5 Commentaires

L’inversion de toutes les valeurs

antechrist-vs-jesus

Vous appartenez à votre père le démon… Il a été un meurtrier depuis le commencement,… car il est un menteur, et le père du mensonge.

Le Christ aux Pharisiens – Jean 8:44

Ce n’est pas ce qui est vrai qui compte, mais ce qui est perçu comme tel.

Henry Kissinger

Né en 1949, tout au long de ma vie j’ai été le témoin d’un processus de décadence accélérée de la culture.

Lorsque j’étais jeune, une femme réservait sa virginité pour son mari et se dévouait à sa famille.

Maintenant grâce à l’aide d’une application appelée Tinder, elle peut s’offrir à des inconnus présents dans les environs.

Plus tard, elle participera à une « marche des salopes » pour nous convaincre que la promiscuité sexuelle est une forme « d’émancipation », comme on le lui a expliqué à l’école.

Lorsque j’étais jeune, le sexe et les fonctions corporelles n’étaient pas mentionnés en public ; à présent les références obscènes et les discussions pipi-caca sont considérées comme du dernier chic.

Les animateurs qui simulaient des actes sexuels sur une scène publique étaient bannis ; aujourd’hui le « twerking » est répandu et encouragé.

L’homosexualité était il n’y a pas si longtemps un trouble du comportement qui provoquait un dégout viscéral. De nos jours, c’est devenu une « préférence sexuelle » que tout le monde doit essayer sous peine de se voir traité « d’homophobe ».

Les résultats de cette attaque à peine voilée sur les hétérosexuels sont clairs :

Depuis 1960, le taux de natalité des États-Unis a été réduit de moitié. Le taux de divorce a augmenté de 50%. En 2011, 36% des naissances provenaient de mères célibataires.

Tout ceci et d’autres développements néfastes ne sont pas le fruit du hasard ou d’une évolution naturelle. Ils sont le produit d’un programme élaboré d’ingénierie sociale conduit par les Illuminati, une société secrète satanique qui contrôle l’occident en utilisant la Franc-maçonnerie.

1089402396Ce qui passe pour des « changements sociaux » spontanés n’est en fait qu’un processus organisé de possession satanique.

Ce développement n’est pas un phénomène isolé ou récent. La société Occidentale toute entière est basée sur une rébellion contre Dieu et l’ordre naturel et moral.

Les prétendues « Lumières » font référence à Lucifer le « porteur de lumière ». Elles représentent la détermination des Illuminati à rejeter la réalité – le dessein du créateur – pour construire une réalité artificielle plus conforme à leurs intérêts et à leurs perversions.

C’est ce que les banquiers kabbalistes entendent par « refaire le monde » ou « changer le monde ».

Cela ne sert à rien d’édulcorer cette réalité. Des Juifs (kabbalistes) et des Francs-maçons mènent une guerre secrète contre Dieu et l’homme et sont proches de la victoire finale. Beaucoup de Juifs et de Francs-maçons ont servi cette force subversive à travers l’histoire – ceci est la véritable cause de l’antisémitisme.

Bien sûr, la majorité des Juifs (ou des Chrétiens) ne sont pas conscients de ce processus de possession satanique. Nous y avons tous succombé.

Se faisant passer pour de la « laïcité » et de « l’humanisme », le Satanisme est en vérité la religion secrète de l’Occident.

Dans son livre, Behind the Lodge Door, (Derrière la Porte de la Loge), Paul Fisher écrit :

« Les maçons sont parvenus à faire en sorte que leur religion dominent au sein de la société américaine. Il est évident que la Franc-maçonnerie internationale a été de par le monde un mouvement révolutionnaire organisé, se consacrant à l’avancement du Gnosticisme Kabbalistique, pour saper et si possible détruire la Chrétienté ; puis infuser la philosophie maçonnique au sein des structures gouvernementale clefs, afin de subvertir le moindre gouvernement refusant de se soumettre aux principes maçonniques. » (p.16)

JOUER À REMPLACER DIEU

Les Illuminati sont l’Establishment. Ils dirigent les gouvernements, l’armée, les agences de renseignement, les think tanks, les médias et les grandes corporations. La politique des gouvernements est leur politique. Le discours des médias est leur discours.

obey-giant-hostile-takeover

La mesure du contrôle Illuminati est illustrée par l’uniformité de la condamnation de l’Occident à l’égard de l’annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014. Cette condamnation unanime par les médias et les politiciens de droite comme de gauche, s’est exprimée en dépit du fait que les US aient illégalement renversé le gouvernement ukrainien, et que 95% du peuple de Crimée ait validé l’annexion par un vote démocratique.

L’Occident est sous complète domination satanique. Les corporations, les politiciens, les médias et les institutions universitaires ont tous été achetés. Partout un chœur composé de castrats chante le même refrain. Tout le monde applaudi le démantèlement de gouvernements indépendants comme celui de l’Irak, de la Lybie ou de la Syrie. Tout le monde crie au « racisme » et chante les louanges de la « diversité » excepté lorsqu’il s’agit d’Israël.

Le pivot du pouvoir Illuminati est le cartel Juif Franc-maçon des banques centrales qui contrôlent le crédit des gouvernements à travers le monde. Ils créent l’argent à partir de rien (basé sur notre propre crédit) et donc pensent qu’ils sont Dieu.

La Kabbale leur commande de « refaire le monde » ou de manière euphémistique de « guérir le monde ». Cela ne constitue pas un changement positif, car il s’agit de possession satanique.

LA FORCE ET LE POUVOIR DE FAIRE-CROIRE

Dans Les Protocoles des Sages de Sion, l’auteur déclare : « notre devise doit être : tous les moyens de la force et le pouvoir de faire-croire. »

Les Illuminati contrôlent les leviers du « faire-croire » – les médias de masse et le système éducatif. Ils créent une fausse réalité toxique au sein de laquelle nous nous débattons pour trouver une direction et un sens à la vie, sans nous rendre compte que nous sommes des insectes pris dans la toile des mensonges qu’ils ont tissée.

1206739235

C’est pourquoi tant de Juifs sont des menteurs patentés (à part moi-même et quelques autres comme Myron Fagan, Benjamin Freedman, Israel Shahak, Henry Klein, Israel Shamir et Gilad Atzmon).

C’est pourquoi les Juifs sont prédominants dans l’industrie du « divertissement », occupés à imaginer la réalité. La plupart des Juifs n’ont jamais entendu parler de la Kabbale mais elle semble profondément inscrite dans leur vision des choses.

Ils créent notre réalité de la même manière qu’ils manufacturent les films à Hollywood. Notez les similarités entre le 11/09 et La Tour infernale. Vous souvenez-vous des images de gens en train de courir alors que les célèbre tours s’écroulaient dans un nuage de poussière derrière eux ?

Afin de construire leur dispensation satanique, ils devaient d’abord détruire l’ordre ancien. Ils croient à la « rédemption à travers le péché. ». Leur Messie ne reviendra que lorsque le monde sera descendu dans le chaos.

Ils ont organisé les guerres mondiales et les crises économiques au service du même objectif. Le monde dans lequel nous vivons est pour une grande part leur invention.

Par contraste, essayez d’imaginer une société où le message constant émanant de l’État, des écoles et des médias serait que notre comportement sur terre détermine le fait que notre âme puisse atteindre la vie éternelle.

Pouvez-voir à quel point le monde serait différent ?

NOUS SOMMES TOUS DES JUIFS À PRÉSENT

L’amère vérité est que le Judaïsme est un culte satanique se faisant passer pour une religion. La plupart des Juifs et des Chrétiens Sionistes sont des dupes.

Les membres d’un culte satanique ne connaissent jamais le véritable ordre du jour. Les Juifs sont manipulés avec de fausses informations et des platitudes spécieuses. Ils pensent que l’antisémitisme est une « maladie irrationnelle ». Comme la plupart des gens, ils veulent se conformer et être acceptés. Souvent cela relève d’une nécessité pratique.

De nos jours, par extension, la plupart de l’humanité se trouve dans cette situation. C’est-à-dire involontairement intronisée à un culte satanique : le Judaïsme Kabbaliste déguisé sous le masque de la laïcité. Nous sommes tous des Juifs à présent.

« Les Juifs se sont libérés à mesure que les Chrétiens se sont judaïsés », a écrit Karl Marx. « Ainsi, ils ont considérablement contribué à faire de l’argent, le moyen, la mesure et la finalité de toutes les activités humaines. » (Cité par Léon de Poncins, Les Juifs et le Vatican, p.76)

Les Juifs s’appuient sur deux livres différents. Les Juifs ordinaires et les gens en général considèrent l’Ancien Testament. (Même là, Dieu est de nature tribale et non universelle, pas vraiment Dieu mais plutôt une égrégore.)

Seuls les initiés sont aptes à voir la véritable idéologie pernicieuse : la Kabbale et le Talmud qui contredisent effrontément l’Ancien Testament. Les Kabbalistes (c’est-à-dire les Illuminati) se vouent à inverser tout ce qui est sain, vrai et bon. Le Talmud considère les Juifs comme une race supérieure et voit les non-Juifs comme des sous humains.

« Jehovah a créé les non- Juif sous forme humaine afin que les Juifs ne soient pas servis par des bêtes. Ainsi le non-Juif est un animal sous forme humaine, et condamné à servir le Juif, jour et nuit. » – Midrasch Talpioth, page 225, L

« Vous êtes des êtres humains mais les habitants des nations du monde ne sont pas des êtres humains, mais des bêtes. » – Baba Mecia 114, 6

La tragédie de la condition humaine est le produit de cet héritage kabbalistique haineux. Et le Nouvel Ordre Mondial est motivé par ce désir d’exploiter et de réduire en esclavage l’humanité. Cependant je tiens à souligner que la vaste majorité des Juifs et des Francs-maçons ne connaissent pas le Talmud et la Kabbale et s’opposeraient probablement à ce plan, s’ils parvenaient à comprendre qu’il existe réellement.

« REFAIRE LE MONDE »

Même alors qu’ils condamnaient des millions d’Ukrainiens à mort en 1932-33, les dirigeants Juifs bolchéviques étaient pénétrés d’un zèle vertueux.

« Cette fraternité sans pitié vivait dans un état permanent d’excitation et d’activité frénétique… Se considérant elle-même comme Dieu au premier jour, ses membres s’affairaient à créer un nouveau monde au sein d’une frénésie brulante… » (Montefiore, Young Staline: The Court of the Red Tsar, p.45)

Le banquier Illuminati Otto Kahn a déclaré que les dirigeants Juifs seront semblables à Dieu : « Notre mission consiste à promulguer la nouvelle loi et à créer un Dieu… en l’identifiant avec la nation d’Israël, qui est devenue son propre Messie. » (Comte de St Aulaire, Geneva Versus Peace, p.78)

C’est écrit noir sur blanc : les Juifs, plus spécifiquement la direction Juive Kabbaliste, remplace Dieu en utilisant la « nation d’Israël » comme cheval de Troie.

Le fait de nier Dieu ou de chercher à le supplanter est la marque du Satanisme. « Refaire le monde » signifie de le renverser. Tel est la véritable signification de la « révolution ». Lucifer remplace Dieu sur le pinacle.

Comme je l’ai dit ailleurs, Dieu est un état de conscience au sein duquel les idéaux spirituels comme la vérité, la justice, la bonté, l’amour et la beauté sont évidents.

1109305512Dieu est la réalité. Notre but sur terre est de la rendre notre.

Dieu est esprit : et ceux qui l’adorent doivent l’adorer en esprit et en vérité. Jean 4:24

Les satanistes inversent la réalité. Le mal devient le bien, le mensonge devient la vérité, le malsain devient sain, la laideur devient la beauté, l’antinaturel devient le naturel et vice-versa.

Dans cette réalité inversée, l’agresseur se fait passer pour une victime et la victime est désignée comme l’agresseur.

Comme Ivor Benson l’a fait remarquer : « l’antigentillisme devient ‘l’antisémitisme’ ; l’auto-exclusion de la population d’accueil devient une discrimination douloureuse et un rejet ; et le capitalisme financier agressif prend la forme du socialisme et du communisme « anticapitaliste » ; les pratiquants de génocide sont représentés comme les plus grandes victimes de génocide ; etc. etc. Et le plus audacieux de tous les mensonges : une nation composée majoritairement d’athées prétend que la terre de la Palestine lui appartient « en vertu d’une promesse faite par Dieu. » (Russia 1917-1918: A Key to the Riddle of An Age of Conflict)

Aux États-Unis, des patriotes comme Charles Lindbergh, Henry Ford, Elizabeth Dilling ou Louis McFadden sont traités de « fanatiques » et « d’antisémites », tandis que des traitres (prenez tous les présidents excepté JFK) sont couverts d’honneurs. N’est-ce pas là un signe de possession satanique ?

« Refaire le monde » nécessite que l’humanité perde le contact avec la réalité.

Ils la font plier à leur exigence. Par exemple, les « armes de destruction massive » de Saddam Hussein. Ils mettent en scène des « attaques terroristes » telle que celles d’Oklahoma City, du 11/09, Sandy Hook et celles du Marathon de Boston. Lors du 11/09, les Tours Jumelles se sont effondrées sur elles-mêmes, démontrant clairement qu’il s’agissait d’une démolition contrôlée. Un avion de ligne est supposé avoir disparu encastré dans le Pentagone. Aucun débris. Ne croyez pas ce que vous voyez, croyez ce qu’ils vous disent.

L’élite politique et médiatique ment à peu près sur tout.

Karl Rove a prononcé cette formule kabbaliste : « Nous sommes un empire à présent, et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et tandis que vous étudiez cette réalité – judicieusement, si vous y arrivez – nous agissons encore, créant d’autres réalités nouvelles, que vous pouvez étudier à leur tour, et c’est la manière dont les choses se déroulent. Nous sommes les acteurs de l’histoire… et vous, vous tous, resterez juste à étudier ce que nous faisons. » (New York Times Magazine, 17 octobre 2004)

Ces menteurs satanistes moralisateurs confessent leur fausseté et tout le monde chante Alléluia !

Si la Russie est poussée dans ces derniers retranchements, cette déconnexion de la réalité pourrait aisément dégénérer en une confrontation nucléaire. De surcroit cette « nouvelle Guerre Froide » pourrait donner aux Illuminati l’excuse dont ils ont besoin pour remplir leurs camps de la FEMA avec les « conspirationnistes », les « homophobes », les « antisémites », les « Chrétiens extrémistes » et les « patriotes d’extrême droite ».

LE SATANISME

Le Satanisme se défini par son credo Fais ce que voudra. Essentiellement, cela consiste à donner libre cours à nos instincts animaux en impliquant qu’ils représentent notre véritable nature. Les Satanistes « libèrent » nos bas instincts en niant notre connexion à Dieu (l’âme) qui sert normalement d’élément directeur. Ainsi les Satanistes contrecarrent délibérément l’évolution spirituelle de l’homme.

À travers l’histoire, les Juifs Kabbalistes et les Francs-maçons ont subvertie les nations Chrétiennes par la promotion de la pornographie, de la promiscuité, de l’immigration de masse, du multiculturalisme, du métissage et de l’homosexualité, sous les vocables du Communisme, du Féminisme, du Libéralisme et du Socialisme.

Nous avons été entrainés tels les chiens de Pavlov à rejeter tout ce qui conduit à « l’antisémitisme ». Alors que l’antisémitisme est justement un indice révélateur. Il y a plus de Francs-maçons non-Juif qui sont tout aussi coupables que n’importe quel Juif, tandis que la plupart des Juifs n’ont aucune idée des finalités qu’ils servent.

La stratégie Illuminati est de détourner le ressentiment populaire sur ces « idiots utiles » Juifs et de définir toute opposition comme de l’antisémitisme, c’est-à-dire du « racisme ». En fait, ils financent les antisémites pour que les Juifs rentrent dans le rang et se conforment à leurs diktats. (Voir sur mon site internet Le racket de protection Sioniste, L’affaire Dreyfus fut une manipulation de Rothschild et Les Sionistes ont trahis les Juifs irakiens.)

D’un autre côté, les gens qui permettent à leur gouvernement ou l’organisation à laquelle ils appartiennent de faire le mal en leur nom sans jamais les désavouer, doivent en porter la responsabilité. Le Cheval de Troie n’était pas un passant innocent et étranger à la chute de Troie…

LA FRANC-MAÇONNERIE

La Franc-maçonnerie est du Kabbalisme pour les Gentils. Les goyim profitent du contrôle frauduleux des banquiers Juifs sur le crédit des nations et leur servent en échange d’instrument de procuration.

Le Dr. Isaac Wise a écrit : « La Franc-maçonnerie est une institution juive dont l’histoire, les degrés, les charges, les mots de passe et les explications sont Juifs du début à la fin. »

Le kabbalisme est un culte satanique sexuel dédié à l’adoration du pénis. Ses symboles (les obélisques comme celui du monument de Washington) sont partout présents au sein de nos villes.

Dans son ouvrage Morals and Dogma, 1871, Albert Pike a déclaré que les maçons des degrés inférieurs sont maintenus dans l’ignorance au sujet de la consécration de la Franc-maçonnerie à Satan, ainsi qu’à propos de la pratique de l’homosexualité.

Un initié « commémore par une observance sacramentelle cette passion mystérieuse ; et tandis qu’il pénètre la chair nue de la victime, il semble revigoré par un extrait de la fontaine de vie universelle… d’où la signification du phallus. » (p. 393)

En 1919, les archives maçonniques de Budapest furent saisies. Les Chrétiens découvrirent que lors d’un conclave du B’nai Brith ayant eu lieu en 1897, le Grand Maitre avait dit :

« Nous devons répandre l’esprit de révolte au sein des travailleurs. C’est eux que nous devons envoyer sur les barricades, en s’assurant que leurs désirs ne soient jamais satisfaits, car nous avons besoin de leur mécontentement pour ruiner la civilisation Chrétienne et provoquer l’anarchie. Il est nécessaire que le moment advienne où les Chrétiens imploreront eux-mêmes les Juifs de prendre le contrôle. » (Cecile Tormay, An Outlaw’s Diary)

Le père Maximilien Kolbe (1894-1941) que le Pape Jean-Paul II a canonisé en 1982, a écrit : « Nous pouvons identifier avec certitude une mafia appelé la « Franc-maçonnerie ». La main manœuvrant tout cela vers un but clair et spécifique est le Sionisme international. »

« La Franc-maçonnerie est le plus grand ennemi de l’Église. En fait, par ses tentacules orientés dans toutes les directions, elle est capable d’affecter tout le monde… [Ses rangs comprennent] des gouverneurs, des ministres, des hommes d’affaires, des personnalités de haut rang, si bien qu’elle peut diriger partout et toujours… Le cinéma, le théâtre, la littérature, l’art en général, tous sont largement dirigés par la main invisible de la Franc-maçonnerie. »

(Voir La Franc-maçonnerie est l’instrument de la domination Juive, sur mon site internet)

DES EXEMPLES DE POSSESSION SATANIQUE

Si nous souhaitons échapper aux ravages de la vie moderne, nous devons comprendre que la société est sataniquement possédée.

Je ne parle pas d’un point de vue Chrétien ou biblique. Je viens d’un milieu laïc. La différence est que je reconnais que Dieu est le magnifique ordre moral et naturel régissant l’univers. Notre devoir et notre récompense découlent du fait d’accomplir Sa Volonté.

La rébellion Illuministe contre Dieu ne peut ultimement pas triompher.

Voici dix exemples de notre état de possession satanique :

  1. « Dieu » est un gros mot, ne pouvant plus être mentionné en public. La prière a également été bannie des lieux publics.
  1. Le sexe et la romance occupent une place malsaine dans notre culture. La religion s’est muée en une dévotion à l’égard de l’amour romantique. La religion sert au perfectionnement de soi-même. À la place, nous vénérons les vertus imaginaires de quelqu’un avec lequel nous voulons désespérément coucher. Presque toutes les chansons populaires affirment notre dévotion et notre dépendance à l’égard de cette personne qui prend la place de Dieu. L’orgasme est le saint sacrement de cette religion bidon.

Tout amour est véritablement le reflet de l’amour Divin. Nous aimons la perfection (Dieu). Tel est l’amour divin. Nous tolérons les autres, et ils nous tolèrent. Tel est l’amour humain. Les deux ne devraient pas être confondus.

Les « relations » romantiques sont présentées comme essentielles au bonheur et au développement personnel. Elles ne le sont pas.

« Une sorte d’érotomanie s’est répandue sur notre civilisation », a écrit Francis Parker Yockey en 1948. Il s’agit de l’identification du bonheur avec l’amour sexuel, le tenant pour une grande valeur, devant laquelle tout l’honneur, le sens du devoir, le patriotisme et la consécration de la vie à un but plus élevé, doivent s’effacer. » (Imperium, 297)

Le vagin est le Saint-Graal. Comme les femmes en sont les gardiennes, elles sont idéalisées et mythifiées.

Les femmes ont été conçues pour suivre les hommes et non l’inverse. Comme Tolstoï l’a fait remarquer : « Lorsque le sentiment religieux diminue, cela signifie que le pouvoir de la femme augmente. »

  1. Les relations sexuelles ont été séparées de l’amour, du mariage et de la procréation. Le sexe pour lui-même dégrade toutes les relations au niveau de baisable ou pas. C’est une des caractéristiques des homosexuels.

La possession occulte prend la forme d’une obsession sexuelle. Les Illuminati font la promotion du porno et du sexe anonyme afin de nous déshumaniser. Les acteurs de TV et de cinéma sont choisis sur la base de leur sex-appeal. Nous sommes constamment sollicités sexuellement. La culture populaire imite la pornographie. La société est enchainée et donc maintenue dans ce besoin obsédant. La trilogie Cinquante nuances de Grey a écoulé 100 millions d’exemplaires.

  1. Les Illuminati mènent une guerre psychologique insidieuse contre l’hétérosexualité, le mariage et la famille. Les hommes veulent le pouvoir. Les femmes veulent l’amour. L’hétérosexualité est basée sur l’abandon volontaire de la femme au pouvoir de l’homme exprimé par l’amour. Ainsi, la prise de pouvoir de la femme a stérilisé les deux sexes. Le programme caché du féminisme consiste à ce que les femmes poursuivent une carrière à la place de fonder une famille. Seul des Satanistes peuvent avoir à cœur de détruire l’amour entre l’homme et la femme, entre la mère et l’enfant. Ils devraient répondre de tout cela.

 « Les droits des Gay » masquent une attaque vicieuse contre l’identité et les valeurs hétérosexuelles. Le but est de remplacer les normes hétérosexuelles par celles des homosexuels. Ils ont redéfini le mariage pour accommoder moins d’un quart de 1% de la population, c’est-à-dire les gays qui veulent se marier. Le jeu de la séduction a été remplacé par la culture de la « baise ». La confusion du transgenre est encouragée. Les médias dansent à chaque fois que deux Marines gays s’embrassent.

  1. Des guerres incessantes sont planifiées par les Illuminati afin d’accroitre leur richesse et leur pouvoir, et pour affaiblir les états nations. Ils assassinent les dirigeants naturels et démoralisent et détruisent. Ironiquement, les Illuminati utilisent les guerres pour justifier l’établissement de leur « gouvernement mondial ».
  1. Le naturalisme. Effacer la frontière entre l’esprit et la matière en prétendant que l’esprit n’existe pas. Définir les gens strictement par leurs besoins animaux en portant une attention réductrice sur les fonctions corporelles et les incidents de toilettes.
  1. Les médias de masse y compris la TV, les journaux, les films et la musique sont les instruments principaux de la tromperie et de l’endoctrinement occulte. L’abaissement du peuple à travers le sport, le divertissement et un système éducatif défectueux. La prédominance des valeurs collectives sur l’initiative individuelle. L’éradication de l’héritage Chrétien et la suppression de l’art et de la vérité historique. Le politiquement correct. La violence gratuite. Notre divertissement est constitué de rituels occultes. Les stars doivent être Satanistes pour atteindre le succès. Johnny Depp, Lady Gaga, Madonna et Miley Cyrus sont des exemples.

Le développement humain a été arrêté au niveau adolescent. Les gouvernements nationaux sont semblables à des conseils de classe de lycée. Les médias ressemblent à un journal de l’université. Nous n’avons qu’un simulacre de démocratie.

  1. La suggestion envahissante que la Vérité est relative et ne peut pas être connue est une démonstration satanique.

Dieu est la vérité absolue. Connaitre Dieu et lui obéir est l’essence de la religion.

Les scientifiques qui affirment la présence d’une intelligence universelle au sein de la nature sont marginalisés. La science qui ne se conforme pas au « politiquement correct », c’est-à-dire à la possession satanique, est supprimée.

La culture moderne évite ce qui est universel et vrai. À la place, elle célèbre ce qui est personnel, subjectif et d’habitude déviant.

  1. La propagation de la spéculation sous le masque de « l’investissement ». Des millions de gens sont fixé sur les fluctuations du marché boursier lorsqu’ils ne sont pas en train de regarder du porno. La moindre maitresse de maison de la classe moyenne possède un chien et un « compte en action ». La luxure ou l’avidité, fait partie de notre possession satanique.
  1. Le multiculturalisme, l’immigration de masse et la « diversité » sont des attaques voilées des Illuminati sur l’héritage culturel et la cohésion raciale de l’Occident. Tout comme les individus ont leur propre peau, les gens possédant un héritage historique racial et culturel commun devraient avoir le droit de préserver l’intégrité et la cohésion de leur propre pays. En Occident, seuls les Juifs ont ce droit.

 

faux-prophete

La feuille de route du Nouvel Ordre Mondial est un culte satanique, le Judaïsme Kabbaliste, c’est-à-dire le Communisme. Bien qu’un dirigeant mondial charismatique (l’Antéchrist ?) n’ait pas encore émergé, ce culte satanique s’emploie à accroitre la dépravation humaine, l’exploitation et le contrôle dictatorial, corps et âme. Nous avons déjà parcouru un long chemin dans cette voie.

À propos de l’Antéchrist, un ami a dépeint un scénario post guerre nucléaire. « L’humanité serait partout dans un tel état de panique et de désespoir, implorant la venue d’un sauveur, et cette figure apparaitra en amenant des solutions qui fonctionneront vraiment. Les gens seront si surpris et reconnaissant qu’ils déclareront qu’il doit s’agir de Dieu… et il ne les détrompera pas. »

Au final, vous et moi sommes nés au cours de l’acte final de ce drame. Je ne suis pas très optimiste en ce qui concerne son issue. Ils contrôlent tous les leviers de pouvoir. La plupart des gens ont subi le lavage de cerveau des médias de masse. La société n’est pas seulement complice ; elle embrasse sa propre subjugation. Telle est la possession satanique. Le mieux qu’il nous reste à faire et d’éviter la contamination, en se rapprochant de ceux qui partagent notre constat, afin d’en porter témoignage et de diriger notre vie dans un sens plus élevée.

 

 

7 Commentaires

Le génocide européen planifié par les Juifs Illuminati

cops-migrants

Traduction d’un article d’Identità pour henrymakow.com

Jamais dans l’histoire aucun peuple n’a embrassé sa propre disparition avec une telle complaisance que les habitants endormis de l’Europe, de l’Amérique du Nord et de l’Australie.

Nous ne devrions pas éprouver du ressentiment à l’égard des immigrants qui tentent juste de gagner une vie meilleure, mais nous devrions plutôt diriger notre colère vers les dirigeants politiques et culturels qui, en tant qu’agents des banquiers centraux, sont des colonisateurs et des traîtres.

Les causes de l’immigration de masse sont toujours habilement dissimulées par le système et décrites comme inévitables par la propagande multiculturelle… Ce qui est présenté comme un phénomène spontané et inévitable est en fait un plan de destruction à long terme et délibéré pour changer à jamais la face du continent.

migrants1

LA PANEUROPE

save(« Nous [les Juifs] avons l’intention de transformer l’Europe en une race métisse d’asiatiques et de nègres dominée par les Juifs. » Le « père fondateur » Juif de l’Union Européenne, Richard Coudenhove-Kalergi, dans ‘Praktischer Idealismus’, 1925.)

L’homme qui conçut le plan génocidaire des peuples de l’Europe fut un des principaux initiateurs du processus de l’intégration européenne. L’élite le considère comme le fondateur de l’Union Européenne. Il s’agit de Richard Coudenhove Kalergi. Son père était le diplomate autrichien Heinrich Von Coudenhove-Kalergi (ayant des liens avec la famille byzantine des Kallergi) et sa mère la japonaise Mitsu Aoyama…

En 1922, il fonda à Vienne le « mouvement paneuropéen » qui visait à créer un Nouvel Ordre Mondial basé sur une fédération de nations dirigées par les États-Unis. L’intégration européenne devait être la première étape dans la création d’un gouvernement mondial. Parmi ses premiers soutiens figuraient les politiciens tchèques Tomas Masaryk et Edvard Benes et le banquier Max Warburg, qui investirent les premiers 60,000 marks. Le chancelier autrichien Ignaz Seipel et le futur président de l’Autriche, Karl Renner, prirent la responsabilité de diriger le mouvement « paneuropéen ». Plus tard, les politiciens français, tels que Léon Blum, Aristide Briand, Alcide de Gasperi, etc., le rejoignirent.

Avec la montée du fascisme en Europe, le projet fut mis en sommeil, mais après la Deuxième Guerre mondiale, grâce au soutien de Winston Churchill, de la loge maçonnique juive du B’nai B’rith et de grands journaux comme le New York Times, le plan fut accepté par le gouvernement des États-Unis.

L’ESSENCE DU PLAN DE KALERGI

Dans son ouvrage « L’idéalisme pratique », Kalergi indique que les résidents des futurs « États-Unis d’Europe » ne seront pas les peuples du Vieux continent, mais le produit du métissage. Il déclare précisément que les peuple d’Europe doivent se mêler aux asiatiques et aux races de couleur, créant ainsi une race sans identité et facilement contrôlable par l’élite dirigeante.

Kalergi préconise d’éliminer l’autodétermination des nations en utilisant les mouvements du séparatisme ethnique et de l’immigration de masse. Afin que l’Europe soit contrôlée par une élite, il recommande que les peuples soient changés en une race métisse homogène faite de noirs, de blancs et d’asiatiques. Cependant, qui constitue donc en définitive l’élite en question ? Kalergi est particulièrement explicite sur ce point :

L’homme du futur sera de race métisse. Les races et les classes sociales d’aujourd’hui disparaitront graduellement par l’élimination de l’espace, du temps et des préjugés. La race eurasienne-négroïde du futur, similaire en apparence à celle des anciens Égyptiens, remplacera la diversité des peuples et des individus. Au lieu de détruire le Judaïsme européen, l’Europe contre son gré, a raffiné et éduqué son peuple, le conduisant à son statut futur de nation dominante à travers ce processus évolutif artificiel. Ce n’est pas surprenant que le peuple échappé de la prison des ghettos soit devenu la noblesse spirituelle de l’Europe. Ainsi le soin attentionné que l’Europe lui a prodigué a engendré en son sein une nouvelle race d’aristocrates. Cela s’est produit à mesure que l’aristocratie européenne féodale s’effondrait à cause de l’émancipation des Juifs (due aux initiatives prises par la Révolution Française).

metissage-Banque-postale

La propagande du métissage émanant directement des établissements bancaires…

Bien qu’aucun ouvrage ne fasse mention de Kalergi, ses idées sont les principes directeurs de l’Union Européenne. Le dogme exigeant que les peuples d’Europe se métissent avec les Africains et les Asiatiques pour mieux détruire leur identité et générer ainsi une race métisse unique, est la base de la politique de protection des minorités appliquée par la Commission Européenne. Non pas pour des raisons humanitaires, mais seulement en vue de mettre en pratique les directives émises par un régime sans pitié en train d’engendrer le plus grand génocide de l’histoire.

Le prix Européen Coudenhove-Kalergi est attribué tous les deux ans aux Européens qui ont excellés dans la promotion de ce plan criminel. Parmi ses récipiendaires nous trouvons Angela Merkel et Herman Van Rompuy.

L’incitation au génocide constitue également la base des constants appels des Nations Unies à ce que nous acceptions des millions d’immigrants pour palier au problème du faible taux de natalité européen. D’après un rapport publié en janvier 2000 à la rubrique population des Nations Unies à New York, sous le titre de « Immigration de remplacement : une solution au vieillissement de la population », l’Europe aurait besoin de 159 000 000 de migrants en 2015.

Credit-mutuel-de-Bretagne

On pourrait se demander comment peuvent-ils estimer avec une telle précision les besoins de l’immigration s’il ne s’agissait pas d’un plan prémédité. Il est certain que le faible taux de natalité pourrait être aisément inversé par des mesures appropriées pour soutenir les familles. Il est tout aussi clair que la contribution de gènes étrangers ne protège pas notre héritage génétique mais œuvre à sa disparition. Le seul but de ces mesures est d’oblitérer nos peuples, de les dépouiller de tout caractère national et historique et de toute cohésion culturelle.

spain_beach_quer_1_47542

En bref, les politiques du plan de Kalergi étaient et sont plus que jamais la base des politiques gouvernementales officielles visant au génocide des peuples d’Europe, à travers l’immigration de masse. G. Brock Chisholm, l’ancien directeur de l’OMS, a déclaré : « Ce que les peuples doivent faire est de limiter le taux des naissances et promouvoir les mariages mixtes (entre races différentes), cela permettra la création d’une race unique dans un monde dirigé par une autorité centrale. »

CONCLUSION

Si nous regardons autour de nous, le plan de Kalergi semble s’être accompli à merveille. Nous observons une fusion de l’Europe avec le tiers monde. La peste du mariage mixte produit chaque année des milliers de jeunes gens métis : « les enfants de Kalergi ». Sous la double pression combinée de la désinformation et du mensonge humanitaire promus par les mass médias, les Européens sont continuellement forcés de renoncer à leurs origines et à leur identité raciale et culturelle.

migrants

Les serviteurs de la mondialisation essaient de nous convaincre que le fait de nier notre identité, est un acte progressiste recouvrant une valeur humanitaire et que le racisme est un mal. Il est à présent plus que jamais nécessaire de contrer les mensonges du système et d’éveiller l’esprit révolutionnaire des Européens. Tout le monde doit voir cette vérité : l’intégration européenne s’apparente à un génocide. Nous n’avons pas le choix, la seule alternative est celle du suicide national.

3 Commentaires

Le « mariage gay » est une ruse kabbaliste

Same_Sex_Marriage_WEB

Utiliser le langage pour mieux tromper.

Ce qui n’est pas la même chose ne peut pas être considéré comme similaire, y compris en utilisant le même terme.

Le « mariage » de même sexe est de la magie noire kabbaliste.

L’utilisation du terme « mariage » pour décrire les unions homosexuelles est une tentative éhontée de redéfinir la réalité en abusant du langage.

Le mensonge fondamental de la Kabbale est que la réalité est une fonction de la pensée. Au contraire, alors que leur « magie noire » permet de manipuler notre perception de la réalité, elle ne peut pas modifier la réalité elle-même.

Néanmoins, en inversant ce qui est bon, naturel, et vrai et afin de rendre hommage à leur dieu Lucifer, ils vont très loin dans leur désir de nous voir succomber à leur possession satanique.

par Tom Bothwell pour henrymakow.com

La légalisation du « mariage » de même sexe implique nécessairement (si les mots conserve le moindre sens) que le « mariage » de même sexe est fondamentalement égal, à savoir, est essentiellement la même chose que ce que nous avons jusqu’ici considéré comme le mariage. Mais est-ce réellement le cas? S’agit-il vraiment de la même chose?

L’union hétérosexuelle et l’union homosexuelle ne sont pas les mêmes, ni même ne peuvent être considérée comme équivalente. Lorsque vous mettez un homme et une femme ensemble, de nouvelles choses se produise. En premier lieu, un homme et une femme peuvent se livrer à une union génitale basée sur leur complémentarité biologique. Ils peuvent également profiter d’une union personnelle plus profonde sur la base de cette complémentarité spéciale psychologique, affective, spirituelle rendue possible par la polarité masculine/féminine.

Enfin, l’union hétérosexuelle est marquée par un potentiel procréateur, à savoir, la possibilité que leur union physique entraîne l’apparition d’une nouvelle vie.

En revanche, chacune de ces caractéristiques, qui sont à juste titre considérées comme bénéfiques pour le bien-être des conjoints, la stabilité de la société, et l’avenir de la civilisation, sont totalement absente de la relation homosexuelle. L’union hétérosexuelle est unique et exclusive.

Si je peux faire une analogie brutale, quand vous mettez une clé et la serrure correspondante ensemble, quelque chose de nouveau vient à l’existence: le pouvoir de verrouiller et de déverrouiller les portes. Deux clés ou deux verrous restent tout à fait inutiles dans un tel but. De toute évidence, la relation entre la serrure et la clef est qualitativement différente de la relation entre deux clés ou deux serrures. En aucune façon ne peuvent-elles être considérées comme des égales.

Utilisant le même mot et concept pour décrire à la fois l’« union » hétérosexuelle et homosexuelle est une tentative de redéfinir la réalité en  changeant notre langage et notre loi.

langage politique

Ce serait comme déclarer par force de loi que la forme jusque-là connue comme un triangle doit être appelée un carré et doit être traitée comme si elle était un carré. La modification de la définition d’un triangle ou le fait d’appeler carrés des triangles ne peut pas fonctionner.

Tandis que les angles intérieurs d’un carré doivent faire une somme de 360, les angles intérieurs d’un triangle doivent être de 180 degrés. Ces états de choses sont indépendants de la perception ou des préférences de quiconque et ils peuvent être connus avec une certitude apodictique.

Cependant, le fait que la légalisation du « mariage » de même sexe soit maintenant soutenue au nom de « l’égalité » se prête également à un type de reductio ad absurdum d’une telle position. Les bisexuels n’ont-ils pas également le droit à « l’égalité ? »

Selon la même logique, les bisexuels devraient être autorisés à former un mariage légal de trois personnes avec un conjoint de même sexe et un conjoint de sexe opposé. Vous ne pouvez pas « discriminer » les bisexuels maintenant, n’est-ce pas ?… et si un de ces conjoints est aussi bisexuel… et ainsi de suite? Eh bien, alors nous pourrions avoir une longue chaîne de couples mariés, qui, si elle était étendue assez longtemps, pourrait éventuellement englober un très grand groupe de personnes en effet … « Amour quand tu nous tiens… »

Tout cela est ridicule, mais c’est ce que vous obtenez lorsque vous insistez sur la redéfinition du mariage pour servir un agenda occulte (juif satanique), au lieu d’insister sur le fait que nos mots et concepts correspondent à l’ordre naturel.

En effet, je crains que le but occulte derrière la légalisation du mariage de « même sexe » est de diluer la signification du mariage afin d’amener à la destruction de cette institution (et avec elle la destruction de la famille naturelle)

Avez-vous lu récemment Le Meilleur des mondes ? Nos dirigeants (les banquiers centraux internationaux) veulent faire en sorte que l’individu atomisé soit impuissant face à l’État. Malheureusement, ces banquiers ont une vision globale pernicieuse pour toute l’humanité. Selon les mots du fondateur du Crédit Social C.H. Douglas (1879-1952) : « La plupart d’entre nous … ont une réticence naturelle à accepter le fait que l’occultisme joue un rôle considérable dans les affaires mondiales Il s’agit d’une grossière erreur -. Il est l’adversaire principal de la civilisation chrétienne Les forces dont il dispose sont probablement amorales ; mais l’intention des personnes qui en font usage est satanique La cabale juive est l’une de ses principales racines ». Le développement de la domination mondiale (Sydney: marée Publications, 1969)

1 commentaire

L’Antisémitisme est souvent justifié

47230751Freud et sa fiancée Bernays, à laquelle il décrivit dans un courrier un incident « antisémite » dans un train…

Le judaïsme est une secte satanique. La « cult-ure » moderne est un solipsisme juif basée sur le rejet des absolus spirituels (C.-à-d. la Vérité, la Beauté, l’Amour = Dieu.) En d’autres termes, les banksters juifs Illuminati supplantent Dieu et recréent la réalité, inversant la morale et l’ordre naturel à leur convenance.

Ainsi, l’antisémitisme est une réaction saine que même les Juifs devraient adopter.

Si vous n’éprouvez aucune méfiance à l’égard du projet des banquiers Juifs (et francs-maçons) qui est actuellement en cours, vous êtes tout simplement mal informés.

« L’étude de l’antisémitisme n’est presque jamais perçue comme un moyen grâce auquel les Juifs pourraient prendre conscience de leurs propres péchés. » Professeur Albert Lindemann, Les larmes d’Ésaü: l’antisémitisme moderne et l’ascension des Juifs (1997) p.15

L’antisémitisme est traité comme s’il s’agissait d’un génocide. Il n’en est rien. Personne ne recommande ni ne fait l’apologie du génocide. L’antisémitisme est le produit d’un ordre du jour politique et social pernicieux que de nombreux Juifs soutiennent. Les Juifs prétendent fallacieusement qu’il est causé par le racisme.

Dans Prophètes sans honneur (1979), l’auteur Frédéric Grunfeld décrit « un incident méchant typiquement antisémite » expérimenté par Sigmund Freud dans un train de Dresde à Leipzig en 1885.

Le futur « père de la psychiatrie » avait ouvert la fenêtre de son compartiment et s’est trouvé impliqué dans une dispute avec les autres passagers qui voulaient la laisser fermée. »

Voici le récit de Freud dans une lettre à sa fiancée, Martha Bernays.

« Alors que la discussion se poursuivait, l’homme a dit qu’il était prêt à ouvrir un panneau de ventilation à la place de la fenêtre, il y eut alors un cri venant du fond du wagon : « c’est un sale Juif » – cette remarque fit prendre à la situation un tour tout différent. Mon premier adversaire vira également antisémite et déclara : « Nous, les chrétiens avons de la considération pour les autres; vous feriez mieux de moins penser à votre précieux petit moi », etc., et murmurant des insultes qui déshonoraient son éducation, mon deuxième adversaire annonça qu’il allait passer par-dessus les sièges pour me montrer, etc. J’étais tout à fait prêt à le tuer, mais il ne s’y risqua pas… » (p.19)

L’auteur Grunfeld, sans doute juif lui aussi, ne voit pas le fait que Freud aurait pu être dans son tort. Il écrit : « Il s’agissait d’une affaire ridicule et puérile au point de contraindre de jeunes intellectuels à défendre leur honneur avec leurs poings. »

Le commentaire de Grunfeld reflète la tendance de certains Juifs à attribuer toute critique à une profonde haine irrationnelle. Cela implique que les Juifs ne peuvent jamais mal se conduire, ce qui est un signe grave d’immaturité collective. Cela conduit également à déshumaniser les autres personnes.

Le fait de dire : « nous, les chrétiens prenons en considération les autres personnes … pensez moins à votre précieux moi » n’est pas antisémite. Que l’on soit d’accord ou pas, il s’agit d’une critique et d’un grief légitime. Il est vrai que la remarque antisémite du deuxième adversaire est venue envenimer la situation et a probablement influencé la réaction de Freud. Mais objectivement, Freud avait tort. Il aurait dû tenir compte des souhaits des autres passagers avant d’ouvrir la fenêtre. Quand ils ont protesté, il aurait dû accéder à leur requête.

Imaginez le reste de ce voyage! Imaginez la sensation de malaise. Maintenant, imaginez si Freud avait changé de cap immédiatement : admis la validité de la plainte, présenté ses excuses et rectifié la situation. Au lieu de se faire des ennemis, je soupçonne qu’il se serait fait des amis.

EINSTEIN-ANTI-SEMITISM-QUOTE

L’ANTISÉMITISME

Comme dans le cas de Freud, l’antisémitisme est souvent dû à des griefs et des conflits d’intérêts légitimes. « Les Juifs se sont montré tout aussi capables que n’importe quel autre groupe de provoquer l’hostilité », écrit le professeur Albert Lindemann dans Les larmes d’Ésaü: l’antisémitisme moderne et l’ascension des Juifs (1997). Il poursuit en disant : « L’étude de l’antisémitisme n’est presque jamais perçue comme un moyen grâce auquel les Juifs pourraient prendre conscience de leurs propres péchés. »

Les Juifs entretiennent une image d’eux-mêmes d’une minorité pauvre malheureuse chassée d’un pays à l’autre par des foules animées d’une haine folle. En fait, tout au long de l’histoire les juifs ont joué un rôle dominant dans le commerce et souvent suscité l’hostilité en tant que prêteurs d’argent impitoyable, collecteurs d’impôts et agents de l’aristocratie. Les Juifs dominaient aussi les professions et la vie culturelle de manière hors de proportion en rapport à leur nombre. « La vie culturelle allemande semble passer de plus en plus entre les mains des juifs » notait le critique Moritz Goldstein en 1911. (Grunfeld, 21)

Certes, la plupart des victimes de l’antisémitisme, y compris mes parents et grands-parents (qui sont morts dans l’holocauste,) étaient des gens innocents qui se trouvaient au mauvais endroit.

Mais les organisations juives comme la franc-maçonnerie furent responsables de la subversion de l’Eglise afin de saper l’influence positive du christianisme. J’en veux pour preuve la domination juive sur le Parti communiste et son infiltration de l’Église catholique, ainsi que le rôle des Juifs dans la promotion de la décadence et de la désintégration sociale à travers le féminisme, la « libération » sexuelle l’industrie du divertissement et Hollywood. Les Juifs francs-maçons financent et contrôlent tous les partis politiques faisant de notre prétendue démocratie une vaste farce. En interdisant la résistance à leur hégémonie comme « discours de haine », ils introduisent le fascisme et menacent notre liberté et notre sécurité.

paulsinger-1432234690(Les Juifs financent un programme politique subversif.)

En général, de nombreux Juifs et francs-maçons servent d’agents aux banquiers centraux qui s’emploient à traduire leur monopole sur le crédit en un monopole politique et spirituel visant à détruire la nation, la race, la religion et la famille. Les deux guerres mondiales, le 11/09 et la guerre contre le terrorisme ont tous été des stratagèmes (canulars) pour faire avancer ce plan directeur sinistre. Hitler n’était qu’une fausse opposition visant à engranger du soutien pour Israël en assassinant les juifs non sionistes.

La série d’attaques terroristes sous faux drapeau est conçue pour créer un État policier utilisant comme un prétexte une menace islamique entièrement fabriquée. Les médias juifs sont au centre de l’islamophobie. En fait, la menace n’est pas islamique, mais de nature juive-maçonnique. Les attaques sont organisées et parrainées par les Illuminati et exécutées par le Mossad et leurs équipes. Le Patriot Act et l’espionnage de la NSA sont conçus pour protéger l’escroquerie bancaire de la Fed et des 17000000000000$ de « dette » dont le paiement est garantie par le peuple américain. Finalement, les Américains doivent s’éveiller à ce danger. À moins que les Juifs ne parlent maintenant, ils seront considérés plus tard comme l’ennemi…

2 Commentaires

Henry Klein – Un Martyr Antisioniste

Peu de temps avant son « suicide » en 1955, Henry H. Klein, un Juif juste, prononça ces paroles prophétiques :

«Le Sionisme est un programme politique pour la conquête du monde… Le sionisme a détruit la Russie par la violence comme un avertissement à l’égard des autres nations. Il est en train de détruire les Etats-Unis par le biais de la faillite, comme Lénine l’avait recommandé. Le Sionisme veut une autre guerre mondiale, si nécessaire, afin d’asservir le peuple. Notre main d’oeuvre est dispersée dans le monde entier. Allons-nous être détruit de l’intérieur ou allons-nous nous réveiller à temps pour l’empêcher?» (Brochure, «Le Sionisme Règne sur le Monde»)

Comme Robert Edmondson, Klein est un autre héros américain jeté aux oubliettes de l’histoire pour avoir osé défier le cartel Rothschild-Rockefeller.

Il n’y a pas d’entrée Wikipédia pour ce Juif qui a combattu les banquiers francs-maçons toute sa vie en tant que journaliste du NYC, éditeur, auteur, fonctionnaire de la ville et candidat à la mairie. (Il a avoué que les Rockefeller et la plupart des autres magnats sont sous contrôle Sioniste.) Il est devenu un avocat et a défendu bénévolement des patriotes chrétiens au cours du célèbre procès à grand spectacle « Sédition » de 1942-1944.

Klein représente le véritable esprit juif, pas exclusivement Juif, de servir Dieu, le principe inné universel de la vérité absolue et de la justice. Comme d’autres groupes, les Juifs ont été trahis par les Lucifériens (Illuminati) les banquiers centraux en utilisant différents «ismes», y compris le Sionisme, le Communisme, le Libéralisme, le Fascisme, le Socialisme et le Féminisme.

Klein a dédié son autobiographie de 1935 «My Last Fifty Years» à sa mère «dont l’instinct et l’esprit ont été transmis à son fils.» Il a pu déclarer en toute sincérité : «Dans un monde gouverné par Mammon, j’ai essayé de servir mon prochain… Si j’ai révélé quelques hypocrites, des menteurs et des farceurs, je sens que je ne n’ai fait en cela que servir Dieu.»

LES PROCÈS À GRAND SPECTACLE

L’élection de Barack Obama va polariser les Libéraux et les Conservateurs. Nous allons avoir droit à la pratique typique Sioniste-Communiste de freiner la liberté d’expression et de persécuter les dissidents au nom du combat contre le «fanatisme» et l’antisémitisme.

En 1942-1944, FDR a ordonné un procès stalinien à grand spectacle pour punir les patriotes américains et les anticommunistes. Comme la Russie était un allié, il voulait peindre ses critiques comme des nazis et des antisémites. Environ 45 militants disparates, y compris Robert Edmondson, furent inculpés d’incitation à la rébellion parmi les soldats américains et mis en prison. L’enquête fut menée contre eux par le B’nai B’rith, le FBI et les journalistes du Washington Post (appartenant aux banquiers juifs Illuminati).

Henry Klein représentait Elmer J. Garner de Wichita, au Kansas, le cousin germain du premier vice-président de FDR John Nance Garner, un patriote américain sourd de 83 ans qui mourut trois semaines après le début du procès. Il avait été détenu en prison [Washington, DC] pendant plusieurs semaines, car il ne pouvait pas payer sa caution, et il est mort seul dans une chambre de Washington avec 40 centimes en poche.

Parmi les autres patriotes persécutés figuraient les suivants : un peintre d’enseignes qui était sourd à 80 pour cent, un ouvrier d’usine de Detroit, un serveur et une femme de chambre. (Ce compte-rendu est redevable à «Une Parodie de Justice – Le Grand Procès pour Sédition de 1944». Par Michael Collins Piper & Ken Hoop)

D’autres personnalités plus importantes étaient visées, comme l’ancien diplomate et économiste américain Lawrence Dennis, qui a dit «Pearl Harbor ne saurait suspendre les amendements de la constitution» ; Mme Elizabeth Dilling de Chicago, une conférencière anticommuniste au franc-parler ; Mgr Gerald Winrod du Kansas qui avait concouru pour le Sénat, et William Griffin, un éditeur basé à New York avec des connexions dans l’Église Catholique Romaine.

En emprisonnant ces personnes, FDR espèrait intimider ses critiques les plus sérieux, des hommes comme le colonel [Charles] Lindbergh ou les sénateurs [Burton] Wheeler [D-Mont.], [Robert] Taft [R-Ohio] et Gerald Nye [R-N. D.]

LA DÉFENSE DE KLEIN

Après le décès de Garner, Klein a représenté le colonel Eugene N. Sanctuary, 73, qui a dirigé le bureau presbytérien de la mission à l’étranger de New York. Sanctuary avait écrit une brochure «Le New Deal est-il Communiste?» Dans lequel il établit une comparaison de 35 points de celui-ci avec le programme de Marx de 1848.

Il a également écrit «Le Talmud Démasqué : Les enseignements secrets rabbiniques concernant les Chrétiens.» (New York, 1939) et il est l’auteur de plusieurs centaines de chants sacrés et patriotique, y compris Uncle Sam We Are Standing By You. Il n’était pas le dangereux révolté que l’accusation et la presse ont dépeint injustement.

«Cet acte d’accusation présumée» a déclaré M. Klein dans son allocution d’introduction au jury, «tombe … sous une Constitution qui garantit la liberté de la presse et la liberté d’expression à tout moment, y compris en temps de guerre… Ces gens croyaient aux garanties énoncées dans la Constitution, et ils ont critiqué divers actes de l’administration.»

La défense de Klein se définit ainsi :

«Nous allons prouver que les Communistes contrôlent non seulement notre gouvernement, mais aussi notre politique, nos organisations syndicales, notre agriculture, nos mines, nos industries, nos usines de guerre et nos campements armés.»

«Nous allons prouver que cette persécution a été initiée par de soi-disant juifs professionnels qui exerce une prédation sur les autres Juifs en leur faisant peur par la croyance que leurs vies et leurs biens sont en danger, menacés par les pogroms aux États-Unis [et que] l’antisémitisme évoqué dans la soi-disant présente accusation, est un racket perpétré par des racketteurs pour des motifs condamnables.»

«Nous allons démontrer que l’attaque écrite la plus vicieuse sur les Juifs et sur l’administration Roosevelt émanait du bureau du FBI par l’un de ses agents, et que le but de cette attaque était de provoquer d’autres à faire de même. Nous allons montrer que cet agent a également fourni à ses sous-fifres de New York les instruments nécessaires dans le but de «tuer des Juifs.»

«Nous allons montrer que d’importantes sommes d’argent venant d’Hitler ont aidé le financement des campagnes de M. Roosevelt pour sa réélection en 1936 et qu’en ce moment même, les capitaux et les industries britanniques, américaines et allemandes coopèrent ensemble en Amérique du Sud et dans d’autres parties du monde». [Cela met en évidence les Illuminati comme une conspiration mondiale de l’élite contrôlant les deux côtés de chaque conflit.]

Le discours de Klein fut un tournant crucial dans la défense. Lawrence Reilly a écrit que «Klein fit beaucoup dans son bref discours pour torpiller le dossier de Rogge [Procureur] en mettant en lumière les agences cachés responsables de son existence.»

En conséquence directe, Klein était une cible, en particulier parce qu’il était juif. Klein a écrit qu’il avait «subi des tentatives pour m’empoisonner à Washington DC ou autrement pour s’en prendre à moi physiquement à New York. Mon téléphone a été sur écoute pendant plus de 10 ans et mon courrier volé. Des clients et des amis ont été avertis de se tenir loin de moi et la rumeur de laisser Klein mourir de faim a été colportée par la kabbale juive.»

Selon Oliver Revilo, Klein s’est suicidé en 1955, mais il est tout à fait probable qu’il ait été assassiné. Louis McFadden, le président de la Commission des affaires bancaires (House Banking Committee) a été similairement assassiné en 1936.

CONCLUSION

Notre société est comme un serpent effectuant sa mue. La vieille peau était la Civilisation Occidentale, la dévotion à Dieu, la patrie, le développement humain et la liberté. La nouvelle peau est une plantation contrôlée par l’ingénierie sociale des banquiers – où les esclaves regardent du porno et ne pensent à rien d’autre qu’au sexe.

Henry Klein a combattu cette mainmise mais l’Amérique ne sait même pas qu’il a existé. Tel est le sort des patriotes dans un pays corrompu par un culte satanique international occupé à transférer son monopole économique en un monopole total sur la politique, la culture et la religion. Le Sionisme, y compris la communauté juive organisée, est un agent inconscient de cette envie démoniaque de posséder tout et tout le monde.

Mais le Sionisme n’est tout simplement qu’une flèche dans le carquois Illuminati, qui comprend la Franc-maçonnerie, la plupart des religions, y compris l’Islam fondamentaliste (les Salafistes/Wahhabites,) les agences de renseignement, les entreprises, les gouvernements, les fondations, les think tanks, les médias de masse, le système éducatif, les associations professionnelles, les universités, les organismes de bienfaisance, les ONG, etc. Essentiellement, ils ont le contrôle sur l’argent et tout le monde fait leurs quatre volontés, en leur donnant l’onction sur tout. Ils organisent la confrontation de leurs différents agents les uns contre les autres afin d’atteindre leur objectif, la dégradation et la réduction en esclavage de l’humanité.

Il est difficile de dire si les Illuminati expriment un besoin juif Pharisien de contrôler le monde, ou une volonté satanique, ou s’il existe une différence entre les deux. Mais une chose est claire. Comme tout le monde, les juifs exceptionnels comme Henry Klein disposent d’une connexion innée à Dieu. Une fois que nous réalisons être victimes d’un canular monstrueux, nous pouvons suivre l’exemple de Klein et exprimer à nouveau son Esprit.

6 Commentaires

L’activisme gay fait partie du plan de domination Illuminati

gay-marriage

Par « le Gall » pour henrymakow.com

« Le Gall » est un chanteur contralto et un écrivain d’origine bretonne.

L’homosexualité est étrange et répugnante aux yeux de ceux qui n’éprouvent pas d’attraction pour le même sexe, les privant effectivement de progéniture. Le pourquoi et le comment de l’homosexualité n’est pas le problème. Le problème repose sur son utilisation par les élites et les LGBT pour l’établissement d’un gouvernement mondial.

Le mouvement LGBT est né dans les années 90 aux US et a atteint la France dans les années 2000.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lesbiennes,_gays,_bisexuels_et_transgenres

Les sites tels que Gay Romeo comptent des millions de membres, et représentent plus de 100 000 visites par heure. C’est à travers de tels sites que le mouvement gay international fonctionne.

Le discours du militant homosexuel, de droite comme de gauche, fait progresser l’élimination des nations en identifiant les gays avec un Ordre Mondial Unique. Les LGBT sont très impliqués dans le processus de destruction de la notion de famille, de la patrie, et des racines chrétienne de l’Occident…

L’activisme gay est une des nombreuses marionnettes des lobbies juifs et francs-maçons. La formule est mathématique, plus les lobbies juifs et francs-maçons sont puissants, plus le lobby gay et la promotion de la bisexualité, l’idéologie féministe, l’abortion, l’immigration et ainsi de suite sont également forts. En d’autres termes, plus l’attaque contre toute société saine et cohésive se fait sentir.

Il s’agit véritablement d’une guerre contre la civilisation, antichrétienne et antimusulmane. La religion est un obstacle naturel à un Nouvel Ordre Mondial. L’activisme LGBT, en particulier le gauchisme, fait partie de ce programme subversif.

Le flot de pornographie submerge les masses, les rendant encore plus animales et ainsi encore plus malléable. Notons également l’infantilisme et le développement arrêté qui frappent beaucoup de jeunes gays, très sensibles au mirage de la société de consommation.

Une surévaluation malsaine de la jeunesse et une crainte de la vieillesse et de la mort contaminent toute civilisation.

Le mouvement LGBT, constitué prétendument d’agents de libération est extrêmement dangereux pour les cultures traditionnelles. Tandis que certains pays sont parvenus à intégrer ouvertement l’homosexualité et la transsexualité (la Thaïlande etc.), d’autres les ont rejetées.

Les activistes gay sont ainsi chargés de créer une subdivision de la franc-maçonnerie, une nouvelle branche du lobby. Notons que toutes les formes ténébreuses de sexualité, y compris le sadomasochisme, sont aussi honorées. Toutes les stars d’Hollywood sont pro-gay. Si une célébrité adopte une opinion différente ou critique l’homosexualité, cela fait scandale. Toute carrière politique ou artistique peut en pâtir ou être immédiatement détruite. Il existe ce que j’appelle une nouvelle forme stalinienne de politiquement correct, et une sorte de politburo rose qui en fait partie. Les anciennes victimes sont les nouveaux bourreaux.

En France, des organisations comme SOS racisme, la LICRA, le MRAP, dirigées et créées par des groupes juifs, surveillent et contrôlent la pensée et terrorisent quiconque ne se conforme pas à leur diktat. SOS homophobie poursuit la même tendance. Il ne s’agit pas d’un appel à la tolérance ; mais de faire la promotion de l’homosexualité aux hétérosexuels.

Ce que ces mouvements, tous sponsorisés par l’état français, appellent de la tolérance est en fait une défense du pouvoir favorable à la cause juive Illuminati d’un gouvernement mondial.

Les juifs Illuminati et francs-maçons contrôlant la France donnent beaucoup de gages aux activistes gays. Le mouvement LGBT est une nouvelle forme d’esclavage se faisant passer pour une libération. La fierté gay est elle-même une mascarade grotesque. Le sexe gay est une forme de prison que la plupart des hétérosexuels ne peuvent soupçonner.

L’homosexualité sera promue dans le Nouvel Ordre Mondial, tout spécialement parce que beaucoup de membres de la communauté juive Illuminati sont également francs-maçons et gay (Pierre Berger, Bertrand Delanoë, Jack Lang) – et souvent séropositifs. Ils veulent faire des gays des petits juifs, des partenaires dans l’oppression. Le mouvement LGBT fait semblant de ne pas comprendre le défi qu’il représente pour la communauté humaine. En cela, la propagande LGBT ne trompe qu’elle-même !

UN DOUBLE OBJECTIF

Parmi les nombreuses similitudes entre le NOM et les cercles gays, nous trouvons :

– L’idolâtrie à l’égard des célébrités, des chanteurs et acteurs / actrices, véritables marionnettes servant le sommet de la pyramide.

– L’infantilisme

– L’adoration de la société de consommation et de ses côtés les plus stupide (« journée gay » à Disneyland Paris, par exemple)

– Surévaluation du plaisir sexuel

– La destruction des valeurs familiales

– La décadence spirituelle

– La surévaluation des jeunes écervelés au détriment de la sagesse des anciens

– L’identification avec une minorité opprimée (comme les juifs Illuminati dirigent en fait le système financier, et ainsi le monde entier)

– L’identification avec « une orientation sexuelle » et non un pays ou une culture…

– La vision d’un monde sans frontière, et l’espoir de l’établissement d’une « organisation internationale gay » (et pourquoi pas une terre future ?)

– Une sous culture pornographique qui canalise « l’énergie » des masses.

– L’adoption d’enfants étrangers par les couples gay, qui conduit à l’aggravation d’une population en substituant une nouvelle forme d’immigration et ainsi une culture du métissage.

– La mascarade de la fierté gay et l’expression d’une joie trompeuse

– La destruction des sites naturels et des frontières entre le féminin et le masculin.

– Le narcissisme

– La sexualité ténébreuse qui conduit parfois à des formes de spiritualité sombre, comme le satanisme… (http://www.gayromeo.com) sur ce site par exemple, beaucoup de profils utilisent des symboles diaboliques et le site lui-même utilise une décoration « 666 » sur un gâteau pour leur 6ème anniversaire. D’autres sites comme « gaynok » font ouvertement la promotion du sexe gay sans protection.

Un examen approfondi du mouvement LGBT et des dangers qu’il représente pour l’humanité s’avèrera absolument nécessaire dans les années qui viennent.

13 Commentaires

Karl Marx était le cousin au troisième degré de Rothschild

« Afin que le sens véritable des choses ne puisse jamais être compris par les goyim avant le moment voulu, nous le dissimulerons sous un prétendu désir ardent de servir les classes laborieuses… » Protocole de Sion VI

Marx(Chaim Mordechai, l’agent de Rothschild, fait un signe maçonnique. La Franc-maçonnerie est du Satanisme.)

Par Metapedia, abrégé par Henry Makow

Karl Heinrich Marx (5 mai 1918 – 14 mars 1883), était un idéologue politique Juif du 19ème siècle qui se présentait au monde comme journaliste et économiste. Il est surtout connu pour avoir subverti le mouvement socialiste naissant, probablement en tant qu’agent de son cousin Rothschild ; et sur les instructions de son mentor Moïse Hess, en créant une prétendue théorie « scientifique » connue sous le nom de Marxisme.

Marx provenait d’une longue lignée de rabbins Juifs. Il vivait dans la misère à Londres, dans la Dean Street. Il fréquentait le Red Lion Pub sur Great Windmill Street, à Soho, où lui et Friedrich Engels se virent sollicités pour rédiger ce qui devait devenir le Manifeste Communiste. Son œuvre la plus connue est le livre Das Kapital, qui oubli de mentionner le fait que l’argent est imprimé à partir de rien par ses propres cousins, les Rothschild.

ARRIÈRE-PLAN

Karl Heinrich Marx, le Juif Ashkénaze naquit à Trèves, dans le royaume de Prusse, le 5 mai 1818. Son père était Hirschel Mordechai et sa mère Henriette Pressburg. Le nom Juif de Marx est Chaim Hirschel Mordechai. Marx descendait d’une famille de rabbins Talmudique ; ses ancêtres paternels occupaient la fonction de rabbin de Trèves depuis 1723, jusqu’à son propre grand-père.

Au cours de la Sixième coalition des Guerres Napoléoniennes, le père de Marx, Hirschel Mordechai, devint Franc-maçon en 1813, intégrant la loge de l’Étoile Hanséatique à Osnabrück. Après la guerre, il feignit de se convertir au Luthérianisme dans le but de mieux se fondre au sein de la société Prussienne. Il prétendait être un bourgeois libéral « assimilé » défendant les idées des lumières, défenseur de la « libre pensé ». Il était richissime, possédant certains vignobles de la Moselle.

Un des grands parents de Marx était Nanette Salomon Barent-Cohen, qui appartenait à une puissante famille d’Amsterdam. Sa cousine avait épousé Nathan Mayer Rothschild et donné naissance à Lionel Nathan Rothschild, le « Baron » et Membre du Parlement de la City de Londres.

Karl Marx fut élevé par sa famille dans la haine de Jésus Christ…

SA LIGNÉE

Lignée de Karl Marx

L’AGENT DE ROTHSCHILD

Certains chercheurs ont suggéré que la mission de Marx était de coopter le mouvement socialiste naissant. Avant que Marx ait rédigé le moindre mot, à la suite de la Révolution Industrielle, le mouvement socialiste existait déjà en Allemagne, en France, en Angleterre et partout ailleurs. Les Marxiste ont essayé de monopoliser le socialisme et insistent sur le fait que si vous ne suivez pas les théories Marxistes, vous ne pouvez pas être un socialiste. Il s’agit clairement d’une fraude et d’une usurpation.

Une question majeure se pose alors : « qui était derrière Marx ? » Le livre Der preußische Regierungsagent Karl Marx de Wolfgang Waldner, suggère qu’initialement Marx travaillait comme indicateur de police pour le régime Prussien.

Wadner mentionne le fait que Marx a épousé Jenny von Westphalen en 1843. Elle venait d’une riche famille Prussienne. Son frère était Ferdinand von Westphalen, le ministre de l’intérieur de la Prusse de 1850 à 1858. Le beau-frère de Marx était considéré comme un « réactionnaire », qui dirigeait un vaste réseau d’espions surveillant étroitement les dissidents…

Marx déménagea à Londres en 1849… Tandis qu’il rédigeait Das Kapital dans la salle de lecture du British Museum, son célèbre cousin Lionel de Rothschild, était commodément Membre du Parlement de la City de Londres… (1847-1868 & 1869-1874).

Les Rothschild (cousins de Marx au troisième degré) et d’autres éminents financiers Juifs étaient à la pointe de la promotion de « l’émancipation Juive », ainsi que des idées protestantes libérales et maçonniques qui s’emparèrent de la société au début du 19ème siècle…

La découverte de Marx comme complice de Rothschild fut révélée par son rival contemporain de la Première Internationale, Mikhaïl Bakounine en 1869. Ce dernier n’était même pas au courant du fait que Marx et Rothschild étaient cousins. Bakounine écrivit avec prescience :

Bakunin« Ce monde est à présent, du moins dans la majeure partie, à la disposition de Marx d’un côté, et de Rothschild de l’autre. Cela parait étrange. Que peut-il bien y avoir de commun entre le socialisme et une banque de premier plan ? La raison en est que le socialisme autoritaire, le Communisme Marxiste, exige une forte centralisation de l’État. Et là où il se produit une centralisation de l’État, il doit nécessairement y avoir une banque centrale, et lorsqu’une telle banque existe, nous trouvons obligatoirement derrière la nation Juive parasitique, spéculant sur le travail du peuple. » — Mikhaïl Bakounine, Profession de foi d’un démocrate socialiste russe, précédé d’une étude sur les juifs allemands, 1869.

LA RUSSIE

Mais peut-être l’aspect le plus prononcé et persistant de l’idéologie Marxiste était sa haine radicale et extrême de la Russie (le dernier bastion de la civilisation Chrétienne)… Lui et Engels considéraient la Russie et les Slaves en général comme des barbares sous-humains (völkerabfall). S’il avait vécu pour voir ses héritiers idéologiques Vladimir Lénine✡, Léon Trotski✡, Grigory Zinoniev✡, les exterminer par million, il aurait sans nul doute gloussé de contentement aux horreurs qu’ils durent subir, hommes, femmes et enfants…

Marx utilisa le journal Neue Rheinische Zeitung pour inciter à une guerre contre la Russie. Cette russophobie était également derrière l’étrange alliance avec le Tory David Urquhart, lorsqu’il emménagea à Londres et il s’avère ainsi que Marx a le sang du peuple qui mourut dans la Guerre de Crimée sur ses mains juives. Henry Hyndman, qui passa des heures en compagnie de Marx, relate dans Record of an Adventurous Life, que cette obsession antirusse peut être attribuée à l’ethnocentrisme Juif de Marx. Les Soviétiques essayèrent de dissimuler ce fait à propos de Marx…

CITATIONS DE MARX

« Le Juif s’est émancipé d’une façon juive, pas seulement en gagnant du pouvoir financier, mais parce qu’à travers lui et sans lui, l’argent est devenu un pouvoir mondial et l’esprit pratique Juif est devenu le pragmatisme des nations Chrétiennes. L’émancipation des Juifs est allée si loin que les Chrétiens sont devenus des Juifs. Oui, la domination pratique du Judaïsme sur le monde Chrétien a atteint l’apogée de son expression pratique en Amérique du Nord. »

« Quelle était la véritable base de la religion Juive ? Le besoin pratique, l’égotisme. Le Dieu du besoin pratique et de l’égoïsme est l’argent. L’argent est le Dieu jaloux d’Israël devant lequel aucun autre Dieu ne doit exister. L’argent rabaisse tous les dieux des hommes et les transforme en simple commodités. Le Dieu des Juifs est devenu le Dieu de l’univers. Le véritable Dieu des Juifs est l’argent. Leur Dieu n’est qu’un illusoire billet de banque. »

« Nous reconnaissons ainsi dans le Judaïsme un élément général antisocial qui a atteint le pinacle de son développement historique, auquel les Juifs ont assisté avidement, et à présent il doit nécessairement se dissoudre lui-même. La finalité de l’émancipation des Juifs est l’émancipation de l’humanité du Judaïsme. »

« Les classes sociales et les races trop faibles pour maîtriser les nouvelles conditions de vie doivent disparaître… Elles doivent périr dans l’holocauste révolutionnaire. » – Karl Marx✡, 16 avril 1856, Journal du Peuple de Marx, Journal de l’histoire des idées, 1981.

« Le destin des autres peuples et races, petites ou grandes, est de périr dans l’holocauste révolutionnaire. » Karl Marx, Die Neue Rheinische Zeitung NZR, janvier 1849.

Ukraine_famine

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 281 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :