1 commentaire

Nous sommes mentalement programmés pour l’adulation des « Sex Symbol »

bb

Chaque décennie, certaines stars de cinéma personnifient le sex-appeal.

Elles sont appelées des « sex symbol » : des néons clignotant dans nos esprits.

J’ai le pressentiment que le désir sexuel est principalement une émanation de notre mental. Nos esprits sont programmés pour désirer le sexe, mais pourraient tout aussi bien être programmé pour désirer des calamars grillés avec des spaghettis à la place. Nous désirons ce que nos maitres Illuminati nous enjoignent de désirer et sommes « heureux » si nous y parvenons. Nous sommes devenus des êtres mentaux au lieu d’être spirituels, et dérivons ainsi au fil du monde du paraitre contrôlé par les Illuminati.

L’autobiographie d’Hedy Lamarr « Ecstasy and Me » (1966) m’a fait penser à la programmation sexuelle que nous subissons. Lamarr était la sex symbol la plus importante des années 40. Elle m’a rappelé toutes les sex symbol avec lesquels j’ai grandi : Brigitte Bardot, Marilyn Monroe, Sophia Loren, etc. Ces femmes (et leurs contreparties masculines) étaient traitées comme des déesses et leurs successeurs le sont toujours.

George Orwell a dit qu’il est très difficile de voir ce qui se trouve juste sous nos yeux. Il est pourtant évident qu’Hollywood programme des millions d’entre nous à chercher avant tout la perfection physique et le sexe, ce qui nous conduit invariablement à un état de développement arrêté. De surcroit, cette programmation sexuelle obsessionnelle déstabilise la société en mettant les femmes attirantes sur un piédestal, leur donnant un pouvoir qu’elles n’ont pas conquis et qu’elles n’ont pas mérité. En général, ils utilisent les femmes pour affaiblir les hommes, tout comme Eve et Adam…

HEDY LAMARR

Hedy_Lamarr_in_Come_Live_With_Me_trailerHedy Lamarr était juive. Elle était considérée comme « la plus belle du monde » pour son visage. Bien que ses seins soient petits, elle les révéla encore adolescente dans un film autrichien « Extase » (1933), ce qui propulsa sa notoriété. Dans le même film, elle mimait aussi les expressions faciales d’une femme pendant l’acte.

Il semble que l’entière trajectoire du Vingtième Siècle fut de rendre le sexe complètement acceptable et disponible, ainsi que d’en faire le but de la vie. C’est ainsi que fonctionne la possession satanique dont nous sommes victimes. (Les relations sexuelles furent toujours acceptables dans le contexte du mariage)

Mais il y a un côté positif à tout ça. Nous sommes passés par une sorte d’adolescence collective et avons grandis. Beaucoup de gens considèrent à présent le sexe et la romance pour ce qu’ils sont : une tromperie illusoire. Andy Warhol définissait le sexe comme « le plus grand rien au monde ». Néanmoins, les Illuminati contrôlent encore la majorité des gens de cette manière. La télévision est une excitation sexuelle constante.

Hedy Lamarr préférait les hommes mais s’adonnait aussi aux relations lesbiennes. Les gens pensaient qu’elle était une « fille bien » à cause de son look sophistiqué, mais il n’en était rien. Tout le monde la voulait, et le plus souvent elle succombait. À mettre à son crédit, elle n’utilisa pas le sexe pour faire avancer sa carrière. Par exemple, elle n’accepta jamais de coucher avec Louis B. Mayer.

lamar-wifi-1Hedy Lamar était aussi peintre et inventa un « système de fréquence » pour les torpilles, une technique aujourd’hui utilisée pour le Wi-Fi. Pourtant, sur un plan émotionnel, elle était complètement stupide. Elle se maria six fois. Elle épousa même un homme lors de son premier rendez-vous. Ses maris l’ont accusé de vouloir « tout avoir » et de n’être capable que de s’aimer elle-même. Elle accusait sa beauté de n’avoir attiré que les mauvaises personnes. Elle passa du statut de millionnaire à celui de déshéritée après qu’elle eut atteint 50 ans. Elle fut arrêté pour vol à l’étalage en 1966 mais le jury l’acquitta en souvenir du bon vieux temps. Finalement, elle sécurisa ses vieux jours en poursuivant en justice ceux qui utilisaient son image, et en jouant en bourse.

HOLLYWOOD

Même dans les années trente et quarante, Hollywood était un vivier sexuel. C’est une véritable tragédie de voir que ces dégénérés définissent notre réalité. Ils ne vendent évidemment que du sexe et de l’illusion. Ils ne sont pas intéressés par la réalité, la beauté ou la vérité. Ils créent notre dysfonctionnement et le reflètent en même temps.220px-Samson_and_Delilah_original_1949_poster

Je trouve cet échange entre Lamarr et un agent, amusant. Elle fut recrutée pour interpréter Dalila dans le film de Cecil B. de Mille Samson et Dalila (1949). De Mille et l’agent étaient tous deux Juifs.

L’agent : « Tu mélanges du muscle, des nichons et du sadisme et tu casses la baraque au box-office. Tu y ajoutes un génie comme C. B. avec tout l’argent nécessaire et tu obtiens du sens. En fait, tous les films que fait le vieil homme ont un sens. »

Hedy : « Qu’est-ce que je dois porter ? »

Agent : « Rien, juste un peu d’or et des guenilles »

Hedy : « Qui va interpréter Samson ? »

Agent : « Ils pensent à Victor Mature. Mais on s’en fout. Il n’est qu’un corps pour te mettre en valeur. Du muscle et des nichons adoucit par la religion, c’est tout à fait pour toi. »

CONCLUSION

Pourquoi les Juifs sont-ils obsédés par le sexe ? Les Juifs ne le savent pas, mais le Judaïsme n’est pas une religion. Les dirigeants Juifs Illuminati veulent remplacer Dieu, et pour cela ils ont besoin de dégrader l’humanité au stade animal en utilisant le sexe. Lorsque vous niez Dieu, vous en venez à créer de faux Dieux comme le sexe.

Le Judaïsme est une société secrète comme la Franc-maçonnerie ; seuls les initiés connaissent son véritable caractère. Il est définit par le Kabbalisme, un culte sexuel satanique, et le Talmud, qui est caractérisé par la haine des Gentils, la pratique de l’inceste et de la pédophilie. (Le Kabbalisme est d’essence satanique parce qu’il déclare que Dieu est sans forme et inconnaissable. La véritable religion se définie par la notion que Dieu peut être connu – autrement comment peut-on lui obéir ?)

À cause du contrôle Judéo-maçonnique sur le secteur bancaire, celui des affaires, le gouvernement, la culture et les modes de communications, nous sommes tous devenus des Juifs. La société occidentale est un culte satanique. Le sexe est devenu le nouveau Dieu. Les sex symbol nous montrent la voie…

La leçon de tout ça ? Il s’agit d’une bataille pour notre âme. Si nous ne contrôlons pas nos pensées, ils s’en chargeront.

Un commentaire sur “Nous sommes mentalement programmés pour l’adulation des « Sex Symbol »

  1. a lire aussi sur le meme sujet … Apres les attentats de Paris du 13 novembre 6.5 le Parti Libertarien de France annonce ses mesures anti-terroristes http://www.parti-libertarien.com/actu/attentats-paris-hypocrisie-gouvernement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :