24 Commentaires

Lucifer est-il le Dieu du Judaïsme ?

(Ceci a été écrit pour Henrymakow.com par Will Newman qui a fréquenté la synagogue juive, et a des parents impliqués dans le Talmudisme, la Kabbale, le B’nai B’rith et la Franc-maçonnerie.)

En 1976, Walter White Jr., «un patriote inquiet» a mené une entrevue avec un jeune Juif nommé Harold Rosenthal, qui fut l’assistant du sénateur Javits de New York.

Dans l’interview, publiée plus tard sous le titre «La Tyrannie Cachée» l’arrogant Rosenthal se vante (sur bande) que le peuple juif a fabriqué certains «mensonges qui servent à dissimuler leur nature et à protéger leur statut et leur pouvoir.»

Rosenthal démystifie le mensonge communément admis que «les Juifs sont des Israélites, et donc le peuple élu de Dieu.»

Rosenthal a dit en partie : «La plupart des juifs n’aiment pas l’admettre, mais notre dieu est Lucifer – alors je ne mentais pas – et nous sommes son peuple élu. Lucifer est bien vivant. "(www.mac-quirelatory.com/Interview Wallace1967.htm)

L’objectif de Lucifer est «d’être comme le Très-Haut» (Isa. 14:14) et d’usurper le rôle de Dieu (Mat. 4:9).

Le but de Lucifer est de tromper le monde entier (Ap. 12:9) en se transformant en ange de lumière (2Co. 11:4). Ceci est bien illustré par les Francs-maçons. Leur mot d’ordre de «rendre les hommes bons meilleurs» produit une image beaucoup plus favorable aux yeux du public que l’alternative la plus précise : «comment devenir démoniaque en 33 étapes faciles.» Les religions juive et franc-maçonne adorent toute deux le même dieu.

LA LUMIÈRE BRILLANTE

Dans la plupart des synagogues juives, une flamme brûlante et lumineuse représente leur dieu. Le mot hébreu pour Lucifer est «Hillel» (forte concordance # H1966) ce qui signifie «lumière brillante». Curieusement, c’est le nom choisi pour l’organisation étudiante juive. Un texte central dans la Kabbale est intitulé «le Zohar» qui se traduit par le livre de la lumière ou de la splendeur.

L’étoile juive à six branches est le plus haut symbole de l’occulte et possède des noms différents – l’étoile de Moloch/Saturne/Chiun/Remphan. Il est un symbole de l’union du mâle et de la femelle et est identique dans un sens à l’équerre et au compas maçonnique, qui est aussi un symbole à six branches autour de la lettre «G» signifiant l’acte sexuel générateur. En lieu et place de la lettre «G», nous trouvons au milieu הוהי sur de nombreuses étoiles juives.

Le symbole hébreu יח porté autour du cou de nombreux Juifs, symbolise soi-disant la «vie» (lachaim). Le mot signifie littéralement une «chose vivante» ou «bête» (H2416), ce symbole est une idole pour La Bête.

Le nom juif pour dieu est représenté par le tétragramme הוהי (YHVH) pouvant être prononcé Yahvé ou Jéhovah. La signification du nom de Dieu est soulignée à plusieurs reprises tout au long des Écritures.

Traduite en hébreu, la vraie définition de l’Éternel (Yah-Hovah) se révèle. "Yah" (# H3050) signifie "dieu". "Hovah" (# H1942) se traduit par «l’impatience de la convoitise, la chute, le désir, la ruine, la calamité, l’iniquité, la malice, la méchanceté, le malin, le pervers, le méchant.»

Jéhovah est synonyme de Baal :

«Baali (# H1180) De ba’al ; mon maître ; Baali, un nom symbolique pour Jeovah – Baali.»

L’Encyclopédie juive («Adonaï et Ba’al») révèle : «Le nom Ba’al, a apparemment comme équivalent Yhwh.»

Depuis les jours de Jérémie, les Juifs ont oublié le nom de leur dieu et l’ont remplacé par le titre "Baal" ou "YHVH": Les faux prophètes «qui pensent faire oublier mon nom [de Dieu]  à mon peuple… comme leurs pères l’ont oublié pour Baal.» (Jer. 23:27).

YHVH et Ba’al représentent tout deux le dieu de la perversion sexuelle et de la méchanceté, Satan.

Cependant, les Juifs prétendent que ce nom (YHVH) ne doit pas être lu à voix haute, en dépit de l’ordre de Dieu de déclarer son nom par toute la terre (Ex 9:16). Pourquoi ignorer ce commandement?

PRONONCER LE NOM DE DIEU

Le judaïsme se réclame de l’autorité de l’Ancien Testament, mais ils ne pratiquent pas ce qu’ils prêchent. Ils s’habillent en noir, la couleur de la mort, en dépit de la recommandation des écritures de porter du blanc (Ecc. 9:8), rejettent le Christ comme Messie (qui est prophétisé dans l’Ancien Testament) et refusent de prononcer «le nom de Dieu» en violant les Écritures.

En vénérant leur nom de Dieu (YHVH) sans le prononcer, les Juifs créent un air de mystère et de sainteté autour du nom, tout en améliorant la curiosité entourant sa prononciation et sa puissance. Lorsque les Juifs et les non-juifs curieux voient le tétragramme «sacré» utilisé dans la pratique occulte, ils sont intrigués par la probabilité que ces sorciers aient exploité les pouvoirs mystiques de ce nom.

La sorcellerie Wicca, le Satanisme, le Tarot, le Catholicisme occulte, la Franc-maçonnerie et la Kabbale utilisent leur connaissance du "nom sacré de Dieu" comme un appât pour recruter des membres dans leur secte. Si le nom n’était pas caché, il manquerait à ces cultes un outil essentiel dans leurs processus de recrutement. Ils ne pourraient pas offrir cette connaissance si les Juifs, l’autorité auto-proclamée au sujet de Dieu, prononçaient ouvertement ce nom.

Les religions à mystères et les convents de sorcellerie ont une dette importante envers le judaïsme pour le conditionnement du grand public à accepter l’importance et le secret de ce nom. La louange vocale du nom YHVH est réservé pour les «élus» qui apprennent la Kabbale (et payent pour le faire) et est interdite pour le «profane». La doctrine judaïque est fondamentale afin de vendre l’occultisme comme une juste pratique.

Satan est l’auteur de la confusion et porte plusieurs noms. Bon nombre des anciennes divinités païennes étaient Satan et ses anges sous d’autres formes («Les Deux Babylones», par A. Hislop). Les Juifs emploient un certain nombre de faux noms pour Dieu dans leurs rituels, qui sont aussi d’autres titres pour Satan et d’autres puissants démons.

De la même manière, le Sataniste et Magicien Noir invoque des démons par leur nom. Dans la Bible satanique, Anton LaVey (juif) fournit une longue liste de «noms infernaux» qui, lors d’une évocation, fournissent à l’impétrant des super capacités humaines à savoir l’intelligence, la puissance, les compétences dans la manipulation, une créativité accrue, la richesse matérielle, et la satisfaction de diverses convoitises.

LA PRIÈRE

Dans les synagogues Hassidiques, de nombreuses prières juives sont conduites en yiddish, une langue composite loin de la prononciation prévue de l’Hébreu originel. Ces prières ne sont rien de moins que des invocations démoniaques déguisées. Elles sont des sorts hypnotiques, semblables à la langue Enochienne de l’Église de Satan.

Des jeunes Juifs passent d’innombrables heures à se préparer pour leur Bar Mitzvah en mémorisant les longs chants, la cadence et le ton appropriés. La plupart de ceux qui passeront leur Bar Mitzvah ne seront pas en mesure de traduire plus d’une poignée de mots. Ces jeunes hommes et femmes n’ont aucune idée de ce qu’ils disent ou à qui ils prient. Les Juifs invoquent dans leurs rituels les démons appelés Adonaï, Élohim, El Shaddai, Zeba’ot, Diyenu (Diana) et bien d’autres.

Les vaines répétitions et les mouvements de têtes, au cours des prières juives aident à pénétrer dans un état de transe. Un grand nombre de Juifs athées s’engagent dans le culte pseudo-religieux du statut et de la connaissance. Comme Bill Cooper l’a écrit, «le CULTE (très différent de l’ÉTUDE) de la connaissance, de la science ou de la technologie est le Satanisme dans sa forme la plus pure, et son dieu est Lucifer» («Behold a Pale Horse», 70). Le judaïsme fournit à ses membres les mêmes puissances sataniques que l’Église de Satan et de la Franc-maçonnerie.

LE KABBALISME

Les fondations du Kabbalisme sont identique au Satanisme : l’inversion des rôles de Dieu et Satan. C’est la poursuite cachée (occulte) de connaissances qui permettent d’atteindre des capacités d’un dieu en faisant appel à des prétendus noms de Dieu. Ce sont les noms des anges déchus ou démons/guides spirituels qui sont les gardiens de la connaissance occulte (Gen. 6:4, Jubilés, Enoch). Alors que tous les Juifs ne pratiquent pas ouvertement la Kabbale, ils acceptent tous le nom kabbalistique le plus élevé comme leur dieu-YHVH.

L’infâme Kabbaliste et Sataniste Aleister Crowley a écrit : «Il y a donc 72 anges… ces [noms] sont dérivés du «Grand Nom de Dieu»… Le «Nom» est le Tétragrammaton : IHVH, communément appelé Jéhovah. Il est le Seigneur suprême de l’Univers tout entier… («Le Livre de Thoth», 43). Un certain nombre d’autres prononciations secrètes de YHVH sont utilisées dans l’occultisme, en plus de Yahvé et Jéhovah.

«Des 54 noms sacrés de la Kabbale juive, le principal est YHWH» («Sacred Name of God ? Or Blasphemy» de R. Hathaway www.remnantradio.org/Archives/articles/sacred_name.htm)

Le credo juif, le Chema, déclare : «Notre Seigneur est Un», alors pourquoi invoquer ces autres noms?

LA DÉMONOLOGIE

Le secret des anciens Égyptiens, et de leurs disciples modernes, les Francs-maçons, c’est l’art de la démonologie pour accéder au pouvoir – principalement par le diable, Jéhovah. Dans le degré de l’Arche Royale, le Franc-maçon «reconnaît que le diable, sous le nom de Jahbulon, est son Seigneur sacré», le nom de Jahbulon est un «composite de Yahvé, Baal, et Osiris.» Il chante «Jahbulon, Jahbulon, Jahbulon, Jéhovah» (Texe Marrs, «Codex Magica» Ch. 4). Albert Pike parle longuement de la signification kabbalistique/maçonnique de IAHOVAH dans son «Moral & Dogma» (pages 66, 213, 401, 467, 519).

Le nom de YHVH a été injecté dans le texte de l’Ancien Testament par les pharisiens et les autres qui pratiquaient le Satanisme Babylonien (le précurseur de la Kabbale et du Talmudisme). Pour ceux qui ne croient pas que le Talmud est satanique, il proclame que le Christ est en enfer en train de bouillir dans les excréments et le sperme (Gittin, 56b, 57a).

Un accord a été conclu entre les Massorètes juifs et l’Église Catholique vers 1000 après J.C. pour remplacer le nom de Dieu dans l’Ancien Testament hébreu par le nom païen de Yahvé/Jéhovah par l’intermédiaire du tétragramme www.remnantradio.org/Archives/Articles/sacred_name.htm

C’est ce qui explique la déclaration de Rosenthal : «Nous sommes étonnés par la stupidité des Chrétiens à recevoir nos enseignements et à les propager comme s’ils s’agissaient des leurs.»

Selon les propres termes d’Henry Ford, «Le Chrétien ne peut pas lire sa Bible, sauf à travers des lunettes juives, et, par conséquent, la lit mal.» («Le Juif International», vol. IV, 238).

LE VÉRITABLE NOM DE DIEU

Le dédain démoniaque pour l’humanité présenté par le Juif luciférien Harold Rosenthal, caractérise le résultat final d’une fusion mortelle : un rituel religieux juif combiné avec le culte de la connaissance et l’égo. Les Juifs en tant que peuple, par le rejet de Dieu et/ou en acceptant Jéhovah, ont été livrés «à un esprit réprouvé… rempli d’iniquité…» (Rom 1:28-31).

Bien sûr, M. Rosenthal était membre d’une élite, une minorité ouvertement Satanique parmi le peuple juif. Les juifs du quotidien ne savent pas que le dieu de leur foi est en fait Satan se cachant derrière un nom mystique. Il est sans conséquence aux yeux de Satan s’il est adoré délibérément ou par des mensonges et des tromperies subtiles (Gen. 3).

Salomon le sage lui demande : «quel est le nom [de Dieu], et quel est le nom de son fils, si tu peux le dire?» (Pro 30:4). Le nom de Dieu est היהא AHAYAH (parfois traduit par Ehyeh) signifiant JE SUIS. C’est le nom donné à Moïse avec la Loi. «Et Dieu dit à Moïse, JE SUIS CELUI QUI EST : et il dit : Ainsi tu diras aux enfants d’Israël, CELUI QUI EST m’a envoyé vers vous… ceci est mon souvenir pour toutes les générations.» (Ex 3: 14-15). «JE SUIS le Seigneur ton Dieu… Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi» (Exo 32:4-5).

24 commentaires sur “Lucifer est-il le Dieu du Judaïsme ?

  1. Bravo, mon vieux pour votre courage. Que Ehyeh vous protege.

  2. Wow ! bon résumé !!!

  3. Que le Ahayah vous bénisse pour vos oeuvres !

  4. Merci mon ami et que AHAYAH nous protege

  5. Am Yisrael ai. Je suis kabbaliste et j’assume,vous apellez "ange dechu" lucifer, alors qu’il est le porteur de lumiere . C’est vous qui etes dans le doux reve,car si votre "dieu" vous protegeait ou meme existait il ne permettrai pas a nos disciples d’aquerir une telle puissance. Nos Elohim sont les plus forts,sur le monde terrestre materiel. Et.sar ha panim est notre createur(visages) animes par la "hai" du dayan ha emeth . L’hindouisme plus ancien que nous meme va dans notre sens. L’enfer garde par le dieu elephant "gan-esh" jardin de feu en hebreu est un tout petit exemple

    • Religion du désert, retourne à tes chimères. Lucifer est la christianisation du dieu paien gaulois LUG. Rien à voir avec les délires des peuplades chamo sémitique des monts pelées de judée.

      • Lug,lucifeer,saturne,baal shem tov,shiva….peu importe le nom quii change syivant les contrees mais designe le meme "el" ou les memes elohim tous si puissants

  6. Voulez vous dire qu’au lieu d’avoir YHWH le tétragramme dans la bible, il devrait y avoir היהא AHAYAH ? C’est bien ça ?

    • Oui,exactement, tout en louant aussi yahave comme Dieu majeur,mais en sachant que yahave,moussa,sar ha panim,jesus,lucifer….sont tous dez "elohim" et nous,kabbaliste nous penson que l’etre le "je suis" est LE dieu supreme,donc en toutes et tous. Les elohim ayant les "keren ayim" les yeux lumineux(au sens physique du terme,comme les lamproies) ainsi boudha comme "lycifer" portent la lumiere

  7. Merci pour votre commentaire mais c’est peu difficile de croire que JEHOVAH n’est pas le nom de DIEU

    • Jehovah..est sheeva le septime,saturne,sethesh (7eme feu).les anciens rabbis,lors de la priere de rupture de jeune du kippour prononcent une priere et AUCUN JUIFS NE ME CONTREDIRA qui stipule en arameen " terrible dieu du courroux,de la destruction et du chaos final et originel,grand entite legende,permet nous juste d,exister dans ton ombre et d’etre spectateur de ta force "hi nourh’ha alila,hi nourh’ha alila emsilanou,mé hay’la hi bécha ya’hat na hay’la"

  8. C’est dur a traduire,mais souvent les noms naissent de leur prononciation.c’est bien du dieu hindou shiva dont je cause prononcé sheheva.

  9. C’est pas nouveau tout ça, ça fait 14 siècles que tout est écrit.

  10. Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
    1. Le Tout Miséricordieux.
    2. Il a enseigné le Coran.
    3. Il a créé l’homme.
    4. Il lui a appris à s’exprimer clairement.
    5. Le soleil et la lune [évoluent] selon un calcul [minutieux].
    6. Et l’herbe et les arbres se prosternent(2).
    7. Et quant au ciel, Il l’a élevé bien haut. Et Il a établi la balance,
    8. afin que vous ne transgressiez pas dans la pesée:
    9. Donnez [toujours] le poids exact et ne faussez pas la pesée.
    10. Quant à la terre, Il l’a étendue pour les êtres vivants:
    11. il s’y trouve des fruits, et aussi les palmiers aux fruits recouverts d’enveloppes,
    12. tout comme les grains dans leurs balles, et les plantes aromatiques.
    13. Lequel donc des bienfaits de votre(3) Seigneur nierez-vous?
    14. Il a créé l’homme d’argile sonnante comme la poterie;
    15. et Il a créé les djinns de la flamme d’un feu sans fumée.
    16. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    17. Seigneur des deux Levants et Seigneur des deux Couchants!(4)
    18. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    19. Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer(5);
    20. il y a entre elles une barrière qu’elles ne dépassent pas(6).
    21. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    22. De ces deux [mers] sortent la perle et le corail.
    23. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    24. A Lui appartiennent les vaisseaux élevés sur la mer comme des montagnes.
    25. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    26. Tout ce qui est sur elle [la terre] doit disparaître,
    27. [Seule] subsistera La Face [Wajh](7) de ton Seigneur, plein de majesté et de noblesse.
    28. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    29. Ceux qui sont dans les cieux et la terre L’implorent. Chaque jour, Il accomplit une œuvre nouvelle.
    30. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    31. Nous allons bientôt entreprendre votre jugement, ô vous les deux charges [hommes et djinns].
    32. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    33. Ô peuple de djinns et d’hommes! Si vous pouvez sortir du domaine des cieux et de la terre, alors faites-le. Mais vous ne pourrez en sortir qu’à l’aide d’un pouvoir [illimité].
    34. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    35. Il sera lancé contre vous un jet de feu et de fumée [ou de cuivre fondu], et vous ne serez pas secourus.
    36. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    37. Puis quand le ciel se fendra et deviendra alors écarlate comme le cuir rouge.
    38. Lequel des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    39. Alors, ni aux hommes ni aux djinns, on ne posera des questions à propos de leurs péchés.
    40. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    41. On reconnaîtra les criminels à leurs traits. Ils seront donc saisis par les toupets et les pieds.
    42. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    43. Voilà l’Enfer que les criminels traitaient de mensonge.
    44. Ils feront le va-et-vient entre lui (l’Enfer) et une eau bouillante extrêmement chaude.
    45. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    46. Et pour celui qui aura craint de comparaître devant son Seigneur, il y aura deux jardins;
    47. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    48. Aux branches touffues.
    49. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    50. Ils y trouveront deux sources courantes.
    51. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    52. Ils contiennent deux espèces de chaque fruit.
    53. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    54. Ils seront accoudés sur des tapis doublés de brocart, et les fruits des deux jardins seront à leur portée (pour être cueillis).
    55. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    56. Ils y trouveront [les houris] aux regards chastes, qu’avant eux aucun homme ou djinn n’aura déflorées.
    57. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    58. Elles seront [aussi belles] que le rubis et le corail.
    59. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    60. Y a-t-il d’autre récompense pour le bien, que le bien?
    61. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    62. En deçà de ces deux jardins il y aura deux autres jardins.
    63. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    64. Ils sont d’un vert sombre.
    65. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    66. Dans lesquelles il y aura deux sources jaillissantes.
    67. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    68. Ils contiennent des fruits, des palmiers, et des grenadiers.
    69. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    70. Là, il y aura des vertueuses et des belles.
    71. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    72. Des houris cloîtrées dans les tentes,
    73. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    74. qu’avant eux aucun homme ou djinn n’a déflorées.
    75. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    76. Ils seront accoudés sur des coussins verts et des tapis épais et jolis.
    77. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?
    78. Béni soit le Nom de ton Seigneur, Plein de Majesté et de Munificence!

  11. Chacun doit suivre sa voie,et le Dieu reconnaitra les siens. On doit pas imposer,terroriser pour aucuune religion. Si on es croyan on gaede sa foie

  12. Ce que vous avancez est un tissu non même pas de mensonges mais de niaiseries propres à ne séduire que des demi-instruits sans vie intérieure propre. Le genre de juifs que vous voulez dénoncer existe bel et bien mais n’a jamais eu que faire du luciférisme non plus, sauf une fois de plus pour faire marcher les curieux et leur vendre de la littérature (Polanski… ) : eux-mêmes, dans la mesure où ils arrivent à imposer le respect, considèrent toute curiosité non utile à court terme comme frivole ou un passe-temps au mieux. Tout ce qui compte pour ce genre de juifs par opportunisme c’est la réussite par n’importe quel moyen pas trop malveillant, tout en se convainquant eux-mêmes que les dupes qu’il faut faire ont un meilleur deal avec eux qu’autrement, et qu’ils font de ce fait le travail le plus utile pour tous : faute de faire ce constat sur cette mentalité générale qui leur a toujours servi le mieux, vous prouvez être dans un fantasme.

    Parfois (pas en général) certains utilisent la Kabbale pour connaître un peu à l’avance l’évolution de la demande pour leurs produits financiers, magasiniers ou idéologiques, mais la tradition à cet effet est qu’il ne faut pas chercher à connaître plus d’un an à l’avance (non plus que chercher à disposer de pouvoirs magiques personnels, qui sont des encombrements inutiles sur le chemin de la fortune) : on doit avantage parler de stupidité volontaire rentable, si bien que cet aspect du monde juif se mérite fort justement l’appellation biblique de grande prostituée, prometteuse d’infortunes infinies pour les héritiers, et non pas de la Bête qui est toujours d’origine étrangère et vient détruire le monde juif ou croyant devenu infidèle selon la symbolique biblique. Lucifer ou Hillel n’est traditionnellement pas aimé de ces juifs établis car il symbolise justement pour presque tous les juifs la curiosité intellectuelle trop gratuite qui ne rapportera jamais, l’art pour l’art et l’épicurisme. Il y a par ailleurs des excentriques juifs aux idées abstraites les plus délirantes ou abstruses parfois, mais très généralement on les tolère tout juste, on les tient pour plus ou moins des ratés.

    Pour ce qui est des grands financiers mondialistes actuels comme des autres époques de crise antérieures, ils ont toujours de mémoire d’homme collectionné les appartenances religieuses comme les nationalités et les cartes de crédit : le phénomène juif qui leur a servi un temps peut bien disparaître s’il n’en tient qu’à eux et dans un monde futur régi par l’hindouisme new-age ou une doctrine chinoise ils peuvent tout aussi bien se définir comme des Jaïns ou des Brahmanes : c’est ce que les mêmes réseaux de pouvoir financier de toujours ont toujours fait en Inde tandis que les empires s’y sont succédé, y compris le britannique qu’ils ont considéré leur gardien de sécurité avant de le mettre à pied lui aussi. Dans un monde déchristianisé et donc découplé de toute culture biblique, être juif ne voudrait plus rien dire grand chose de plus qu’être tzigane, ce qui resterait de juifs serait un peuple relativement marginalisé comme les Yézidis, et cette partie de l’élite économique se réclamerait d’autre chose n’ayant plus rien à voir. C’est très exactement ce que le maçon Albert Pike appelait de ses voeux après la déroute de l’état sioniste prévue au même titre que sa fondation.

    Monsieur Makov, vous faites passer votre ego et votre désir de puissance de bagout et d’agitation mentale avant votre souci de la vérité, vous continuez donc à servir la Bête mieux que jamais, vous n’êtes nullement dans le prophétisme juif. Pour votre information, la Bête c’est tous les appétits de la chair, c’est dans votre chair qu’elle vous parle, c’est elle seule qui donne le goût du bagout et la possibilité de séduire par lui. Le jour où vous le réaliserez votre corps même ne vous permettra plus de produire des articles internet.

  13. je suis le dieu " TEM " solitaire des vastes espaces du ciel
    je suis le dieu " RA " se levant a l’aube des temps anciens
    semblabe au dieu "NU "
    je suis la grande divinité qui c’est procreé elle mème
    les pouvoirs mysterieux de mes noms céer les celestes hierarchies
    les dieux ne s"opposent a ma progression
    car je suis l’hier et je connais le demain
    le dure combat que se livre les dieux les uns et autres
    et conforme a ma volonté !!!!

    qui dit mieux !!!

    cette priere et la plus ancienne au monde retrouvée en ancienne egypte
    juive et arabe vous n’étiez rein a cette époque !!!
    juste des parasites que repoussés les nobles pharaons !!!

    en se temps-la le nom de dieu etait ( AMEN-RA )
    ***** JE SUIS LA LUMIERE *****

    • oui c’est tres vrai que la religion originell precede les pseudo monotheisme juif(on adore un seul dieu mais on reconnais 10 000 ange 777 archanges et au moins 2 dieux majeur(yahave et metatron) ou chretien(trinité). les pharaon nommaient plus justement leur dieux,tout,comme les brahamanes hindous

      • ceux-ci dit le veritable nom de dieu restera le plus grand mystère de tous les temps !!!
        et dieu a bien raison , car le jour ou l’homme serait som nom il serait capable de
        le maudire !!! c’est pour ça qu’il vaut mieux qui soit bien gardé …
        seule la déesse isis a réussi par un stratagème a découvrire le nom secret du
        grand dieu " ATOUM – RA " ….
        elle se garde bien de la dire !!!

  14. que la nature se sauve elle même
    merci pour vos publication et commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 164 followers

%d bloggers like this: