1 commentaire

Rendre le monde plus sûr… pour les banquiers

Les banquiers internationaux vivent dans la peur.

Pas de la famine, de la maladie ou de la guerre. Telles sont les préoccupations des enfants du Tiers-Monde.

Les banquiers sont terrifiés a l’idée que nous puissions nous opposer au fait de leur verser des milliards chaque année en intérêt pour de l’argent qu’ils créent à partir de rien, garantie par nos impôts. (Le Federal Reserve Board, un cartel privé de banques privées étrangères pour la plupart, a extorqué ce monopole en 1913.)

Les banquiers ont peur que, comme le chien de l’homme sans-abri, nous puissions dire, « je peux le faire moi-même. »

Ils ont peur que le gouvernement puisse aller encore plus loin et « fasse défaut » sur les milliers de milliards de leur dette factice.

Ils ont peur de perdre le contrôle. Ils tournent et se retournent la nuit. Afin de dormir plus profondément, les banquiers ont pris des mesures.

Ces précautions nous aident  à comprendre le monde dans lequel nous vivons, pourquoi il est de plus en plus sûr pour les banquiers, mais de moins en moins sûr et davantage bizarre pour tout le monde.

Premièrement, les gens qui possèdent une machine à faire de l’argent ont tendance à avoir beaucoup d’amis. Les banquiers ont aidé leurs amis à établir des monopoles dans le pétrole, les produits chimiques, les produits pharmaceutiques, les transports, les médias, etc. et ont pris une bonne participation. Comme vous pouvez l’imaginer, ces gens sont comme larrons en foire. Avocats, journalistes et intellectuels, tous rivalisent pour un morceau du gâteau. (Entretenir ce cartel des cartels est ce qui passe pour avoir du « succès ».)

La première précaution des banquiers  est d’acheter tous les politiciens. La seconde est d’acheter les grands médias afin de promouvoir l’illusion que les politiciens prennent les décisions et défendent nos intérêts. La troisième précaution est de prendre le contrôle du système d’éducation, en veillant à ce que les gens s’arrêtent de penser à un âge précoce.

Ensuite, les banquiers utilisent le gouvernement et les médias pour nous convaincre que la religion, le nationalisme et la famille nucléaire sont démodés, et que nous voulons ce qu’ils veulent. Ces politiques ne sont jamais débattues ou mise aux voix. Elles semblent apparaître de nulle part et prétendent représenter la volonté populaire.

Nous « voulons » la laïcité et la séparation de l’Église et de l’État. Même si nous étions très bien avec la chrétienté et les valeurs du christianisme depuis des siècles, les banquiers ne veulent pas que nous ayons un point de référence spirituel qui pourrait interférer avec leurs diktats.

Nous « voulons » un gouvernement mondial (« mondialisation »). Les banquiers doivent éliminer les États-nations, la liberté et la démocratie en vue de rationaliser leur activité et de consolider leur pouvoir. L’ONU, NAU, l’UE, le FMI et la Banque Mondiale – les requins auto-glorifiés du prêt et les collecteurs d’intérêts – feront les lois.

Nous « voulons » la diversité. Les pays ne sont pas autorisés à maintenir leurs identités nationales ou leurs traditions. À Noël dernier, mon premier ministre provincial a essayé de renommer l’arbre de Noël à l’Assemblée législative un « arbre multiculturel. » La diversité est le respect de chaque culture, sauf celle des chrétiens européens. Chaque nation doit être aussi hétérogènes qu’une boîte de Smarties – personne ne doit être en mesure de contester les banquiers.

Nous voulons le « féminisme ». Déguisée en égalité des droits pour les femmes, cette idéologie est conçue pour propager le dysfonctionnement lesbien. Si les femmes se concentrent sur la recherche d’une carrière, elles accordent moins d’importance à trouver un mari. Elles font donc moins d’enfants ou pas du tout et ils sont élevés par les garderies de l’état.

Sous le couvert de des droits des « femmes» et des «gay », nous sommes reconçus pour être androgyne et nous comporter comme des homosexuels, qui ne se marient généralement pas ou n’ont pas de famille. Les différences psychologiques et biologiques entre les hommes et les femmes ne sont pas des « stéréotypes. » Mais les signataires de la dernière directive des Nations Unies « CEDAW » (adoptée par le Sénat américain des Affaires étrangères du Comité des relations étrangères) seront tenus de « prendre toutes les mesures appropriées pour modifier tous les modèles sociaux et culturels de conduite des hommes et des femmes. » (Article 5)

Ce genre d’ingénierie sociale d’inspiration Communiste revient tout simplement à organiser la persécution des hétérosexuels. Elle est destinée à arrêter notre développement naturel. En attendant, le taux de natalité a diminué de moitié tandis que le taux de divorce a doublé. Une armée d’avocats grassement payés, de travailleurs sociaux, de psychiatres et de bureaucrates soignent les blessés. Ces professionnels égoïstes sont la circonscription politique des banquiers.

Les gens rabougris, assoiffés d’amour, obsédés par le sexe, sans famille, ni identité religieuse ou nationale, sont faciles à contrôler. (Ils rejoindraient n’importe quoi ; ils cherchent une famille.) Mais en cas de résistance, les banquiers ont créé un épouvantail, le « terrorisme » pour justifier un énorme appareil de sécurité et de répression.

Le Bureau de la Sécurité Intérieure (Homeland Security) est conçu pour nous contrôler à nous – la population locale. Pourquoi serait-ce nécessaire ? Nous sommes « endettés » de milliers de milliards de dollars et les banquiers ont l’intention de faire en sorte que nous payons. Un jour, ils nous priverons de nos jouets. Dans le cas où ça posera un problème, un état policier orwellien sera mis en place. Mais d’abord, les musulmans doivent être subjugués et volés.

Parler des États-Unis comme s’il s’agissait d’un pays indépendant est stupide. Les politiciens américains ont mis en gage la souveraineté des États-Unis en 1913. Depuis, les soldats américains ont été les souffre-douleurs des banquiers internationaux, et rien d’autre.

UNE SUPERPUISSANCE EN TANT QU’HOMME À TOUT FAIRE

Les contribuables et soldats américains ont rendu la Première Guerre mondiale possible. Elle débuta à peine six mois après la création de la « Fed ». Son but était d’augmenter la dette, de paralyser les grands États-nations européens, d’abattre une génération, et d’établir deux des « projets de prédilection des banquiers » : le Communisme (en Russie) et le Sionisme (en Palestine.) Après la fin de la guerre, le gouvernement mondial des banquiers, La Société des Nations (par exemple, « La Ligue pour imposer la paix « ) fut établie.

Les États-Unis ne sont pas entrés dans la Seconde Guerre Mondiale en décembre 1941 pour sauver la civilisation occidentale. L’Angleterre avait tenu tête seule face à l’Allemagne pendant plus de deux ans. Les États-Unis entrèrent en guerre seulement six mois après qu’Hitler ait attaqué la Russie. Le but était de sauver le Communisme! [Je suis redevable à A.K. Chesterton (« The New Unhappy Lords », 1969) pour cette analyse] Pour la même raison, l’URSS obtint  un prêt-bail de 5 milliards de dollars US après la guerre.

Après que la fumée se soit dissipée, les Communistes au lieu des Nazis tyrannisèrent l’Europe de l’Est. Les agents soviétiques et les diplomates américains Alger Hiss et Harry Hopkins créèrent l’Organisation des Nations Unies sur un terrain donné par John D. Rockefeller. Un des premiers actes de l’ONU fut la création de l’Etat d’Israël.

Ben Hecht (dans « Un enfant du siècle ») a écrit « Le XXe siècle a été coupée aux genoux par la Première Guerre mondiale. » Avant de se suicider en 1942, Stefan Zweig (« Le Monde d’Hier ») a parlé dans les mêmes tons découragés au sujet de la disparition de la civilisation occidentale.

La planète a été prise en otage. Nos dirigeants sont des dupes, des opportunistes, des traîtres ou les trois à la fois. Presque tout ce que nous savons de l’histoire moderne est un canular. Une odeur de compromis moral pèse sur notre vie publique et culturelle. Tout ce qui est promu par les médias, le système éducatif ou le gouvernement est suspect. C’est ce qui arrive quand nous nions l’ordre moral, c’est à dire Dieu.

C’est le monde dont nos enfants vont hériter, un monde rendu plus sûr… pour les banquiers internationaux.

Un commentaire sur “Rendre le monde plus sûr… pour les banquiers

  1. LES BANQUIERS ????
    DE LA PURE MAFIA
    FULL LINGOT D’OR ET LINGOT D’ARGENT
    ET ENVOYER VOTRE BANQUIER ET GOUVERNEMENT SE FAIRE FOUTRE
    C’EST CLAIR ?

    Parler à votre banquier que vous voulez acheter de l’or voir tout investir en OR
    vous allez voir ce qu’il va vous répondre ( et VOUS INSULTEZ )
    …. la dernière fois, j’ai dû insulter le banquier directeur devant tout ses employés !
    LES CONS …. LES VOLEURS, BANDITS, CRIMINELS PLANÉTAIRES
    MAIS….
    BEN NON…. CE SONT JUSTES DES HOMMES D’AFFAIRES
    ==================================================
    CANADA
    2004
    LE PRÉSIDENT DE LA BANQUE ROYALE A GAGNER 100 MILLIONS $
    À ce rythme, 15 ans de présidence et il est juste MILLIARDAIRE
    ====================================================
    BOFFF…. LE PAPE À ROME EST TOUT AUSSI RICHE
    POUR EUX, VOUS ÊTES DES ESCLAVES
    DES MOUTONS, DES PORCS, DE LA VIANDE……. EUX = LES FILS DE DIEU
    BLA BLA BLA…….
    ET CES BANQUIERS PRÉPARENT DÉJÀ VOTRE FIN DU MONDE
    JE VEUX DIRE LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE
    Tout comme les banquiers d’Angleterre ont financé et armé HITLER (…)
    ========================================================
    ILS VONT FINANCÉ LES RUSSES AVEC LEUR MIG
    LES USA AVEC LEUR F-22
    ET LES CHINOIS
    ENSUITE ??? BOFFF… un accident informatique déclenchera la guerre mondiale ?
    VOIR FILM TERMINATOR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :