Poster un commentaire

Réapprendre l’amour hétérosexuel

La promotion de l’homosexualité est une manœuvre délibérée pour affaiblir les hétérosexuels et former une race d’esclaves. Face à cet insidieux assaut psychologique incessant, nous devons nous rappeler comment fonctionne l’hétérosexualité.

Par Henry Makow Ph. D.

Je suis né en 1949. Mes années de formation ont coïncidé avec une campagne pour déstabiliser la société en promouvant l’homosexualité et le lesbianisme (en utilisant le « féminisme » comme couverture).

Spécifiquement, ma génération a été programmée pour croire que les hommes et les femmes ne sont pas seulement égaux mais aussi identiques.

Le résultat c’est que beaucoup d’entre nous souffrent d’un développement arrêté causé par la suppression de nos instincts hétérosexuels naturels .

Personnellement, j’ai atteint l’âge de 48 ans sans être capable de comprendre la masculinité ou la manière de se comporter avec une femme. J’étais dépourvu de standard de virilité et n’avait ainsi rien à quoi me conformer. Similairement, toutes les femmes que je rencontrais étaient confuses ou abimées. Comme on pouvait le prévoir, j’ai traversé deux échecs conjugaux et mon développement personnel fut entravé.

Les Illuminati veulent des gens rabougris, frustrés, distraits et confus. Il s’agit d’une vaste entreprise criminelle. La dernière chose qu’ils souhaitent est d’avoir à faire à des êtres humains pleinement développés et fonctionnels.

Les deux fondatrices de la « deuxième vague » du féminisme, Gloria Steinem et Betty Friedan sont toutes deux des agents Illuminati. Dans de précédents articles j’ai montré comment tout en prétendant être des femmes « moyennes », elles étaient en fait des activistes professionnelles, c’est-à-dire des agents provocateurs. Steinem travaillait sous couverture pour la CIA tandis que Friedan avait été un écrivain du Parti Communiste pendant 20 ans. Le féminisme émergea entièrement formé du Parti Communiste des Etats-Unis.

LE PARADIGME HÉTÉROSEXUEL

Je voudrais tenter de contrer cette programmation de la part des élites, en présentant un paradigme basé sur mon intuition, mon expérience et mon observation. Il représente une compréhension dont j’aurais aimé pouvoir disposer lorsque j’avais 18 ans. Avant de commencer, je souhaite déclarer que mon intention n’est pas de dire aux autres comment ils doivent vivre. Je laisse ça aux féministes.

Je pense que l’amour et le mariage hétérosexuel est la voie conçue pour trouver l’accomplissement, la transcendance et au final Dieu. Cela explique pourquoi nous sommes tellement obsédés par cela. En outre, la famille hétérosexuelle est essentielle pour élever correctement une nouvelle génération et se trouve donc être indispensable à la société.

L’hétérosexualité appartient au cycle de la vie et n’est donc pas une « préférence sexuelle ». Elle est centrée sur la séduction, le mariage, et la famille (parentalité). La plupart des hétérosexuels ont besoin du mariage et de la famille pour accomplir leur destinée.

Le mariage est une union sacrée au sein de laquelle un homme et une femme deviennent « un » par l’amour. Un enfant est l’expression de cette unité. Le mariage s’actualise lorsque l’esprit masculin sous la forme de l’amour possède la femme.

L’amour hétérosexuel reflète l’amour de Dieu pour la création (la nature). L’homme transmet l’amour de Dieu (l’esprit) à la femme, qui représente la création. Il plante sa graine, qui représente son esprit. Elle la nourrit et crée ainsi un nouvel être humain.

Contrairement à ce qu’on nous a dit, la femme a besoin d’être possédée par l’amour d’un homme. Similairement l’homme a le besoin psychologique fondamental de posséder une femme par son amour.

L’ÉCHANGE DU POUVOIR CONTRE L’AMOUR

Les hommes veulent le pouvoir, les femmes veulent l’amour. Le mariage hétérosexuel est l’échange des deux.

Les femmes ont besoin d’expérimenter le pouvoir par l’amour. Les hommes ont besoin d’exprimer leur amour comme pouvoir. L’échange du pouvoir féminin contre l’amour de l’homme se trouve au cœur de la relation hétérosexuelle.

La cour implique de gagner la confiance de la femme afin qu’elle abandonne son pouvoir. L’homme lui présente une vision de la vie à deux. Il lui dit en résumé : « Suis-moi. Ne fait qu’un avec moi. J’utiliserai mon pouvoir en notre nom à tous les deux. »

Les femmes aiment en faisant confiance. Une femme cède à son mari le pouvoir et il s’en sert pour l’aimer. Cela est reflété par l’acte sexuel. D’un abandon parfait émane l’amour parfait.

Cette dynamique ne finit jamais. Le mari dirige mais il essaie de conquérir l’assentiment de sa femme. Mais si un homme abroge ce contrat en ne se comportant pas avec amour, il perd son pouvoir.

Psychiquement, l’acte sexuel est toujours un acte de possession de la femme par l’amour de l’homme. Rien ne peut changer cela. Ainsi, il est dégradant pour un homme comme pour une femme de s’adonner au sexe sans amour.

L’amour hétérosexuel implique l’abandon de soi. L’homme et la femme se sacrifient réciproquement dans leur domaine respectif. Cela n’est pas RIGIDE, mais la sphère d’action masculine est le monde extérieur et celle de la femme est le foyer. Tous deux sont également importants. L’homme sacrifie ses intérêts égoïstes pour créer les conditions sociales et physiques pour que la famille prospère. Il est le « Créateur » de son petit monde, le berger de sa famille. Les femmes sélectionnent les hommes sur cette base.

En contraste, les femmes sont psychologiquement spécialisées dans le monde intérieur émotionnel. La femme crée le foyer, l’environnement vital émotionnel et spirituel qui nourrit le mari et les enfants. Les femmes sollicitent et créent l’amour et l’intimité.

LE POUVOIR FÉMININ

A un certain niveau, une femme véritablement féminine renonce au pouvoir et aux exigences du monde masculin. Elle règne en commandant l’amour d’un homme.

Elle lutte pour compléter plutôt que supplanter. Elle se spécialise dans ces indispensables qualités qui n’ont rien à voir avec le monde vide et coupe gorge de l’argent et du pouvoir. Je pense à la grâce, à la beauté, la sagesse et la bonté. Qui peut nier que ces qualités fassent amèrement défaut de nos jours ?

Un mariage réussi est la seule chose qui satisfasse l’appétit sexuel. Un couple heureux n’éprouve pas le désir d’avoir des relations avec d’autres personnes. A leurs yeux, le sexe avec un étranger est semblable au fait de se balader nu à travers un centre commercial bondé. Le sexe est pour eux l’expression intime de leur union. L’épée est dans son fourreau. Ils sont complets, entiers, ils ne font qu’un.

Afin d’arrêter notre développement, l’élite a frappé le cœur de l’union hétérosexuelle : la confiance.

Le féminisme a conditionné les femmes à voir les hommes comme des prédateurs et la famille nucléaire comme une exploitation. Il enseigne aux jeunes femmes à chercher le pouvoir et à rendre les hommes inutiles.

Les femmes ont besoin d’être compétentes, mais la quête féministe de l’égalité que tout le monde soutient, n’est en réalité qu’un masque cynique pour ce qui est une attaque dévastatrice sur les institutions hétérosexuelles.

(En haut, une femme moderne, c’est à dire Illuminati)

L’élite utilise toujours des dérivatifs pour manipuler les évènements. Les féministes pensent qu’elles sont des rebelles alors qu’en fait elles sont pour la plupart, les pions involontaires d’une élite secrète puissante centrée autour des empires Rothschild-Rockefeller-Morgan.

L’hétérosexualité est l’échange du pouvoir contre l’amour. Ainsi deux ne font plus qu’un. En demandant « l’égalité », les deux sexes sont neutralisés. Le but ultime est de détruire les institutions du mariage et de la famille et de créer ainsi une race d’esclave. L’Etat s’occupera de la reproduction et l’endoctrinement sera ainsi complet.

CONCLUSION

A cause du plan de l’élite, la famille s’est effondrée en à peine 40 ans. Depuis 1960, le taux de mariage a décliné d’un tiers, le taux de fertilité a presque été divisé par deux, et le taux de divorce a plus que doublé. Plus de la moitié de tous les premiers nés sont conçus hors du mariage. Plus d’un tiers des enfants américains vivent séparés de leur père biologique.

La pathologie sociale (par la déstabilisation) est l’objectif de l’élite. On dit aux jeunes hommes et femmes que les rôles hétérosexuels sont des « stéréotypes » tandis que l’homosexualité est « naturelle ». Les féministes aliènent délibérément les femmes envers leurs maris. Les lois contre la violence domestique sont conçues pour tuer les familles. Elles empêchent les hommes d’exercer une direction et une autorité qui sont en fait ardemment désirées par les femmes.

En conclusion, les Illuminati déstabilisent la société par l’avancement d’un « Nouvel Ordre Mondial ». Notre développement psychique est volontairement arrêté au stade de la séduction juvénile. Nous sommes délibérément affamés d’amour, bombardés d’images pornographiques, manipulés et distraits. Ce qui a été vendu comme la « libération sexuelle » n’est en fait que l’esclavage à l’égard de nos instincts primaires.

Les hétérosexuels ont besoin du mariage et des enfants pour accomplir leur destin divin. A la place de servir Dieu et leur famille, les femmes sont embrigadées comme petits soldats du Nouvel Ordre Mondial, et les hommes sont émasculés ou jeté à la dérive.

La déstabilisation de la société sous le masque du féminisme est un assaut sur notre droit divin d’être humain. Cette attaque contre l’amour a une origine satanique et païenne. Elle s’attaque au cœur de la relation entre Dieu et sa création, ainsi qu’à la relation de l’humanité envers Dieu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :