4 Commentaires

La Franc-maçonnerie est basée sur la Kabbale

Depuis les soi-disant «Lumières», l’humanité est peu à peu tombée sous le charme de la Kabbale. Ce que nous avons appris à prendre pour du «progrès» est en fait la résurgence d’un culte satanique païen ancien de la fertilité, incarné par la Kabbale. Le «dieu» de la Kabbale n’est pas Dieu du tout. Il est Lucifer. Les Juifs Illuminati et leurs alliés francs-maçons sont furtivement occupés à ériger un Nouvel Ordre Mondial dédié à Lucifer.

Selon le chercheur doué, David Livingstone, le plan de Lucifer a été formulé dans la Kabbale du VIème  siècle avant J.C., lorsque les Juifs étaient détenus en captivité à Babylone. Selon la Bible, cet exil était une punition pour l’adoption du paganisme de leurs voisins, les Cananéens. Ils s’étaient appropriés l’ancien culte du dieu de la mort, Lucifer. Parmi les pratiques odieuses prescrites par ce culte étaient les «mystère» des rites impliquant de la musique, des substances intoxicantes, le sexe orgiaque et le sacrifice humain.

La Kabbale est basée sur d’anciennes mythologies païennes qui racontent l’histoire d’un dieu originel ayant créé l’univers, et d’un dieu usurpateur (Lucifer) qui finit finalement par le vaincre et vient à gouverner l’univers à sa place.

Lucifer est la progéniture de Dieu le Père et de son épouse, la Déesse. Mais le dieu-fils épouse également sa mère. Le Dieu-fils a été identifié avec le soleil tandis que la Déesse a été identifiée avec la planète Vénus, le premier objet céleste aperçu au lever du soleil.

«Essentiellement, le dieu et la déesse étaient considérés comme deux aspects d’un seul dieu. » écrit Livingstone dans son dernier livre «S’abandonner à l’Islam». «En tant que tels, les autres noms de Satan étaient «Prince de l’Aurore» ou «Fils de l’Aube».

Lucifer, qui illustre le mal, était connu comme un «Dieu mourant», car chaque hiver, il mourrait et descendait aux enfers où il régnait sur les esprits des morts. La Kabbale est un culte sexuel lié au cycle des saisons. Il est défini par l’accouplement incestueux du dieu et de la déesse pour assurer la fertilité.

Lucifer exige des sacrifices. Il doit être apaisée pour éviter sa malfaisance et la diriger contre ses ennemis. Le sacrifice le plus bénéfique est l’abattage d’un enfant. Livingstone, explique :

«Ceci [les sacrifices d’enfants] était devenu la base de ce culte dans le monde antique. Les rituels de la mort et de la résurrection imitaient celui du dieu [Lucifer.] Les participants ingéraient des substances intoxicantes et dansaient sur de la musique afin d’atteindre un état d’extase, ou de possession par un djinn [démon], par lequel ils croyaient obtenir des pouvoirs surnaturels tels que le changement de forme, la clairvoyance et d’autres pouvoirs magiques. Dans cet état, ils faisaient égorger un enfant, mangeaient sa chair et buvaient son sang afin que le dieu puisse renaître en eux.»

LES SACRIFICES RITUELS ET LES ORGIES CARACTÉRISENT LE CULTE ILLUMINATI

Les transfuges Illuminati témoignent que ces pratiques se poursuivent aujourd’hui. Livingstone dit que ces rituels impliquent généralement des orgies sexuelles où un prêtre et une prêtresse personnifient  le Dieu et la Déesse au cours d’un « Mariage Sacré ». Ils deviennent possédés et produisent un « fils de dieu » qui devrait alors régner comme roi.

Livingstone déclare que c’est la base d’un culte satanique qui domine aujourd’hui le monde. «Il est cette religion secrète qui est considérée comme l’occultisme. Ses partisans font avancer le plan satanique pour un Nouvel Ordre Mondial, et l’élimination de l’Islam.» (Pp. 11-13)

À la lumière de ce contexte, nous pouvons apprécier à quel point les enseignements kabbalistes sont pernicieux. Par exemple, ils enseignent que Dieu n’a pas d’attributs. Cela est satanique. Dieu est moral, la différence entre le bien et le mal, le faux et le vrai, le beau et le laid. Pas étonnant que l’humanité ait perdu sa capacité de discernement.

Encore une fois, la Kabbale enseigne que la relation entre l’homme et Dieu est sexuelle et érotique, et que la sensualité et l’ivresse sont religieuses. C’est satanique. L’explication de Livingstone de la Kabbale explique pourquoi le sexe (la promiscuité, la pédérastie, l’inceste) est utilisé pour dégrader et diaboliser les êtres humains et pourquoi le modernisme est un sort kabbalistique.

Selon Livingstone, les Juifs mélangèrent ce paganisme avec la magie babylonienne et l’astrologie, et appelèrent la Kabbale une «interprétation» du Judaïsme. Ces kabbalistes ont déguisé leur ordre du jour luciférien de domination du monde en préparant le monde pour la venue de leur supposé «Messie».

LA FRANC-MAÇONNERIE ET LE CHOC DES CIVILISATION

David Livingstone décrit la propagation de la Kabbale :

« Les prétendus philosophes grecs ont été les premiers importants kabbalistes. Quand les Juifs furent libérés de leur captivité par l’empereur perse, Cyrus le Grand, de nombreux kabbalistes se répandirent dans diverses parties du monde, notamment en Grèce et en Egypte. Le Platonisme et les philosophies Orphique et Dionysiaque ont été influencées par la Kabbale.

De la Grèce et l’Egypte, les pratiques kabbalistiques se propagèrent à travers l’Europe où elles étaient connues comme de la sorcellerie. Mais les influences les plus importantes furent l’humanisme de la Renaissance, et l’émergence des Rose-Croix. Le mouvement Rose-Croix a été initialement démantelé à la suite de la guerre de Trente Ans, mais un certain nombre d’entre eux trouvèrent refuge en Angleterre où ils fondèrent la Franc-maçonnerie.

Avec l’avènement des Illuminati, les francs-maçons furent responsables de ce grand projet des Lumières, dont le but était de supplanter l’autorité Chrétienne, en passant par les révolutions Américaine et Française. L’objectif de ces révolutions a été de créer des sociétés laïques, au sein desquelles le Christianisme, et toute religion, d’ailleurs, devaient être définitivement séparées de «l’État». Libérés de ces contraintes, les Illuminati pourraient faire progresser leur pouvoir à travers la banque, parce que jusque-là le Christianisme avait largement interdit la pratique de l’intérêt bancaire usuraire.

L’interprétation kabbalistique de l’histoire voudrait nous faire croire que cette évolution du sécularisme est un progrès. Nous sommes amenés à croire que la Démocratie est le produit final de l’évolution humaine éloignée de toute superstition religieuse. Cependant, alors que cette évolution a été une prérogative de l’Occident, l’Orient est encore engluée dans un stade plus primitif, obstinément adhérant à l’idée de «théocratie», c’est le monde de l’Islam.

Et donc, pour l’accomplissement du progrès kabbalistique, ce dernier obstacle doit être éliminé, avant l’imposition définitive d’une hégémonie occulte sur l’humanité. D’où le «Choc des Civilisations» menant au règne de l’Antéchrist.

Nous-y voilà donc. La laïcité est un masque pour la résurgence de la Kabbale, du Paganisme et du Satanisme. C’est cela le progrès!

4 commentaires sur “La Franc-maçonnerie est basée sur la Kabbale

  1. dieu = celui avec ces cornes et ses sabots, dieu masculin son feminin est deesse, la deesse de dieu est lilith.

  2. Bon c’est pas compliqué, c’est l’épopée de Gilgamesh dans le Zodiaque, sauf qu’il tourne comme l’horloge, donc il est inversé !!! http://secretebase.free.fr/religions/genese-astro/genese-astro.htm

  3. Je n’ai lu que le début …êtes-vous musulman ?🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :