1 commentaire

La Démocratie est une Illusion

BlisterDes banquiers étrangers tiennent les cordons de notre bourse

Un dessin illustre notre naïveté concernant la démocratie.

Un esclave ramant dans une galère de Viking lève la main et appelle le maître qui tient le fouet :

“- Hou ! Oh, ou hou… je crois que j’ai des ampoules.”

Tout comme cet homme, la plupart des gens s’agrippent à la croyance que nos dirigeants représentent nos intérêts.

– « Ou hou, M. Bush, vous avez menti au sujet des armes de destructions massive en Irak.”

Lors d’un rassemblement de l’élite, Bush s’est penché sous son pupitre et a plaisanté : « Où sont ces armes de destruction massive ? »

Une petite kabbale de banquiers internationaux choisie nos « dirigeants ». Cette clique, qui contrôle subtilement chaque facette importante de notre société est en train d’établir graduellement un état policier orwellien mondial. La plupart des membres de la haute société ou de la classe moyenne ont été dupés tout en croyant participer  à l’édification d’un monde meilleur.

Prouvez-le, dites-vous ?

« The Naked Capitalist » de W.C. Skousen et un ouvrage explosif. Il est basé sur les révélations contenues dans le livre du professeur Carroll Quigley « Tragedy & Hope : A History of the World in Our Time. » (1966)

Quigley, un professeur d’histoire de la Georgetown University était un initié de confiance ayant accès à leurs archives privées. Il sentait que le complot, qu’il soutenait, était trop important pour rester caché. Cependant, peu après sa publication, son livre fut retiré de la vente.

Cleon Skoussen fut un agent du FBI pendant 16 ans et le Chef de la police de Salt Lake City durant 4 ans. Son « Naked Capitalist » distille les preuves les plus choquantes du livre intimidant (1300 pages) de Quigley.

Avec juste 122 pages, « The Naked Capitalist » (1970) est un compte rendu concis, lucide et absolument convaincant de la conspiration ourdie par les banquiers internationaux. Les historiens qui ont largement ignorés ces travaux ont trahis la confiance du public.

NOTRE INEXTRICABLE CONDITION 

Quigley confirme qu’un réseau de dynasties bancaires ont, selon les propres termes de Skousen, « acquis un contrôle étouffant sur les affaires de pratiquement toute l’espèce humaine. » D’après Quigley, ils comprennent les familles « Baring, Lazard, Erlanger, Warburg, Schroder, Selingman, les Speyers, Mirabaud, Malet, et par-dessus tous les Rothschild et les Morgan. » (Les citations proviennent de « Tragedy & Hope », p. 51-52)

Quigley confirme que, en commençant par la Banque d’Angleterre en 1694, ces dynasties se sont organisées au sein d’un système de banques centrales qui font payer à leurs nations respectives des milliards de dollars en intérêts pour le privilège d’utiliser des devises garanties par le propre crédit des nations. En d’autres termes, ils ont perpétré une escroquerie aux proportions monstrueuses.

Quigley cite William Gladstone, qui en tant que Chancelier de l’Echiquier (ministre des finances) déclara en 1852 : « Le gouvernement lui-même ne devait pas constituer un pouvoir substantiel en matière de finance, mais devait laisser le Pouvoir Financier régner suprêmement sans être remis en question. » (325)

Autrement dit, un monopole privé sur le crédit contrôle les cordons de la bourse de tous les gouvernements du monde.

Capable de créer l’argent à partir de rien, ils se sont naturellement emparés d’autant de richesses réelles qu’ils pouvaient. Quigley écrit au sujet de la formation de leurs cartels américains : « La période 1884-1933 fut celle du capitalisme financier au cours de laquelle les banquiers d’investissement accaparant les banques commerciales et les assurances d’un côté, ainsi que les chemins de fer et l’industrie lourde de l’autre, parvinrent à mobiliser une richesse énorme et à exercer ainsi un énorme pouvoir économique, politique et social. » (71)

boite-suggestionsEn effet, leurs représentants, « l’Etablissement Oriental »,  c’est-à-dire les Morgan et maintenant les Rockefeller dirigent les Etats-Unis. (72) Leur principal mécanisme de pouvoir étant le Council of Foreign Relations.

D’après Quigley, le but ultime n’est « rien de moins que de créer un système mondial de contrôle financier entre des mains privées, capable de dominer le système politique de chaque pays et l’économie du monde comme un tout. Ce système devait être contrôlé… par les banques centrales… agissant de concert. » (324)

Quigley confirme que les banquiers ont usurpé les instincts collectifs de l’humanité en finançant les mouvements Socialistes et Communistes. Les banquiers aiment les gros gouvernements parce que le monopole ultime est l’Etat. A travers lui, ils peuvent éliminer leurs rivaux et contrôler la dette, les ressources, la demande du marché et la main d’œuvre.

En parlant de la prise de contrôle Communiste du gouvernement US dans les années 1930 et 1940, Quigley écrit : « il doit être bien compris que le pouvoir que ces gauchistes énergiques exerçaient ne fut jamais leur propre pouvoir de Communistes, mais n’était en fin de compte que le pouvoir de la coterie financière internationale. »

En d’autres termes, des millions d’idéalistes dévoués à la fraternité humaine et à l’égalité furent (et sont encore) dupés dans l’avancement d’un projet totalitaire afin de concentrer la richesse et le pouvoir entre les mains des super riches. Davantage de gauchistes, de communistes, de féministes et de mondialistes continuent de prospérer tout en prétendant servir l’humanité.

Le Pouvoir Financier contrôle le débat et le conduit dans une impasse en soutenant toutes les tendances politiques et en marginalisant quiconque ose braquer le projecteur sur eux. (Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi Noam Chomsky ne mentionne jamais les banquiers internationaux et le système monétaire ?) Les médias sont contrôlés à travers la publicité ou la possession directe.

Quigley écrit : « Aux yeux de Morgan, tous les partis politiques n’étaient que de simples organisations à utiliser, et la firme prenez toujours soin d’avoir un pied dans les deux camps. Morgan lui-même, Dwight Morrow et d’autres partenaires étaient alliés avec les Républicains ; Russel C. Lewffingwel était de mèche avec les Démocrates ; Grayston Murphy était allié avec l’extrême droite ; et Thomas W. Lamont était allié avec la gauche. » (945)

La famille Lamont constituait « les sponsors et les bienfaiteurs financiers de presque toutes les organisations d’extrême gauche y compris le Parti Communiste lui-même. » (945)

march_of_tyranny

CONCLUSION

Une petite kabbale de gens qui ne sont même pas des citoyens tient les cordons de la bourse de chaque nation.

Cela explique en soi le sens de la « mondialisation » et la poussée vers un gouvernement mondial. Cela explique l’assaut sur la race, la religion, la nation et la famille. Les banquiers veulent un monde homogène qui n’offre aucune base de résistance.

Cela explique pourquoi en temps de prétendu danger sécuritaire, la frontière sud des États-Unis est pratiquement poreuse. Les banquiers veulent miner le caractère européen de l’Amérique, qu’ils perçoivent comme une menace.

Cela explique la guerre en Irak, et le fait qu’il n’y ait aucune opposition dans les partis au pouvoir ou dans la presse. Cette guerre a profané le berceau de la civilisation et assailli l’Islam. Elle constitue aussi une opportunité de créer plus de dette et d’enrichir les banquiers et leurs grosses entreprises alliées.

Cela explique le 11/09, la répression du Patriot Act et l’hypocrite « Guerre contre le Terrorisme. »

Cela explique le caractère dépravé des médias de masse et du système éducatif. Je pourrai continuer mais je pense que vous voyez de quoi il s’agit. Nous sommes des crustacés à la merci d’une baleine géante. Au moins, ne gaspillons pas d’énergie à croire que nous vivons dans une société libre et ouverte. Notre démocratie n’est qu’une ruse.

Un commentaire sur “La Démocratie est une Illusion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :