Poster un commentaire

Le Dieu de la Kabbale

« Ça n’est plus de la manière dont le monde fonctionne aujourd’hui. Nous sommes à présent un empire, et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité – judicieusement si vous voulez – puis nous agissons encore, créant d’autres réalités nouvelles, que vous pouvez aussi étudier, et c’est de cette façon que les choses se déroulent. Nous sommes les acteurs de l’histoire… et vous, vous tous, resterez à étudier ce que nous faisons. »

Un initié de Washington

Par Henry Makow Ph.D,

« Pour les kabbalistes, Dieu est une Mer infini d’Être (En Sof) sans aucune limite ; il est donc sans attribut, sans désir et ou volonté d’aucune sorte. Il est totalement incompréhensible. » Jacob Agus, La Signification de l’Histoire Juive (1963) p.286

Pourquoi devrions-nous nous soucier du « Dieu de la Kabbale » ?

La Kabbale est la religion « secrète » du monde moderne, la folie occulte des banquiers Illuminati et de leur laquais Francs-maçons. Comme vous pouvez le voir, le « Dieu » de la Kabbale ne ressemble aucunement au Dieu véritable.

Dieu n’a aucun attribut ? Aucune volonté ni désir ? Il est totalement incompréhensible ? C’est une recette pour les Satanistes. Quiconque ayant la moindre notion de Dieu sait que c’est tout l’opposé qui est vrai.

Dieu est moral. D’où tirons-nous nos critères ? De l’âme et de la conscience, le Dieu à l’intérieur ! La soif de Dieu est ce qui nous défini en tant qu’êtres humains.

Dieu est la seule réalité. Il est constitué d’idéaux spirituels absolus existant dans une dimension spirituelle indépendante de nous. Ces idéaux sont la vérité, la bonté, l’harmonie, la justice, la paix, l’amour et la beauté. Lorsque nous sommes dans un état de conscience de Dieu, ils deviennent évidents. Nous captons ce signal comme celui d’une radio.

Dieu n’a ni volonté ni désir ? Sa volonté est que nous réalisions ces idéaux. Dieu veut se connaître à travers la connaissance qu’a de lui sa création.

Nous ne pouvons pas nous sentir bien sans être bon. C’est le drame cosmique dans lequel nous sommes engagés.

Totalement incompréhensible ? C’est ce qu’ils souhaitent. L’essence de toute religion et que nous pouvons connaître Dieu et lui obéir. Nous devons nous transformer pour le connaître. Dieu est la boussole et la bénédiction que nous cherchons vraiment.

LES FAUX DIEUX

Les kabbalistes sont des Satanistes. Ils ont accompli un bon travail en bannissant Dieu en prétendant qu’il est anthropomorphique. Ils ont créé un homme de paille qu’ils pouvaient aisément discréditer.

Ils souhaitent Le supplanter et nous obliger à adorer leur Dieu Lucifer, qui représente leur rébellion contre Dieu et l’ordre naturel & spirituel.

L’humanisme laïc, la déification de l’homme, est vraiment la déification des kabbalistes.

Ils définissent la réalité. Nous vivons dans un monde créé par les kabbalistes : les guerres, le sexe, l’argent. En monopolisant les médias et le système éducatif, ils créent une matrice. Ils nous retiennent en otages mentalement et spirituellement.

« Nous sommes déjà parvenu à posséder l’esprit des communautés goy… ils regardent avec les lunettes que nous plaçons sur leur nez. » (Protocoles de Sion, 12)

LE PARADOXE

On pourrait penser que le fait de déifier l’homme aurait pour effet de l’ennoblir. Paradoxalement le contraire est vrai. En déifiant l’homme, nous éliminons notre connexion avec Dieu.

En faisant cela, l’homme est dégradé au niveau d’un animal. Son âme et ses aspirations spirituelles sont niées. Dieu est ce qui nous rend humains. Sans notre connexion à Dieu (les idéaux spirituels), nous sommes des animaux.

Le « modernisme » est une fraude, une tentative vouée à l’échec de définir la réalité sans aucune référence au Créateur. L’homme moderne s’est engagé dans la mauvaise voie. C’est pourquoi il se regarde constamment le nombril, cherchant Dieu dans la charpie.

C’est pourquoi l’homme moderne est obsédé par le trivial et le naturalisme (les fonctions corporelles), pensant que tout ce qui est humain est divin et donc profond. Ça n’est pas vrai.

Sans notre connexion à Dieu, nous ne sommes rien que des cochons poussant des cris. C’est de cette manière que les Illuminati nous voient. Nous sommes les goyim, leur bétail.

Dieu est moral.

Les kabbalistes le haïssent ainsi que nous, parce que Dieu est présent dans notre âme.

Tant que nous ne comprendrons pas que la société moderne est infiltrée et contrôlée par des Illuminati Satanistes (Francs-maçons) occupant toutes les positions clefs, l’humanité demeurera prisonnière de leur sort magique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :