÉMITE

Le premier antisémite fut Dieu lui-même. Lorsque Moïse lui déclara que les Juifs vénéraient un veau d’or : « Le Seigneur dit à Moïse : J’ai contemplé ce peuple et vu qu’ils étaient un peuple obstiné. Maintenant laisse-moi seul afin que je les détruise… » (Exode 32: 9-10)

jew-blasphemy-271x300Je ne sais pas ce qu’Abe Foxman (président de l’ADL) dirait des tendances génocidaires de Dieu. Dans tous les cas, les adorateurs de Baal sont aujourd’hui au pouvoir et Dieu devrait faire face à un Tribunal des Droits de l’homme pour sa déclaration sans équivoque.

Les grands prophètes de l’Ancien Testament étaient aussi tous antisémites. Jérémie a déclaré que les Juifs : « ne disent pas la vérité ; tant ils ont exercé leur langue à l’art du mensonge… » (Jérémie 9:5). Isaïe a expliqué que le Seigneur châtiera « les filles de Sion qui sont pleines d’arrogance, et marchent d’un port hautain en jetant des regards lascifs… » (Isaïe 3:16)

Jésus a rejoint le noble rang des antisémites lorsqu’il déclara aux Pharisiens : « Vous êtes de votre père le diable, et vous faites les désirs de votre père. Il était un meurtrier depuis le commencement, et n’était pas dans la vérité, parce qu’il n’y a aucune vérité en lui. Lorsqu’il prononce un mensonge, il parle seulement de lui-même : car il est un menteur et le père du mensonge. » (Jean 8:44)

Tout au long de l’histoire, les Juifs ont été critiqué par tout le Who’s Who de la Civilisation Occidentale. L’historien romain Tacite les condamna pour être à l’origine de la subversion de la religion, du pays et de la famille et déclara qu’ils étaient « les ennemis de toutes les races à part la leur. » George Bernard Shaw déclara : « Les Juifs devraient plutôt cessé d’être Juifs et commencé à devenir des êtres humains. »

Le musicien hongrois Franz Liszt déclara : « Ils vendent… les outils et les projectiles qui servent à détruire les fondation de la foi et de la morale. »

Le grand poète allemand Goethe dit : « Cette race industrieuse obéi à un grand principe directeur : tant que l’ordre règne, il n’a rien à gagner. »

Voltaire, le philosophe français, déclara : « la nation Juive ose faire montre d’une haine irréconciliable contre toutes les nations, se révolter contre tous les maitres ; toujours superstitieuse, toujours avide du bien-être d’autrui, toujours barbare – servile dans le malheur et insolent dans la prospérité. »

On ne peut pas généraliser sur tous les Juifs mais le critique américain H. L. Mencken était particulièrement dur envers la plupart. Il a déclaré que les Juifs « constitue la race la plus déplaisante qu’il est jamais vu. Ils sont dépourvus de la plupart des qualités qui définisse l’homme civilisé : le courage, la dignité, l’incorruptibilité, la simplicité, la confiance. Ils font montre de vanité dénué de fierté, de volupté sans le moindre bon goût, de connaissance dénué de toute sagesse… leur charité est principalement une forme mondaine de se faire valoir. »

Les Juifs ne sont pas au courant du projet suprématiste de leurs dirigeants kabbalistes. À la place, on leur dit qu’ils sont « haïs sans raison » ou parce que les gens ont besoin d’un bouc émissaire innocent à blâmer pour leur souffrance. L’antisémitisme est une « maladie irrationnelle » présent au sein de l’esprit des goyim. » De plus en plus, dans ce Nouvel Ordre Mondial sataniste, les gens sains sont dépeints comme malades.

Il est grand temps que les Juifs réalisent que le Judaïsme n’est pas du côté des anges, mais qu’il n’est pas trop tard pour s’en extraire.

Il est grand temps que les Chrétiens réalisent qu’ils se sont fait avoir par les plus grands tricheurs auxquels le monde a jamais donné naissance. Les Juifs ne sont pas « le peuple élu ». Leurs dirigeants sont des mégalomanes qui détruisent les nations, tuent des millions d’innocents et menacent le futur de l’humanité.

Il est temps pour nous tous de réaliser que d’être capable de critiquer les Juifs constitue une forme de test de notre propre liberté. L’antisémitisme fut banni et sévèrement puni dans la Russie Soviétique. Est-ce donc le genre de société au sein de laquelle nous voulons vivre ?

LA MESURE DE LEUR SUCCÈS

La conquête politique, économique et culturelle du monde par les Juifs kabbalistes et leurs alliés constitue en fait la véritable histoire des 500 dernières années, voire plus. (Les banquiers Illuminati sont à l’origine de l’impérialisme) Pourtant leur contrôle de la culture est tel que les gens sont complètement ignorant que cette conquête se soit produite. L’étiquette « antisémite » est une malédiction qui provoque la paralysie.

Si vous n’êtes pas antisémite, à la manière dont je viens de le décrire, vous êtes un opportuniste, une dupe ou bien les deux.

Les gens ne sont pas conscients du fait que toutes les guerres ont été conçues par les banquiers Juifs francs-maçons pour augmenter leur pouvoir et leur richesse, détruire leurs rivaux et faire avancer leur projet de gouvernement mondial.

Les gens ne sont pas conscients du fait que leurs « dirigeants » ne sont que des marionnettes et que les médias de masses sont des prostitués. Ils ne comprennent pas que les Illuminati ont sponsorisé le féminisme, l’homosexualité, la promiscuité et la pornographie, de manière à déchirer le tissu social (le mariage et la famille) et tout cela afin de diminuer toute résistance à leur tyrannie. Ils ne savent pas que le 11/09 et le reste ne sont que des attentats sous faux drapeau pour s’emparer de nos droits civiques et qu’ils persistent à mettre en scène de faux attentats pour confisquer nos armes.

En tant que Juif ethnique, le fils de survivants de l’holocauste qui ont perdu leurs parents, je reconnais qu’il existe des raisons fondées à l’antisémitisme passé et présent. Je fais partie de ces juifs ordinaires qui refusent de servir de bouclier humain, ni de victime sacrificielle, ni de bouc émissaire par la faute du projet secret démentiel et satanique de la juiverie organisée.

1 commentaire

Ma mère était l’exemple même de l’amour désintéressé

mothers-day13(à gauche, ma mère en train de faire manger mon frère en 1958)

Par son exemple, ma mère, Helen Iskowicz Makow (1919-1983), m’a montré ce qu’était l’amour. Mais je n’ai pas su le lui rendre avant qu’il ne soit trop tard.

Alors que les Illuminati détournent les jeunes femmes du mariage et de la maternité, je suis content de voir que la fête des mères est toujours d’actualité. Des restaurants sont réservés et des familles se préparent à honorer les mères pour tous leurs sacrifices.

Mon plus grand regret est de ne n’avoir jamais exprimé mon amour envers ma mère avant qu’elle ne meure d’un cancer du sein en 1983, lorsque j’avais 33 ans. Je pense qu’elle savait que je l’aimais mais j’étais trop centré sur moi-même pour le lui rendre. Je me souviens avec honte de m’être trouvé en train de signer les papiers de prise en charge dans sa chambre d’hôpital au cours d’une de mes rares visite. Lorsque les gens que nous aimons sont proches de la mort, nous n’arrivons pas à faire nos adieux. Nous voulons garder l’espoir qu’ils vont se remettre.

(à droite. La famille nucléaire est le fondement d’une société saine. Papa avait pris cette photo de nous.)mothers-day12

Ma mère m’a montré comment une femme infuse de l’amour au sein du monde par son dévouement envers son mari et ses enfants. Lorsque quelqu’un se sacrifie entièrement pour vous, lorsque quelqu’un vous est dédié inconditionnellement, vous ne pouvez pas vous empêcher de l’aimer de tout votre cœur.

Je n’ai pas besoin de vous dire que les mères sont les héros non célébrés de la société. Elles accomplissent le dur travail de s’occuper et d’élever les enfants qu’ils soient malades ou en bonne santé.

Le credo de ma mère était de servir mon père en premier, ses enfants en second, le Canada en troisième, et Israël en dernier. Elle ne faisait même pas partie de la liste.

Elle n’a jamais rien demandé en retour et c’est une des raisons pour lesquelles nous avons tous d’une manière ou d’une autre abusé de sa bonté.

Elle était tellement désintéressée que je me souviens d’avoir remarqué lorsque nous étions tous plus âgés, qu’elle se servait en premier au cours d’un diner.

Une fois lorsque j’avais 11 ans et que je faisais une apparition à la TV à New York pour ma brochure « Ask Henry » (demande à Henry), un producteur nous fit la visite dans sa voiture de sport.

Nous avons eu un accident. La porte de la voiture s’est ouverte et ma mère est tombée sur le goudron.

Pris de panique, j’ai crié : « Maman ! »

Heureusement, elle ne fut pas blessée. Mais je me souviens qu’après elle me fit la remarque avec satisfaction : « Tu m’aimes bien. »

Pourquoi est-ce qu’il avait fallu un accident pour le lui montrer ?

Ma mère n’avait pas terminé ses études et ne lisait que peu de livres. Mais elle avait une grande collection de timbres et faisait de menus travaux d’artisanat et de décoration.

Une fois alors que j’avais huit ans, je lui rapportais un incident qui s’était produit à l’école. Elle me dit d’être fort et de défendre le bien. Elle m’expliqua que cela s’appelait : « Le courage moral ».

Cela ne s’apprend pas à l’école. Elle le savait en son âme. Que Dieu la bénisse.

3 Commentaires

“L’antisémitisme” – Les goyim se comportent comme les chiens de Pavlov

Lorsque la chose la plus redouté par les gens n’est pas le KGB, la CIA, ou le Departement of Homeland Security (le ministère de l’intérieur américain), mais le fait d’être traité d’antisémite, qu’est-ce que cela signifie !!??

einstein5« L’antisémitisme n’est rien d’autre que l’attitude antagoniste produite chez les non-juifs par les groupes Juifs. C’est une forme de réaction sociale normale. » Albert Einstein

Commentaire de Makow : Nous pouvons contrer ce conditionnement Pavlovien en expliquant que « le projet politique de la juiverie organisée est l’établissement d’une tyrannie mondiale, et que si c’est « antisémitique » de s’opposer au Nouvel Ordre Mondial, je suis fier d’être antisémite ! »

Par Tim Warner

« Un antisémite était auparavant quelqu’un qui n’aimait pas les Juifs. À présent c’est quelqu’un qui est haï par les Juifs. » – Joseph Sobran

J’ai grandi en tant que Gentil parmi les Juifs de la banlieue de New York et le sujet de « l’antisémitisme » m’a toujours fasciné.

antisemitismshout1En grandissant, je me suis aperçu que ce sujet était devenu « intouchable » à mesure que le « politiquement correct » étouffait de plus en plus la liberté d’expression.

Cette constatation est venue se confirmer lorsque j’ai envoyé un article à un vieil ami Juif. Il le rejeta en bloc en déclarant : « tout ça n’est que de la merde antisémite », sans même prendre en compte son contenu. En tant que quelqu’un qui avait pour habitude d’évaluer les deux côtés d’une situation, sa réponse était étonnante.

Comme je l’ai dit, j’ai grandi au milieu des Juifs. Malgré les clichés, beaucoup de mes meilleurs amis étaient Juifs à l’université et au-delà. J’étais employé au sein d’une société dominée par les Juifs. Ma femme est juive, donc si je suis un antisémite, c’est une manière curieuse de l’affirmer…

Ma femme vient d’une famille juive laïque pourtant elle se souvient distinctement d’avoir été endoctrinée avec un « complexe de la persécution ». Bien qu’elle ait appartenu à une famille dysfonctionnelle, elle avait été mise au courant que les Juifs étaient le « peuple élu par Dieu ». Elle explique que l’état d’esprit était clairement : « Je suis élu, donc je suis persécuté. »

Elle m’a également expliqué que le nom de Jésus la répugnait et qu’elle pensait à son sujet : « ce traitre ! » Les églises étaient pour elle des bâtiments sombres où des choses mystérieuses se déroulaient en leur sein. Ma femme reconnait qu’elle a été endoctrinée mais ne sait ni comment, ni où.

Au passage, elle est consciente de tout cela depuis longtemps et est totalement d’accord sur le fait que « l’antisémitisme » est une astuce ingénieuse (dirons-nous typiquement juive) utilisée afin de contrôler l’esprit des Gentils. Des juifs éminents ont eux-mêmes admis qu’il s’agissait d’une tactique pour désarmer leurs opposants politique.

exodusLe roman et le film Exodus furent commandités par les propagandistes sionistes dans un but de contrôle mental. L’Exodus a utilisé l’holocauste et la fuite de Moïse hors d’Egypte pour justifier le vol de la terre Palestinienne.

Le thème musical était extrêmement puissant et efficace. Je suis un amoureux de la musique et ce refrain a littéralement submergé le jeune cœur impressionnable que j’étais à l’époque.

Exodus était un support audiovisuel de programmation mentale et émotionnelle, de proportion biblique. Qui me dira le contraire ? C’est évident.

NOUS SOMMES SEMBLABLES AUX CHIENS DE PAVLOV

Cette accusation « d’antisémitisme » est une forme de contrôle mental. Nous avons été tellement programmés sur un mode de culpabilité, que nous réagissons de manière semblable aux chiens de Pavlov. Le fait de ne serait-ce murmurer le mot « J » et boum ! Vous vous prenez une décharge de mille volts : « antisémite » !

pavlov3(à gauche Pavlov & son chien)

Comment osez-vous ! Les gens se le font à eux-mêmes à présent, la programmation est si profonde que vous pouvez voir les gens s’autoflageller lorsque le mot est prononcé.

Tout cela n’est purement et simplement que de l’intimidation. Ils ont fait des exemples avec les « révisionnistes » et les « antisémites », juste pour empêcher quiconque de suggérer que tout ce qui est Juif, d’Israël, ou Sioniste est mal. Pensez à Rick Sanchez et à Helen Thomas.

« Comment pouvez-vous exprimer de tels préjugés ? Ne savez-vous pas qui sont ces gens ? Ils ont terriblement souffert et si vous ne serait-ce que commencez à en parler négativement, c’est comme si vous réanimiez les Nazis et qu’un autre holocauste allait se dérouler ! »

Depuis quand remettre quelque chose en question est-il devenu illégal ? Et pourquoi est-ce que les Juifs sont-ils dépeints de la meilleure manière possible dans la presse et les médias, tandis que les Chrétiens, les Musulmans et à peu près tout le monde est considéré sous un angle critique ? Cette perpétuelle sympathie empruntée et hypocrite donne la nausée.

Un savant porte un éclairage très évocateur sur ce phénomène et ses origines :

« L’intense propagande Juive au sein de toutes les sphères sociales (les médias de masse, le gouvernement, le système éducatif, etc.) depuis le prétendu « Holocauste » de la Deuxième Guerre mondiale est parvenu à implanter le pouvoir Juif, l’histoire juive, l’activisme politique juif et l’identité juive elle-même avec un tel succès, que tous ces thèmes ont été placé au-delà du domaine de toute critique raisonnée. Quiconque ayant osé formuler une critique argumentée de quoi que ce soit de juif, a fait face à une avalanche de calomnies, de menaces, ou s’est heurté à un mur de silence : un bannissement virtuel de tout ce qui est considéré comme faisant partie du débat public raisonnable. »

Ou comme Voltaire l’a une fois déclaré : « Vous reconnaissez vos maitres à ceux que vous n’êtes pas autorisé à critiquer. »

Commentaire de Makow :

Le terme « antisémite » est un nez rouge, une tentative déloyale de désarmer toute opposition en dépeignant l’opposition politique comme émanant d’un préjugé racial ou bigot.

La juiverie organisée suit un projet politique synonyme aux desseins des Rothschild de former un Gouvernement Mondial satanique. Ce projet incorpore toute l’élite politique et économique de l’Occident. Les juifs francs-maçons, leurs alliés, et beaucoup de dupes servent à l’avancement de ce projet sur le plan politique, éducationnel, économique et médiatique.

blameLes individus juifs ne sont pas plus coupables de l’accomplissement de ce dessein que l’américain ou l’européen moyen dont le gouvernement sert de marionnette à la poursuite du but des Illuminati. Mais tout comme les victimes des attaques de drones de la CIA sont catalogués comme « antiaméricain », il est raisonnable pour les gens d’être « antisémites » si les Juifs et les organisation Juives servent d’instrument dans l’avancement de ce projet de Nouvel Ordre Mondial.

Nous devons vaincre la calomnie de l’antisémitisme en nous l’appropriant.

Par le passé, beaucoup de mouvements politiques antisémites ont protégé la religion chrétienne, la race blanche, la nationalité et la famille de l’effet dissolvant de l’ingénierie sociale perpétrée par les Rothschild. Par exemple, Karl Leugar, le maire « antisémite » de Vienne et membre du parti Chrétien démocrate de 1897 à 1910 est considéré comme un des meilleurs maires que la ville ait jamais connu.

Nous ne sommes pas des antisémites raciaux qui condamnons des individus sur la base de leur naissance. Beaucoup de juifs ne sont pas les instruments de Rothschild, tout comme la plupart des américains ne soutiennent pas la politique de guerre satanique de leur gouvernement.

Néanmoins, tant que la plupart des Juifs serviront à établir le Nouvel Ordre Mondial, (tout comme les gauchistes, les socialistes, les néo cons, les communistes, les sionistes et les féministes) et que le reste refusera de s’exprimer sous la peur des représailles, nous serons tous inévitablement condamnés à subir le même sort. Les juifs doivent savoir qu’involontairement, ils servent de cheval de Troie au déroulement d’un scénario catastrophique. Cela vaut également pour les francs-maçons et dans une moindre mesure des gens en général. Les mêmes qui contrôlent la juiverie organisée, contrôle tout le reste. Ils sont les banquiers centraux et tout ce qui existe a besoin d’argent.

Nous pouvons contrer cette programmation pavlovienne en affirmant que « le projet politique de la juiverie organisée est la tyrannie mondiale Illuminati, et si c’est « antisémitique » de s’opposer au Nouvel Ordre Mondial, alors je suis fier d’être un antisémite ! »

Jusqu’à ce que cessions de nous comporter comme le chien de Pavlov, ils continueront littéralement à échapper à la justice pour tous leurs crimes.

4 Commentaires

Les hommes cherchent plus des compagnes que des âmes sœurs

GirlFridayImageThomas Hardy et T.S. Eliot ont épousé leur secrétaire. Dostoïevski a épousé sa traductrice. J’ai épousé ma webmaster. Ce fut l’amour au premier click…

« Aimez la perfection mais ne la cherchez pas chez un autre être humain faillible, une femme. »

« Et Dieu dit, il n’est pas bon que l’homme reste seul ; Je lui octroierai une aide. » Genèse 2:18

Si seulement j’avais pu comprendre ce qui suit il y a 40 ans lorsque j’en avais 24.

Les hommes épousent une assistante, non une âme sœur. Je suis marié à l’une d’entre elle depuis 13 ans. Cela fonctionne très bien pour moi. Si vous pouvez trouver une « âme sœur », je vous tire mon chapeau.

À ceux qui disent qu’une assistante est ennuyeuse, je leur dit « Halleluyah ». Je ne compte pas sur mon mariage pour trouver de l’excitation. Cependant ma femme n’est pas ce que les féministes appellent une « carpette ». Elle a un master et a suivi une carrière. Elle est intelligente, honnête et possède un bon sens de l’humour.

« Tu contredis tout ce que je dis », lui dis-je.

« Pas tout le temps », répond-elle.

Alors voici mes conseils en 10 points.

  1. L’homme est gouverné par ses pensées. Il imagine un steak et se met à saliver. Il imagine une belle femme à demi-nu, portant des menottes et il en ressent de l’excitation. Qui parvient à contrôler ses pensées le contrôle entièrement. Évidemment, c’est mieux si c’est lui qui contrôle ses propres pensées.
  2. La société baigne dans une atmosphère d’hypnose de masse. Nous avons été intronisés par Hollywood dans une religion fallacieuse basée sur le sexe et les relations. Les postulats juifs kabbalistes sont devenus nos propres critères. Ils impliquent que 1. L’amour romantique contient le but et le sens de la vie. 2. Que la vie d’un homme est impossible sans les femmes qui sont des parangons de vertus et de beauté. 3. Comme les relations sexuelles avec ces anges sont l’expérience la plus élevée que la vie ait à offrir, elles nous font une faveur immense en consentant à coucher avec nous. (Elles passent pour des êtres éthérés n’ayant aucun besoins sexuels.) Le roulement de tambour perpétuel : « Tu es si merveilleuse ; j’ai besoin de ton amour et ne peux vivre sans toi » est répété ad nauseam par la musique pop.
  3. L’amour romantique est présenté en terme quasi-religieux. « L’amour » est un ersatz de notre relation envers Dieu. Nous aimons la perfection. Les gens ne sont pas parfaits. Notre amour devrait être dirigé de manière approprié vers notre propre amélioration. Nous n’avons pas besoin d’aimer autre chose que Dieu, c’est-à-dire la personne que Dieu nous commande d’être. « Soyez donc parfait comme l’est votre père qui est aux cieux » Matthieu 5:48. L’âme sœur que nous cherchons est véritablement Dieu.
  4. Pour les hommes hétérosexuels, « l’amour » implique habituellement une femme. Mais les femmes sont-elles aimables ? La plupart des hommes confondent l’attraction sexuelle avec de l’amour. Après l’instinct de survie, le sexe est notre instinct naturel le plus puissant. Mais c’est tout. Ses effets résultent d’une programmation. Nous ne devrions pas permettre à la nature ni à Hollywood de nous contrôler.
  5. Auparavant, les hommes cherchaient une femme qui sache cuisiner, nettoyer, coudre, traire la vache et s’occuper des enfants. Parfois elle pouvait jouer du Piano. De nos jours, beaucoup de jeunes femmes pensent qu’elles n’ont besoin que d’être bonne à une seule chose, et cette chose s’émousse rapidement.
  6. Les hommes n’ont jamais été censés « aimer » les femmes dans le sens de les adorer. Cela les conduit invariablement à expérimenter divers problèmes. Nous adorons ce que nous voulons et ce que nous voulons ce sont des relations sexuelles. Mais cela donnent aux femmes bien trop de pouvoir. Regardons les femmes sans le sex-appeal. Démystifions-les.

Les femmes sont différentes des hommes. Elles ont tendance à être plus passives, émotionnelles, subjectives et préoccupées par des considérations plus terre à terre. En promenade, ma femme me met en garde pour éviter de marcher dans les déjections canines. J’ai ma tête dans les nuages. Elle a les pieds sur terre.

Les femmes sont principalement intéressées par la sécurité et sont peut-être moins scrupuleuses que les hommes. Elles ont tendance à éprouver de l’insécurité et un sentiment de dévaluation à moins qu’un homme ne les valide. Cela donne de grandes facultés en tant qu’assistance mais n’en font pas des âmes sœurs.

Paradoxalement, ce genre de réalisme rend un homme plus attractif aux yeux des femmes qui dédaignent naturellement un homme qu’elles peuvent contrôler. Elles veulent être contrôlées avec amour. J’ai conscience que ce sont là des généralités mais nous avons besoin de changer notre perception en la matière.

  1. L’entier concept d’âme sœur est une supercherie et relève d’un égoïsme extrême. Il repose sur un temps où les femmes n’étaient pas censées penser. Elles adoptaient les idées de leur mari en même temps que son nom. Beaucoup de jeunes hommes sont encore à la recherche de ces « âmes sœur ».
  2. La distance est en fait meilleure que l’intimité. Car il s’agit d’une intimité placée sur un plan supérieur. Cela participe à la prise de conscience du fait que : « tu es totalement différente de moi et reste limitée sur certaines choses » mais « je le suis également sur d’autres et nous n’avons pas à être pareils. » Cela demande aussi de respecter les différences.

Soul-Mate-1024x667-Mobile

« L’amour » tel qu’il est généralement compris, force les gens à être trop proches. Il pousse les hommes et les femmes à respecter des normes impossibles. Nous ne sommes pas tous tant aimable que ça. Je me contente d’un lien basé sur le respect, la confiance, la considération et la gratitude. Le mariage est bien meilleur et plus solide lorsque la pression sociale « d’être amoureux » est éliminée.

  1. Désolé mais j’aime les gens qui m’aident et m’accordent le bénéfice du doute. Cela me motive pour les encourager et les aider. Nous devons nous débarrasser du brouillard sentimental et reconnaitre que la base de l’amour véritable est la dépendance mutuelle et non le sex-appeal. Cela m’a pris toute la vie de comprendre qu’il n’y aucune corrélation entre l’apparence d’une femme et son caractère.
  2. Nous n’avons pas conscience à quel point notre obsession sexuelle revêt un caractère oppressif qui s’avèrent la plupart du temps n’être qu’une perte de temps. Nous sommes vraiment des drogués du se sentir bien. Nous avons été induits à chercher cette « personne spéciale » qui nous fera nous « sentir bien ». D’habitude tout cela se finit en désastre parce que nous ne pouvons pas dépendre des autres et appeler ça de l’amour.

Pour conclure, les femmes trouvaient autrefois un sens à leur vie en servant leur mari et leur famille et en étant aimées en retour. Elles ont été reprogrammées pour être égoïstes à la place. Leur cœur et leur esprit sont en guerre. Elles sont des bombes à retardement.

Le père noël n’existe pas. « L’amour romantique » est une arnaque. Il est la plupart du temps basé sur un avantage que sur le moindre sentiment véritable. C’est une conception féminine qui transforme les hommes en femme. Je déteste voir un autre homme gâcher sa vie en courant derrière cette chimère.

Je recommande aux hommes de rechercher la compagnie des femmes qui sont prêtes à les servir et à les aider à atteindre leurs buts, qui veulent avoir des enfants et un foyer. Aimons la perfection mais ne la cherchons pas chez un autre être humain faillible…

3 Commentaires

Le futur président Libyen est le beau-fils de Bronfman

BASIT-SARA-IGTET3747-1(Abdul Basit Igtet, avec sa femme Sara Bronfman et leur fille. Sara est la fille d’Edgar Bronfman, l’ancien président du Congrès Juif Mondial.)

Les Juifs Illuminati prévoient effrontément de remplacer Kadhafi par l’un des leurs. Il s’agit de la nouvelle aristocratie juive milliardaire. L’OTAN qui a déposé Kadhafi est leur armée privée. Leur rapacité, à l’œuvre en Syrie et en Ukraine révèle le spectre d’une guerre mondiale.

Par JoAnne Moriarty

Abdul Basit Igtet, une marionnette sioniste est en train d’être imposé au peuple libyen en étant présenté comme son sauveur. Le mois dernier, il a annoncé sa candidature au poste de président de Lybie.

La guerre illégale menée par l’OTAN a transformé la Libye en champ de ruine. Il n’y a plus de gouvernement. Les marionnettes mises en place par la CIA et le renseignement allemand, Ali Zeidan et Mohammed Magarief, ont détourné des milliards de dollars, tout en laissant derrière les mercenaires d’Al Qaeda contrôler le pays par la terreur. Le pétrole n’est plus exploité ; il n’y a plus aucun service public, les gens transitent par l’aéroport de Tripoli sans passeport ni visa.

Al Qaeda, Ansar Al Sharia, les Frères Musulmans et d’autres groupes musulmans extrémistes se sont implanté dans le pays. Ils bénéficient de 11 soi-disant « campus » où ils entrainent leurs recrue d’Al Qaeda afin qu’ils perpètrent des actes terroristes contre les nations souveraines. Ces groupes contrôlent à présent les pays les plus riches du monde. Cette conséquence incroyablement dangereuse peut directement être attribuée à Barack Obama et Hillary Clinton.

lieberman(Igtet obtient la bénédiction de Joe Lieberman.)

Le peuple libyen n’a plus d’espoir. Sur 5.5 millions de libyen, 500 000 ont été tués, 2 millions se sont exilé, et 2 millions luttent pour leur survie. TOUT CELA N’EST QUE LE RÉSULTAT DE LA GUERRE ILLÉGALE D’OCCUPATION MENÉE PAR LES SIONISTES ET LES CRIMINELS DU NOUVEL ORDRE MONDIAL.

Le plan sioniste se déroule sous le déguisement d’un « loup habillé en agneau » se prénommant Abdul Basit Igtet, présenté comme celui restaurera la paix et la sécurité. Ayant plongé le peuple libyen dans une situation où la plupart ont perdu des êtres chers, n’ont plus de toit ni d’espoir, les sionistes pensent qu’ils peuvent forcer les libyen à accepter cette marionnette comme chef.

LE VRAI VISAGE D’IGTET

Abdul Igtet est né dans la ville d’Ab Bayda à l’Est de la Libye dans la minuscule tribu des Shahat, composée d’une dizaine de personne.

Son père était le Mufti (dirigeant islamique) d’islamistes extrémistes. Son père s’opposait au régime de Khadafi, il déroba des millions à ses sponsors étrangers, fut emprisonné et mourut. (Tout cela vient confirmer le fait que Kadhafi haïssait les islamistes extrémistes, dont il disait qu’ils ne sont pas de véritables musulmans.) Le régime de Kadhafi condamnait fermement les extrémistes qui fomentaient la haine parmi les libyens.

Dans sa jeunesse, M. Igtet trouva refuge en Suisse et a vécu en dehors de la Libye pendant depuis plus de 20 ans. Il n’a jamais obtenu d’importants diplômes comme les médias veulent nous le faire croire. En Suisse, il a utilisé les millions de dollars que son père avait détourné pour construire une compagnie et devenir très riche à 45 ans.

En Suisse, il avait commencé à travailler dans les cercles sionistes. Sara Bronfman devint sa petite amie. Le père de Sara Bronfman est Edgar Bronfman Sr., l’ancien président du Congrès Juif Mondial. Le lien est ici évident. M. Igtet et Miss S. Bronfman ont eu une fille et vivent actuellement ensemble? Ce fait n’a jamais pu être clarifié. Cependant leurs biographies respectives ont été rectifiées pour éliminer le fait qu’ils aient eu un enfant ensemble. Bien sûr, tout ça nuirait à leur image…

Un autre important élément est le fait qu’une fois élu, M. Igtet a l’intention de reconnaitre l’État d’Israël et de l’autoriser à implanter une base militaire dans la zone de la Montagne Verte en Libye.

Basit_Igtet_with_Congressman_Ted_Deutch(Basit Igtet avec le membre du Congrès Ted Deutch)

Après tout, il doit bien ça à ceux qui l’ont porté au pouvoir. Les libyens se souviendront que ce fut John McCain qui se déplaça à Tripoli l’an dernier pour soutenir M. Igtet et le présenter comme le prochain dirigeant de la Libye. Tous les libyens comprennent ce que cela signifie de bénéficier du soutien de John McCain, car c’est ce même McCain qui a soutenu les rebelles d’Al Qaeda qui ont détruit la Lybie. Les libyens comprennent que M. Igtet s’est associé à l’OTAN dans la destruction de la Libye. Il est un traitre à son pays, comme le sont toutes les marionnettes Illuminati à travers le monde.

Ignet promet de partager l’argent du pétrole avec le peuple. Il présente toutes les idées qui furent mises en pratique par Kadhafi. Il n’a aucune nouvelle idée ; il ne connait ni ne comprend la Lybie et son peuple car il n’y vit plus depuis 20 ans. Il en appelle à la transparence en toute chose. Eh bien, faisons la transparence sur votre vie M. Igtet, et montrez-nous d’où vient tout votre argent, à qui vous êtes marié, combien d’enfants avez-vous et qui sont vos sponsors.

Nous avons ici à faire avec un homme minuscule (en stature) qui est un pur sioniste. En tant que libyen illégitime, il se dissimule derrière des mots flatteurs pour tromper le peuple libyen et l’enfermer dans le piège tendu par ceux-là même qui ont détruit leur grand pays.

Les sionistes utilisent l’oppression et la lutte endurées par les libyens ces trois dernières années pour les forcer à accepter leur marionnette : Igtet.

Ce dont la Libye a besoin aujourd’hui est un de ses fils, un homme fort et de haute stature. Cet homme, Igtet n’a rien qui puisse représenter le peuple Libyen et les grandes tribus de la Libye. Elles constituent une race ancienne et fière qui ne se laissera pas tromper une nouvelle fois.

1 commentaire

Le but premier d’internet était-il la surveillance?

all-seeing-eyeDavid Livingstone suggère que la surveillance intrusive était l’intention première derrière l’invention de l’ordinateur personnel et d’internet, et non pas les conséquences accidentelles d’un produit amélioré.

Par David Livingstone (abrégé par Henry Makow)

La création de l’ordinateur personnel fut largement le produit du mouvement de la « libération des ordinateurs » qui émergea de la contre-culture en Californie dans les années 1960.

Plus précisément, ces tendances étaient elles-mêmes une excroissance du programme MK-Ultra de la CIA ayant popularisé la prise de drogue dans un but de « croissance spirituelle ».

brand(Stewart Brand, aujourd’hui âgé de 75 ans.)

Un des représentants éminent de cette tendance, qui est à l’origine du terme « ordinateur personnel » (P.C.), fut Stewart Brand, un agent MK-Ultra et le fondateur du magazine influent Whole Earth Catalogue.

Au milieu des années 1960, Brand était de connivence avec l’agent MK-Ultra et auteur Ken Kesey, ainsi qu’avec ses « Merry Pranksters ». À San Francisco, Brand produisit le Trips Festival, incluant de la musique Rock et des spectacles de lumière. Ce fut un des premiers évènements au cours duquel se produisit Grateful Dead à San Francisco. Brand est évoqué au début du livre de Tom Wolfe écrit en 1968 : The Electric Kool-Aid Acid Test.

Brand était grandement influencé par le visionnaire de la cybernétique Norbert Wiener, le théoricien des médias Marshall McLuhan, et l’architecte et designer Buckminster Fuller.

Jeffrey Steinberg dans son ouvrage From Cybernetics to Littleton : Techniques of Mind Control, relate que leur but « était le développement des ordinateurs, et le projet de combiner les ordinateurs ultra rapide avec la prétendue intelligence artificielle afin de parvenir littéralement à ‘programmer’ la race humaine. »

Sous-jacent à tous leurs efforts, était la croyance absurde que l’esprit humain est une machine, ainsi qu’une conviction semblable à la Tour de Babel laissant penser que son fonctionnement pouvait être reproduit et éventuellement surpassé par les ordinateurs.

En 1974, Steward Brand écrivit un essai annonçant : « Que nous soyons prêts ou pas, les ordinateurs débarqueront chez les gens. »

Brand créa le Whole Earth Catalogue, publié entre 1968 et 1971, qui identifiait et promouvait les produits clefs ou les outils de vie en commun, et aidait à « la transformation de l’individu en une personne capable et créative. » D’après Steve Jobs, le fondateur d’Apple Computers, le magazine était « une des bibles de ma génération. »

reingoldTravaillant aussi aux côtés de Brand, il y avait Howard Rheingold, qui était un des éditeurs fondateurs de Hotwired, un des premiers sites commercial publié en 1994 par Wired magazine. Sa fascination de toute une vie pour l’amélioration des capacités intellectuelles et ses différentes méthodes, avaient conduit Rheingold à intégrer l’Institut des Sciences Noétiques (IONS) et le Xerox PARC.

PARC est une compagnie de recherche et de développement à Palo Alto, possédant une réputation distinguée pour son importante contribution à l’amélioration des ordinateurs personnels, y compris l’interface graphique utilisateur (GUI), comportant des fenêtres et des icônes activées par une souris. La petite histoire veut que Steve Jobs se soit vu accorder l’accès aux développements de PARC, avant d’être capable de les transformer en produits commerçables grâce à leur intégration au sein du Macintosh.

La PARC recruta beaucoup d’employés issus du tout proche Augmentation Research Center du Stanford Research Institute (SRI), car les financements du DARPA, de la NASA et de l’US Air Force avaient commencé à diminuer. Fondé à l’origine comme un moyen d’attirer les recherches commerciales de la Stanford University de Californie, le SRI commença alors à remplir des missions militaires et de renseignement, dont la plupart étaient classées top-secret.

En mai 1974, le SRI mena une étude sur la manière de transformer les États-Unis en Meilleur des mondes à la Huxley, cette dernière était intitulée « Changing Images of Man. » Le rapport insistait sur l’importance des États-Unis pour la promotion des idéaux maçonniques, afin d’accompagner la création effective de l’État maçonnique idéal.

harmanWillis Harman (1918-1997) (à gauche) dirigeait les recherches. En tant qu’ancien consultant de la Maison Blanche et ayant été impliqué dans les recherches sur le LSD au service de la CIA.

En 1976, Harman écrivit An Incomplete Guide to the Future, dans lequel il défendait la vision d’une société basée sur les idéaux de la Franc-maçonnerie. Harman pensait que le symbole de la pyramide surmontée de l’œil qui voit tout figurant sur le grand sceau, « indiquait que la nation ne prospérerait que si ses dirigeants étaient guidés par une intuition supra-consciente », qu’il définissait comme « l’intérieur divin ».

La disciple de Willis Harman, Marilyn Ferguson, dépeignit la contre-culture New Age dans son best-seller The Aquarian Conspiracy, comme l’accomplissement de la Conspiration à Découvert de H.G. Wells, tout en tentant de la rendre populaire en décrivant le besoin de répandre les doctrines New Age comme un développement spontané et positif.

Ferguson mena une enquête auprès de 185 dirigeants sur le potentiel humain du mouvement New Age et trouva que les penseurs les plus influents mentionnés, étaient le philosophe et prêtre français également associé de Julian Huxley : Teilhard de Chardin, à l’origine de la supercherie de l’Homme de Piltdown. Venait ensuite Carl Jung qui travailla de concert avec le patron de la CIA Allen Dulles, ainsi qu’avec Aldous Huxley, la figure de proue du programme MK-Ultra.

Le frère d’Aldous, Julian, écrivit la préface du livre de Chardin Le Phénomène Humain. Aldous et Julian étaient tous deux les petits-fils de Thomas H. Huxley, le fondateur du groupe Round Table, d’où sortit plus tard le Council on Foreign Relations (CFR).huxley

Thomas H. Huxley était également connu comme le « bouledogue de Darwin » pour sa défense de la théorie de l’évolution, qui d’après le rabbin Kook (1865-1935), le plus illustre représentant du Sionisme Religieux : « est en voie de conquérir le monde, et plus encore que toutes les autres théories philosophiques, se trouve conforme aux secrets kabbalistiques du monde. » D’après Julian Huxley : « l’évolution n’est rien d’autre que la matière devenant consciente d’elle-même. »

L’intérêt pour le Darwinisme provient de la notion théosophique de l’évolution spirituelle. Basé sur la kabbale, elle affirme que la nature ainsi que la conscience humaine, est prise dans un processus d’évolution. Tout cela formait la base d’une croyance au sein d’une transformation culturelle pilotée qui allait caractériser la plupart des pensées occultistes du XXème siècle et du courant New Age.

chardin(Teilhard de Chardin est souvent considéré comme le saint patron d’Internet)

Souvent désigné comme le « Darwin Catholique », Teilhard de Chardin prépara le terrain pour le projet de création d’intelligence artificielle en expliquant qu’à mesure que l’humanité s’organiserait en réseaux sociaux complexes, la Noosphère grandirait, culminant dans le but de l’histoire, qu’il désignait comme le Point Omega, un niveau de complexité maximum et de conscience vers lequel il pensait que l’univers tendait.

Teilhard en appelait à l’humanité pour créer une « sphère de conscience mutuelle renforcée, en faisant le siège, le support et l’instrument d’une super-vision et de super-idées. »

En d’autres termes, l’humanité devait construire la Noosphère. Effectivement, l’homme devra créer Dieu, l’œil tout puissant inscrit au dos du billet d’un dollar, flottant au-dessus de la société humaine, dont l’omniscience et la sagesse sera le produit des données accumulées par l’enregistrement de toutes les facettes de l’activité humaine.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 190 autres abonnés