Poster un commentaire

Londres est le Quartier Général du Terrorisme Mondial

Par Henry Makow Ph. D.

Être pulvérisées est le prix que les populations de l’Occident paieront périodiquement pour leur acceptation insouciante de l’hypocrite guerre contre le terrorisme des banquiers centraux. Ce prix pourrait passer d’attentats isolés à des attaques biologiques voire une possible guerre nucléaire.

La « guerre contre le terrorisme » est une sorte de gadget à tout faire, utilisé pour mettre en place un état policier mondial (c’est-à-dire un « gouvernement mondial ») et servir de justification à des guerres sans fin. Les attentats de Londres déclencheront inévitablement des appels en faveur d’une union sécuritaire des USA et de l’Europe.

La terreur occasionnelle est toujours utilisée pour influencer l’opinion publique. Juste à temps, les médias de masse possédés par les banquiers tracent des parallèles avec les bombardements de Londres au cours de la Deuxième Guerre mondiale. La comparaison avec cette guerre hypocrite provoquée par les banquiers contre les états nations et l’humanité est plus évocatrice qu’ils ne veulent l’avouer. Churchill du aiguillonner Hitler pour qu’il bombarde Londres en bombardant Berlin de nombreuses fois. (Voir David Irving, Churchill’s War (1992))

La véritable terreur ne s’exerce jamais au hasard. Elle est dirigée, tout comme la politique israélienne d’assassinats ciblés. Si les attentats de Londres étaient véritablement d’origine musulmane, ils auraient pris pour cible Chatham House (abritant le RIIA), la Banque d’Angleterre ou le MI-6, qui sont les mondialistes se trouvant derrière la mascarade.

LE FOYER DES TERRORISTES

Le quartier général du « terrorisme islamique » est la City de Londres où l’establishment Anglo-américain sponsorise les « Frères Musulmans » radicaux.

Dans un rapport très explicite, le chercheur perspicace basé à Hawaii Peter Goodgame conclut : « Oussama Ben Laden n’est pas, ni n’a jamais été, le dirigeant du mouvement islamiste international qui est dirigé par les Frères Musulmans. »

Goodgame poursuit : « Oussama Ben Laden a été utilisé efficacement comme figure de proue pour la branche militante de la fraternité afin d’assumer la responsabilité de ses atrocités, mais il n’en est pas le maitre d’œuvre… dans la même logique, les Frères Musulmans sont un outil des mondialistes basés en Angleterre dont l’objectif principal est de renverser l’ordre mondial établi et créer un nouveau système mondial unique de gouvernance globale. »

Goodgame cite l’ancien officier du renseignement britannique, le Dr. John Coleman, qui révèle que les Frères Musulmans est un ordre maçonnique secret créé par les grands noms des services secrets britanniques au Moyen Orient : T.E. Lawrence, Bertrand Russell et St. John Philby afin de « maintenir le Moyen Orient dans un état arriéré pour que sa ressource naturelle, le pétrole, puisse continuer à être pillée. »

Les Frères Musulmans ont été utilisés pour vérifier des mouvements nationalistes conduits par des personnages comme Nasser, Bhutto et le Shah d’Iran qui ont essayé de développer leurs pays. Sans les britanniques, « l’Islam radical serait resté un mouvement minoritaire répressif illégitime qu’il a toujours été, et le Moyen Orient serait resté stable et prospère », explique Goodgame.

Les Frères Musulmans constituent maintenant une faction puissante de l’oligarchie globale. Goodgame cite Robert Drefuss, l’auteur de « Hostage of Khomeini » (1980) :

« Les véritables Frères Musulmans sont… les banquiers et les financiers secrets qui se tiennent en coulisse, les membres des anciennes familles arabes, turques ou perses dont la généalogie les place au sein de l’élite oligarchique, par des associations d’affaire lucratives avec la noblesse noire européenne, et tout spécialement l’oligarchie britannique.

Et les Frères Musulmans ne sont que de l’argent. Ensemble, ils contrôlent probablement plusieurs dizaines de milliard de dollars en liquidité, et en contrôlent des milliards d’autre dans… tout, du pétrole à la banque en passant par le trafic de drogue, le commerce illégal d’armes, et la contrebande d’or et de diamants. En s’alliant avec les Frères Musulmans, les Anglo-américains n’investissent pas seulement dans un racket de terroristes à louer ; ils sont les partenaires d’un empire financier mondial… »

En fabricant une guerre factice entre le fondamentalisme islamique et l’Occident, les mondialistes parviennent à s’en prendre à leur véritable ennemi : l’humanité. Tirant les ficelles, ils s’assureront que les états occidentaux et musulmans soient dégradés et finalement complètement subjugués par leur règne odieux.

LA GUERRE EST UN RACKET

Les mondialistes ont depuis longtemps utilisé la guerre pour subvertir, démoraliser et détruire la civilisation Occidentale. Ils ont soutenu les Nazis et les Soviétiques au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Ils ont créé le spectacle que fut la Guerre Froide. Ils lièrent les mains des USA tout en soutenant Ho Chi Minh au Vietnam.

Qui sont-ils ? Egalement appelés les Illuminati, ils représentent une recrudescence de l’alliance entre la finance Rothschild et l’aristocratie européenne secrètement coordonnée par un dogme satanique caché au sein de la Franc-maçonnerie.

Ils planifient un nouveau féodalisme qui appauvrira les classes moyenne, dépeuplera et réduira en esclavage les masses, et laissera seulement les riches servis par une technocratie. Le monde ressemblera de plus en plus à un pays du tiers monde répressif gouverné par le FMI, l’ONU et la Banque Mondiale.

Les mondialistes sont concentrés sur la Banque d’Angleterre dominée par Rothschild, le MI-6 et la société secrète de la Table Ronde, qui a engendré le Royal Institute of International Affairs. Les branches américaines comprennent le Council on Foreign Relations, la CIA et les fondations Rockefeller qui s’assurent toutes que le peuple américain continu de financer et de renforcer une tyrannie mondiale. La famille Bush doit sa prééminence à cette kabbale depuis que le grand père Prescott Bush aida à financer les Nazis.

Le Sionisme est supposé représenter « l’Occident » dans cette fausse guerre avec l’Islam. Les américains (et maintenant les anglais) sont en train d’être conditionnés pour devenir comme les israéliens, victimes d’actes quotidiens de « terrorisme musulmans. » Lorsqu’un attentat suicide frappe Jérusalem, Benjamin Netanyahu déclare : « Que l’explosion ait lieu à Bali, Moscou, New York ou Jérusalem nous sommes tous unis dans une guerre contre un ennemi terroriste commun. » Juste à temps, les médias nous disent tous en cœur « nous sommes tous en Afghanistan maintenant. »

D’après le journaliste suisse Richard Labeviere (« Dollars for Terror : The United States and Islam » 2000) l’Islam radical est un « ennemi complémentaire essentiel » au Sionisme, qui recherche l’hégémonie régionale. D’après le « Mémorandum Yinon » (1982), Israël a l’intention de fragmenter les pays arabes en plusieurs petits cantons formés sur des critères ethniques. Aucun d’entre eux ne sera capable de défier Israël, qui, tout comme les USA sont un instrument jetable de leur feuille de route mondialiste. (207)

Le mouvement terroriste palestinien du « Hamas » est un produit des Frères Musulmans. D’après Labeviere, il sert les intérêts de l’aile droite israélienne, et a reçu des financements secrets du « Shin Beth » israélien. (203-205). Ainsi, les attentats suicide palestiniens ont joué le jeu d’Ariel Sharon.

Pendant ce temps, aux USA, les « attaques terroristes musulmanes » sont une excuse pour poser les fondations d’un état policier. Ces attaques peuvent servir de prétexte pour déclarer la loi martiale, suspendre les élections et s’occuper des dissidents, c’est-à-dire quiconque n’adhère pas au mensonge.

Cela peut paraitre incompréhensible aux yeux des américains à présent alors que l’économie est maintenue. Une fois que les USA se seront acquittés du sale boulot des mondialistes, les taux d’intérêts pourraient grimper et les américains couverts de dettes pourront être dépouillés de leurs biens, comme ils le furent pendant la Grande Dépression.

LA PATRIE DE LA SECURITE

Le Homeland Security Act est conçu pour contrôler toutes les agences chargées de faire respecter la loi pour que les éléments de la CIA et du Mossad puissent cibler les américains en toute impunité, comme ils le firent le 11 septembre. Les agences américaines furent conçues pour rester indépendante afin qu’elle puisse se surveiller l’une l’autre.

La loi est aussi conçue pour autoriser George W. à placer ses sbires à des positions de pouvoir. Souvenez-vous, il est le produit d’un culte satanique, les « Skull and Bones. » Cela parait morbide mais le vingtième siècle nous a déjà fourni bien des précédents. Les Illuminati étaient derrière les massacres de masse et la terreur des Nazis et des Communistes. Notre position est comparable à celle des juifs européens qui ignorèrent les avertissements sur l’holocauste.

Il y a même une disposition dans le Homeland Security Act contre les dénonciateurs. Pourquoi ? Une autre disposition autorise les campagnes de vaccinations obligatoires tout en accordant aux fabricants de vaccins l’immunité. Pourquoi ? Le programme « Total Information Awareness » pointera du doigt tous les fauteurs de troubles en surveillant toutes leurs communications personnelles et leurs transactions financières, même nos emprunts à la bibliothèque. Vous n’avez pas attaqué le WTC. Pourquoi êtes-vous ciblés ?

Quelle est la justification pour cette destruction de la liberté, que Bush est censé protéger ? En 46 mois depuis le 11 septembre 2001, il n’y pas eu une seule attaque terroriste aux USA malgré l’invasion américaine sanglante de l’Afghanistan et de l’Irak. Il n’y a eu aucune arrestation significative ni inculpation d’un seul prétendu terroriste.

Si « Al Qaeda » a été capable de planifier le 11 septembre, ne croyez-vous pas qu’ils auraient pu remettre ça ? Ne vous méprenez-pas : je suis reconnaissant envers le Mossad et la CIA pour nous avoir épargné. Mais les américains ne méritent tout simplement la liberté s’ils acceptent cette ruse évidente et ses conséquences menaçantes.

En conclusion, l’humanité est entre les griffes d’une conspiration diabolique multigénérationnelle. Un cartel satanique criminel a subverti toutes les institutions sociales et érige lentement une brutale dictature globale. Nos dirigeants économiques et culturels sont des pions volontaires et involontaires. Ils sont en train de fabriquer une guerre hypocrite entre l’Islam et l’Occident de manière à permettre la subjugation des deux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :