2 Commentaires

Le Nouvel Ordre Mondial est-il « juif »?

Commençons par définir le « Nouvel Ordre Mondial. »

Le motif essentiel du Nouvel Ordre Mondial, c’est le désir des banquiers centraux du monde entier de traduire leur immense pouvoir économique par la mise en place d’institutions globales permanentes permettant d’assurer le contrôle politique et social.

Leur pouvoir est basé sur leur monopole du crédit. Ils utilisent le crédit du gouvernement pour imprimer de l’argent et exiger que le contribuable débourse des milliards en intérêt pour les payer, eux.

Les banques centrales comme la Réserve Fédérale semblent être des institutions gouvernementales. Elles ne le sont pas. Elles sont la propriété privée de peut-être 300 familles. Il est significatif que la majorité de ces familles soient juives, ou en partie juive. Je suis un juif non pratiquant qui croit que cette situation est tout aussi mortelle pour les juifs que pour le reste de l’humanité.

L’inventeur américain Thomas Edison décrivit cette colossale escroquerie de la manière suivante :

« Il est absurde de dire que notre pays puisse émettre des obligations et ne puisse pas émettre la monnaie. Les deux sont des promesses de payer, mais l’un engraisse les usuriers, et l’autre servirait le peuple. »

Les banques centrales contrôlent également l’offre de crédit aux entreprises et aux particuliers. Robert Hemphill, gestionnaire de crédit de la Federal Reserve Bank d’Atlanta décrit cette situation intenable :

« C’est une réflexion qui donne le vertige. Nous sommes totalement dépendants des banques commerciales. Quelqu’un doit emprunter chaque dollar que nous avons en circulation, comptant ou à crédit. Si les banques créent amplement de l’argent synthétique, nous sommes prospères ; sinon, nous mourrons de faim. Nous sommes absolument sans système monétaire permanent. Quand on parvient à se faire une image globale du problème, l’absurdité tragique de notre position désespérée est presque incroyable, mais c’est comme ça… Ce problème est tellement important que notre civilisation actuelle peut s’effondrer à moins qu’il ne devienne largement compris et que nous puissions remédier à ses défauts très bientôt. »

Dans une lettre infâme à ses agents de New York en 1863, le banquier de Rothschild John Sherman a caractérisé leur proposition pour une banque nationale en ces termes :

« Les quelques personnes qui comprennent le système seront soit si intéressées par ses profits, ou si dépendante de ses faveurs, qu’il n’y aura pas d’opposition de cette classe… La grand masse du peuple, mentalement incapables de comprendre, portera son fardeau sans se plaindre, et peut-être sans même jamais se douter que le système est hostile (contraire) à ses intérêts. »

« LES JUIFS » SONT-ILS RESPONSABLES?

Le Nouvel Ordre Mondial est un monstre à tête d’hydre. Les banquiers œuvrent par le biais de nombreuses façades comme le Communisme, le Socialisme, le Libéralisme, le Féminisme, le Sionisme, le Néoconservatisme et la franc-maçonnerie. Inconnu de la plupart des membres, ces mouvements « progressistes » sont tous secrètement consacrés à la « Révolution Mondiale », qui est un euphémisme pour l’hégémonie banquière et le satanisme. (Voir « Rothschild conduit la Symphonie Rouge »)

Les banquiers contrôlent les plus grandes entreprises du monde, les médias, les agences de renseignement, les think tanks, les fondations et les universités. Ils sont responsables de la suppression de la vérité. Les juifs occupent une place importante dans tout cela, ce qui est une cause de l’antisémitisme. Bien sûr, beaucoup d’autres personnes sont aussi à la recherche de la « réussite ».

Les banquiers travaillent également à travers les pays. Ils sont largement responsables de l’impérialisme britannique et américain, dont le but est de monopoliser la richesse du monde. Dans son livre « Les Juifs » (1922) le critique social britannique Hilaire Belloc écrivit que l’Empire Britannique représentait un partenariat entre la finance juive et l’aristocratie britannique.

« Après Waterloo [1815] Londres est devenu la place mondiale du marché de l’argent et la chambre de compensation du monde. Les intérêts du Juif comme courtier financier et les intérêts de ce système politique commercial se rapprochèrent de plus en plus. On peut dire que dans le dernier tiers du XIXème siècle, ils étaient devenus pratiquement confondus. »

La confluence des intérêts juifs et Britanniques s’étendit au mariage.

« Les mariages commencèrent à prendre place, en gros, entre ce qui avait autrefois été les familles aristocratiques territoriales de ce pays et les fortunes juives commerciales. Après deux générations, à l’orée du XXème    siècle, celles parmi les grandes familles territoriales anglaises au sein desquelles il n’y avait pas de sang juif étaient l’exception. »

« Chez la plupart d’entre eux la souche était plus ou moins marquée, chez certains de manière si forte que, bien que le nom soit encore anglais et les traditions celle d’une lignée au long passé, le physique et le caractère était devenu entièrement juif… »

Si le mariage de la fille d’Al Gore avec le petit fils de Jacob Schiff est une indication, ce mélange de l’élite juive et des Gentils s’étend aussi à l’Amérique.

L’objectif britannique et juif de domination du monde était donc synonyme et utilisa la franc-maçonnerie comme un instrument. Belloc écrit, « les institutions spécifiquement juive, telles que la franc-maçonnerie (que les Juifs avaient inauguré comme une sorte de pont entre eux et leurs hôtes au dix-septième siècle) étaient particulièrement fortes en Grande-Bretagne, et de là démarra une tradition politique active, et qui s’avéra finalement d’une grande importance, de sorte que l’Etat britannique fut tacitement accepté par les gouvernements étrangers comme le protecteur officiel des Juifs dans les autres pays.

« C’était la Grande-Bretagne qui était tenue d’intervenir [où que la persécution des juifs ait lieu et] de soutenir les énergies financière juives à travers le monde, et de recevoir en retour le bénéfice de cette connexion. »

Si Belloc voit juste, le Nouvel Ordre Mondial est une extension de l’Empire britannique, dans laquelle les intérêts impériaux de l’élite britannique, américaine et juive sont indiscernables.

CONCLUSION : QU’EST-CE QUI EST JUIF?

La majorité des juifs ne voudraient pas faire partie du Nouvel Ordre Mondial, c’est-à-dire de la « mondialisation », s’ils en comprenaient son caractère antidémocratique et la façon dont ils sont utilisés.

Le véritable esprit juif considère que la vérité et la moralité sont absolues et ne peuvent pas être séparées pour s’adapter aux intérêts propres de quiconque. G.J. Nueberger exprime cet esprit dans son essai « Le grand gouffre entre le sionisme et le judaïsme. »

« Le peuple juif n’est pas choisis pour la domination sur les autres, pas pour la conquête ou la guerre, mais pour servir Dieu et donc servir l’humanité… Ainsi, la violence physique n’est pas une tradition ou une valeur juive. La tâche pour laquelle la communauté juive a été choisie est de ne pas donner l’exemple de la supériorité militaire ou des réalisations techniques, mais de rechercher la perfection dans le comportement moral et la pureté spirituelle.

De tous les crimes du Sionisme politique, le pire et le plus fondamental, et qui explique tous ses autres méfaits, c’est que… Le Sionisme a cherché à séparer le peuple juif de son Dieu, à rendre l’alliance divine nulle et non avenue, et de substituer un état « moderne » et une souveraineté frauduleuse aux nobles idéaux du peuple juif.  »

Les banquiers ne sont évidemment pas préoccupés par le véritable judaïsme ou par la pureté raciale et étaient tout à fait prêt à sacrifier des millions de juifs pour atteindre leur but en créant Hitler. Ils sacrifient des milliers d’autres vies juives, américaines et musulmanes au Moyen-Orient dans leur « guerre perpétuelle pour la paix perpétuelle » orwellienne.

Le Nouvel Ordre Mondial sert-il une feuille de route raciale « juive » ou celle d’une élite de banquiers kabbalistes ? Je me risquerai à affirmer qu’il sert cette dernière, et que la communauté juive organisée a été mise à profit pour ce programme comme tant d’autres groupes opportunistes de non-volontaires.

En donnant aux particuliers la possibilité de créer de l’argent à partir de rien, nous avons créé un monstre qui menace de dévorer la planète et avec elle la race humaine.

2 commentaires sur “Le Nouvel Ordre Mondial est-il « juif »?

  1. La crise des dettes en Europe et aux USA, un complot politico-financier : http://wp.me/p1WnGr-3X

  2. enfin je trouve une analyse pertinente il y a un certains temps que ma réflexion sur l’origine et les buts du NWO avait abouti à ce même constat ;.ce que je résumerai par une boutade  » les banquiers peuvent remercier hitler d’avoir commis la shoah « , bien qu’avec l’aide de banquiers juifs , afin qu’on ne puisse faire perdurer cette escroquerie planétaire de création d’argent ex-nihilo , venant du néant ,tous ceux qui dénoncent cette escroquerie seront taxés « d’antisémite » , rideau de fumée pour continuer à perpétrer ce vol planétaire sur le travail pour qu’une élite de parasites puissent continuer à exploiter des esclaves et à se goinfrer; la shoah est le seul génocide dont on nous matraque depuis 70 ans , tous les autres génocides sont oubliés des médias bancaires à croire qu’ils n’existent pas ; si de tels intérêts financiers n’étaient pas en jeu , la shoah serait aux oubliettes comme le génocide des papous , dont tout le monde se fout , les papous n’étant pas banquiers centraux cela n’intéressent pas les médias bancaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :