1 commentaire

Ma mère était l’exemple même de l’amour désintéressé

mothers-day13(à gauche, ma mère en train de faire manger mon frère en 1958)

Par son exemple, ma mère, Helen Iskowicz Makow (1919-1983), m’a montré ce qu’était l’amour. Mais je n’ai pas su le lui rendre avant qu’il ne soit trop tard.

Alors que les Illuminati détournent les jeunes femmes du mariage et de la maternité, je suis content de voir que la fête des mères est toujours d’actualité. Des restaurants sont réservés et des familles se préparent à honorer les mères pour tous leurs sacrifices.

Mon plus grand regret est de ne n’avoir jamais exprimé mon amour envers ma mère avant qu’elle ne meure d’un cancer du sein en 1983, lorsque j’avais 33 ans. Je pense qu’elle savait que je l’aimais mais j’étais trop centré sur moi-même pour le lui rendre. Je me souviens avec honte de m’être trouvé en train de signer les papiers de prise en charge dans sa chambre d’hôpital au cours d’une de mes rares visite. Lorsque les gens que nous aimons sont proches de la mort, nous n’arrivons pas à faire nos adieux. Nous voulons garder l’espoir qu’ils vont se remettre.

(à droite. La famille nucléaire est le fondement d’une société saine. Papa avait pris cette photo de nous.)mothers-day12

Ma mère m’a montré comment une femme infuse de l’amour au sein du monde par son dévouement envers son mari et ses enfants. Lorsque quelqu’un se sacrifie entièrement pour vous, lorsque quelqu’un vous est dédié inconditionnellement, vous ne pouvez pas vous empêcher de l’aimer de tout votre cœur.

Je n’ai pas besoin de vous dire que les mères sont les héros non célébrés de la société. Elles accomplissent le dur travail de s’occuper et d’élever les enfants qu’ils soient malades ou en bonne santé.

Le credo de ma mère était de servir mon père en premier, ses enfants en second, le Canada en troisième, et Israël en dernier. Elle ne faisait même pas partie de la liste.

Elle n’a jamais rien demandé en retour et c’est une des raisons pour lesquelles nous avons tous d’une manière ou d’une autre abusé de sa bonté.

Elle était tellement désintéressée que je me souviens d’avoir remarqué lorsque nous étions tous plus âgés, qu’elle se servait en premier au cours d’un diner.

Une fois lorsque j’avais 11 ans et que je faisais une apparition à la TV à New York pour ma brochure « Ask Henry » (demande à Henry), un producteur nous fit la visite dans sa voiture de sport.

Nous avons eu un accident. La porte de la voiture s’est ouverte et ma mère est tombée sur le goudron.

Pris de panique, j’ai crié : « Maman ! »

Heureusement, elle ne fut pas blessée. Mais je me souviens qu’après elle me fit la remarque avec satisfaction : « Tu m’aimes bien. »

Pourquoi est-ce qu’il avait fallu un accident pour le lui montrer ?

Ma mère n’avait pas terminé ses études et ne lisait que peu de livres. Mais elle avait une grande collection de timbres et faisait de menus travaux d’artisanat et de décoration.

Une fois alors que j’avais huit ans, je lui rapportais un incident qui s’était produit à l’école. Elle me dit d’être fort et de défendre le bien. Elle m’expliqua que cela s’appelait : « Le courage moral ».

Cela ne s’apprend pas à l’école. Elle le savait en son âme. Que Dieu la bénisse.

Un commentaire sur “Ma mère était l’exemple même de l’amour désintéressé

  1. ان لله وان اليه راجعون

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :