16 Commentaires

Même les Juifs se demandent si le Judaïsme n’est pas un culte Satanique…

rabbiL’Encyclopédie Juive («Adonaï et Baal») révèle: « Le nom de Baal est apparemment un équivalent de Yhwh. »
Depuis l’époque de Jérémie, les Juifs ont oublié le nom de leur dieu et l’ont remplacé par le titre « Baal » ou « YHVH »: Les prophètes menteurs « Qui pensent avoir occulté mon nom  [Dieu] auprès de mon peuple … tout comme leurs pères ont substitué mon nom pour Baal « . (Jer 23:27).

En 1976, Walter White Jr., «un patriote inquiet» a conduit un entretien avec un jeune Juif nommé Harold Rosenthal, qui fut l’assistant du sénateur Javits de New York.

Dans l’interview, publiée plus tard sous le titre «La Tyrannie Cachée» l’arrogant Rosenthal se vante (sur bande) que le peuple juif a fabriqué certains «mensonges qui servent à dissimuler leur nature et à protéger leur statut et leur pouvoir.»

Rosenthal démystifie le mensonge communément admis que «les Juifs sont des Israélites, et donc le peuple élu de Dieu.»

Rosenthal a dit en partie : «La plupart des juifs n’aiment pas l’admettre, mais notre dieu est Lucifer – alors je ne mentais pas – et nous sommes son peuple élu. Lucifer est bien vivant. (http://www.biblebelievers.org.au/tyranny1.htm)

L’objectif de Lucifer est «d’être comme le Très-Haut» (Isa. 14:14) et d’usurper le rôle de Dieu (Mat. 4:9).

Le but de Lucifer est de tromper le monde entier (Ap. 12:9) en se transformant en ange de lumière (2Co. 11:4). Ceci est bien illustré par les Francs-maçons. Leur mot d’ordre de «rendre les hommes bons meilleurs» produit une image beaucoup plus favorable aux yeux du public que l’alternative la plus précise : «comment devenir démoniaque en 33 étapes faciles.» Les religions juive et franc-maçonne adorent toute deux le même dieu.

LA LUMIÈRE BRILLANTE

Dans la plupart des synagogues juives, une flamme brûlante et lumineuse représente leur dieu. Le mot hébreu pour Lucifer est «Hillel» (forte concordance # H1966) ce qui signifie «lumière brillante». Curieusement, c’est le nom choisi pour l’organisation étudiante juive. Un texte central dans la Kabbale est intitulé «le Zohar» qui se traduit par le livre de la lumière ou de la splendeur.

L’étoile juive à six branches est le plus haut symbole de l’occulte et possède des noms différents – l’étoile de Moloch/Saturne/Chiun/Remphan. Il est un symbole de l’union du mâle et de la femelle et est identique dans un sens à l’équerre et au compas maçonnique, qui est aussi un symbole à six branches autour de la lettre «G» signifiant l’acte sexuel générateur. En lieu et place de la lettre «G», nous trouvons au milieu הוהי sur de nombreuses étoiles juives.

TheHiddenTyrannyLe symbole hébreu יח porté autour du cou de nombreux Juifs, symbolise soi-disant la «vie» (lachaim). Le mot signifie littéralement une «chose vivante» ou «bête» (H2416), ce symbole est une idole pour La Bête.

Le nom juif pour dieu est représenté par le tétragramme הוהי (YHVH) pouvant être prononcé Yahvé ou Jéhovah. La signification du nom de Dieu est soulignée à plusieurs reprises tout au long des Écritures.

Traduite en hébreu, la vraie définition de l’Éternel (Yah-Hovah) se révèle. « Yah » (# H3050) signifie « dieu ». « Hovah » (# H1942) se traduit par «l’impatience de la convoitise, la chute, le désir, la ruine, la calamité, l’iniquité, la malice, la méchanceté, le malin, le pervers, le méchant.»

Jéhovah est synonyme de Baal :

«Baali (# H1180) De ba’al ; mon maître ; Baali, un nom symbolique pour Jeovah – Baali.»

L’Encyclopédie juive («Adonaï et Ba’al») révèle : «Le nom Ba’al, a apparemment comme équivalent Yhwh.»

Depuis les jours de Jérémie, les Juifs ont oublié le nom de leur dieu et l’ont remplacé par le titre « Baal » ou « YHVH »: Les faux prophètes «qui pensent faire oublier mon nom [de Dieu]  à mon peuple… comme leurs pères l’ont oublié pour Baal.» (Jer. 23:27).

YHVH et Ba’al représentent tout deux le dieu de la perversion sexuelle et de la méchanceté, Satan.

«Le mal principal vient du fait que les Baals étaient plus que de simples fantasmes religieux. Ils symbolisaient les pouvoirs de reproduction de la nature, et donc leur culte servaient à assouvir  les besoins sexuels, qui furent en même temps légalisés et encouragés. De plus, il fut placé à côté de Ba’al un symbole femelle correspondant, Astarté (Babyl. « Ashtar ») et la relation entre les deux divinités a été mis en avant comme l’exemple et le motif de la sensualité débridée. le mal est devenu d’autant plus grave quand dans l’opinion populaire Yhwh lui-même a été considéré comme l’un des Baals et le chef d’entre eux (Osée ii. 16). « Baal et le culte de Baal, » l’Encyclopédie juive, P.380

Cependant, les Juifs prétendent que ce nom (YHVH) ne doit pas être lu à voix haute, en dépit de l’ordre de Dieu de déclarer son nom par toute la terre (Ex 9:16). Pourquoi ignorer ce commandement?

PRONONCER LE NOM DE DIEU

Le judaïsme se réclame de l’autorité de l’Ancien Testament, mais ils ne pratiquent pas ce qu’ils prêchent. Ils s’habillent en noir, la couleur de la mort, en dépit de la recommandation des écritures de porter du blanc (Ecc. 9:8), rejettent le Christ comme Messie (qui est prophétisé dans l’Ancien Testament) et refusent de prononcer «le nom de Dieu» en violant les Écritures.

baal-worshipEn vénérant leur nom de Dieu (YHVH) sans le prononcer, les Juifs créent un air de mystère et de sainteté autour du nom, tout en améliorant la curiosité entourant sa prononciation et sa puissance. Lorsque les Juifs et les non-juifs curieux voient le tétragramme «sacré» utilisé dans la pratique occulte, ils sont intrigués par la probabilité que ces sorciers aient exploité les pouvoirs mystiques de ce nom.

La sorcellerie Wicca, le Satanisme, le Tarot, le Catholicisme occulte, la Franc-maçonnerie et la Kabbale utilisent leur connaissance du « nom sacré de Dieu » comme un appât pour recruter des membres dans leur secte. Si le nom n’était pas caché, il manquerait à ces cultes un outil essentiel dans leurs processus de recrutement. Ils ne pourraient pas offrir cette connaissance si les Juifs, l’autorité auto-proclamée au sujet de Dieu, prononçaient ouvertement ce nom.

Les religions à mystères et les convents de sorcellerie ont une dette importante envers le judaïsme pour le conditionnement du grand public à accepter l’importance et le secret de ce nom. La louange vocale du nom YHVH est réservé pour les «élus» qui apprennent la Kabbale (et payent pour le faire) et est interdite pour le «profane». La doctrine judaïque est fondamentale afin de vendre l’occultisme comme une juste pratique.

Satan est l’auteur de la confusion et porte plusieurs noms. Bon nombre des anciennes divinités païennes étaient Satan et ses anges sous d’autres formes («Les Deux Babylone», par A. Hislop). Les Juifs emploient un certain nombre de faux noms pour Dieu dans leurs rituels, qui sont aussi d’autres titres pour Satan et d’autres puissants démons.

De la même manière, le Sataniste et Magicien Noir invoque des démons par leur nom. Dans la Bible satanique, Anton LaVey (juif) fournit une longue liste de «noms infernaux» qui, lors d’une évocation, fournissent à l’impétrant des super capacités humaines à savoir l’intelligence, la puissance, les compétences dans la manipulation, une créativité accrue, la richesse matérielle, et la satisfaction de diverses convoitises.

LA PRIÈRE

Dans les synagogues Hassidiques, de nombreuses prières juives sont conduites en yiddish, une langue composite loin de la prononciation prévue de l’Hébreu originel. Ces prières ne sont rien de moins que des invocations démoniaques déguisées. Elles sont des sorts hypnotiques, semblables à la langue Enochienne de l’Église de Satan.

Des jeunes Juifs passent d’innombrables heures à se préparer pour leur Bar Mitzvah en mémorisant les longs chants, la cadence et le ton appropriés. La plupart de ceux qui passeront leur Bar Mitzvah ne seront pas en mesure de traduire plus d’une poignée de mots. Ces jeunes hommes et femmes n’ont aucune idée de ce qu’ils disent ou à qui ils prient. Les Juifs invoquent dans leurs rituels les démons appelés Adonaï, Élohim, El Shaddai, Zeba’ot, Diyenu (Diana) et bien d’autres.

Les vaines répétitions et les mouvements de têtes, au cours des prières juives aident à pénétrer dans un état de transe. Un grand nombre de Juifs athées s’engagent dans le culte pseudo-religieux du statut et de la connaissance. Comme Bill Cooper l’a écrit, «le CULTE (très différent de l’ÉTUDE) de la connaissance, de la science ou de la technologie est le Satanisme dans sa forme la plus pure, et son dieu est Lucifer» («Behold a Pale Horse», 70). Le judaïsme fournit à ses membres les mêmes puissances sataniques que l’Église de Satan et de la Franc-maçonnerie.

LE KABBALISME

Les fondations du Kabbalisme sont identiques au Satanisme : l’inversion des rôles de Dieu et Satan. C’est la poursuite cachée (occulte) de connaissances qui permettent d’atteindre des capacités d’un dieu en faisant appel à des prétendus noms de Dieu. Ce sont les noms des anges déchus ou démons/guides spirituels qui sont les gardiens de la connaissance occulte (Gen. 6:4, Jubilés, Enoch). Alors que tous les Juifs ne pratiquent pas ouvertement la Kabbale, ils acceptent tous le nom kabbalistique le plus élevé comme leur dieu-YHVH.

L’infâme Kabbaliste et Sataniste Aleister Crowley a écrit : «Il y a donc 72 anges… ces [noms] sont dérivés du «Grand Nom de Dieu»… Le «Nom» est le Tétragrammaton : IHVH, communément appelé Jéhovah. Il est le Seigneur suprême de l’Univers tout entier… («Le Livre de Thoth», 43). Un certain nombre d’autres prononciations secrètes de YHVH sont utilisées dans l’occultisme, en plus de Yahvé et Jéhovah.

«Des 54 noms sacrés de la Kabbale juive, le principal est YHWH» («Sacred Name of God ? Or Blasphemy» de R. Hathaway www.remnantradio.org/Archives/articles/sacred_name.htm)

Le credo juif, le Chema, déclare : «Notre Seigneur est Un», alors pourquoi invoquer ces autres noms?

LA DÉMONOLOGIE

Le secret des anciens Égyptiens, et de leurs disciples modernes, les Francs-maçons, c’est l’art de la démonologie pour accéder au pouvoir – principalement par le diable, Jéhovah. Dans le degré de l’Arche Royale, le Franc-maçon «reconnaît que le diable, sous le nom de Jahbulon, est son Seigneur sacré», le nom de Jahbulon est un «composite de Yahvé, Baal, et Osiris.» Il chante «Jahbulon, Jahbulon, Jahbulon, Jéhovah» (Texe Marrs, «Codex Magica» Ch. 4). Albert Pike parle longuement de la signification kabbalistique/maçonnique de IAHOVAH dans son «Moral & Dogma» (pages 66, 213, 401, 467, 519).

Le nom de YHVH a été injecté dans le texte de l’Ancien Testament par les pharisiens et les autres qui pratiquaient le Satanisme Babylonien (le précurseur de la Kabbale et du Talmudisme). Pour ceux qui ne croient pas que le Talmud est satanique, il proclame que le Christ est en enfer en train de bouillir dans les excréments et le sperme (Gittin, 56b, 57a).

Un accord a été conclu entre les Massorètes juifs et l’Église Catholique vers 1000 après J.C. pour remplacer le nom de Dieu dans l’Ancien Testament hébreu par le nom païen de Yahvé/Jéhovah par l’intermédiaire du tétragramme www.remnantradio.org/Archives/Articles/sacred_name.htm

C’est ce qui explique la déclaration de Rosenthal : «Nous sommes étonnés par la stupidité des Chrétiens à recevoir nos enseignements et à les propager comme s’il s’agissait des leurs.»

Selon les propres termes d’Henry Ford, «Le Chrétien ne peut pas lire sa Bible, sauf à travers des lunettes juives, et, par conséquent, la lit mal.» («Le Juif International», vol. IV, 238).

LE VÉRITABLE NOM DE DIEU

Le dédain démoniaque pour l’humanité présenté par le Juif luciférien Harold Rosenthal, caractérise le résultat final d’une fusion mortelle : un rituel religieux juif combiné avec le culte de la connaissance et l’égo. Les Juifs en tant que peuple, par le rejet de Dieu et/ou en acceptant Jéhovah, ont été livrés «à un esprit réprouvé… rempli d’iniquité…» (Rom 1:28-31).

Bien sûr, M. Rosenthal était membre d’une élite, une minorité ouvertement Satanique parmi le peuple juif. Les juifs du quotidien ne savent pas que le dieu de leur foi est en fait Satan se cachant derrière un nom mystique. Il est sans conséquence aux yeux de Satan s’il est adoré délibérément ou par des mensonges et des tromperies subtiles (Gen. 3).

Salomon le sage lui demande : «quel est le nom [de Dieu], et quel est le nom de son fils, si tu peux le dire?» (Pro 30:4). Le nom de Dieu est היהא AHAYAH (parfois traduit par Ehyeh) signifiant JE SUIS. C’est le nom donné à Moïse avec la Loi. «Et Dieu dit à Moïse, JE SUIS CELUI QUI EST : et il dit : Ainsi tu diras aux enfants d’Israël, CELUI QUI EST m’a envoyé vers vous… ceci est mon souvenir pour toutes les générations.» (Ex 3: 14-15). «JE SUIS le Seigneur ton Dieu… Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi» (Exo 32:4-5).

 

16 commentaires sur “Même les Juifs se demandent si le Judaïsme n’est pas un culte Satanique…

  1. Ce n’est pas le judaïsme qui est en cause, mais le sionisme inspiré par le Talmud. Ne faites pas l’amalgame, et puis les juifs ne sont sûrement pas d’accord avec cet article. Le Talmud est ennemi de l’humanité, satanique dans son essence. Pas le judaïsme.

    • Le Judaïsme est du pharisaïsme, le pharisaïsme est du Talmudisme, le Sionisme est le Talmudisme en action, faire la distinction entre les trois est de la malhonnêteté intellectuelle. Le Judaïsme est issus du refus des Juifs de reconnaître Jésus comme leur Messie, il est donc d’essence Satanique de par sa rébellion à l’égard de Dieu et de son envoyé.

      • Bonjours Monsieur Makow,
        Je m’excuse de vous dérangé, mais j’ai juste une question par rapport au « dogme » de La Trinité.
        Que pensez-vous de La Trinité ?
        Merci d’avance pour votre réponse.
        Merci beaucoup pour tout le travail que vous fournissez.
        Que DIEU Vous Bénisse Abondamment🙂

  2. Cet article est une blague?
    ou alors il est pris au sérieux par des gens tout simplement raciste souhaitant tuer les juifs
    Je vais vous laisser dans votre délire y’a rien de vrai dans ce que vous citez
    Vous êtes juste jaloux des juifs

    • Vu ta réponse on dirait que sa t’a mis mal à l’aise de lire des choses comme ça, si rien est vrai comme tu dit tu n’a juste qu’a nous raconter la vérité jusqu’à preuve du contraire je croit se qui me parait vrai (quand on argumente bien on peut facilement faire comprendre des choses très compliquer au gens, ensuite plus qu’a faire ton choix qui préfère tu suivre..) en tout cas ça parait logique comme article merci a celui qui l’a écrit sa ma bien fait réfléchir !

    • veuillez préciser et détailler en étayant ce qui ne serait pas vrai ?

  3. Tout est dit dans l’Ancien Testament : « Adam premier cocu de l’humanité, le Serpent séduisant Eve pour une pomme, laissez-moi rire !… Elle s’est faite engrossée par Satan et l’A.T. n’est que la généalogie des fils de Satan ! »
    Et le Christ confirme dans le Nouveau Testament :  » Jean 8-44 : Votre père, c’est le diable… »
    S les juifs ont crucifié Jésus, c’est parce qu’il s’est dit « Fils de Dieu » et non fils de Yaweh et pour cause, ce fameux Yaweh est Satan lui-même !
    En fait, le Christ qui n’a pas accepté et renié son origine « humaine, disons » a dévoilé le grand secret des Juifs en trahissant leur origine satanique ! Il devait donc, comme tout traite, être exécuté.
    Ceci est certainement le plus grand secret de l’Humanité qui devait rester caché aux yeux des Hommes, on ne dit pas pour rien que « Satan mène le bal ! », il suffit de regarder l’actualité pour s’en rendre compte…
    De fait, il y a au moins deux humanités sur terre, les gentils issus de l’essence divine et les Juifs petits fils de Satan ! CQFD !
    Alors moi jaloux des Juifs pas du tout, bien au contraire, ils sont à plaindre !

    • Je sais que ma réponse est un peu tardive, je pense que vous avez entièrement raison au sujet des deux humanités sur Terre, car notre Seigneur le Christ nous a mis sur la piste avec sa parabole sur la moisson : le blé et l’ivraie. Il a dit que le Créateur avait planté le blé dans le champs et que son ennemi avait planté l’ivraie.Donc je pense qu’il y a bien deux humanités ; une d’origine divine et une autre d’origine satanique, et c’est l’humanité satanique qui dirige et tourmente l’humanité. Cela explique pourquoi certaines personnes sur Terre sont capables autant de mal sans remords.

  4. Bonjour,

    Le nom de dieu, il fut bien longtemps, etait El, ou Al, car le Alif peut se prononcer de cette maniere.

    Ainsi tous les anges et prophetes designent dieu par son nom El: Michael, Israel (jacob) et je precise que le prophete Samuel porte le nom qui se traduit lieterralement par « il s’appel El ».
    Ce meme El etait avec d’autres accent prononcé Elo ou Ela, et meme Elaha (en arameen).
    DIeu de tout temps fut respecter par les siens qui le vouvoyer, ce pluriel de majesté ce traduit dans les langues semite par « -Him » a la fin des noms propre.

    Ainsi Elohim est le nom du dieu de tous les prophetes et anges au pluriel, et son veritable nom est Eloh ou Allah au singulier pour les musulmans qui vivaient plus au sud et allaha pour les arameens qui prient tjrs (musulman ou chretien) en le designant par se nom.

    Les musulmans dans leurs invocations appelent Dieu Allahouma qui est le Elohim mieux prononcer que dans notre francisime. Les musulmans parlent une langue langue sémite depuis Ismael selon la tradition judaique.

    Donc invoquer Elohim n’est pas invoquer un autre dieu que celui d’Abraham.
    Un lien explique bien les pronociations :

    Que Elohim nous guide… Amen!

  5. Laisser les musulmans les juifs et les chrétiens tranquille dans leur foi !!! bande d’imbécile vous tombez tous dans la folies des gouverneurs et jalouse de quoi imbécile qui à dit ETRE JALOUX DES JUIFS arrêtez de vous apitoyé sur votre sort vous n’êtes pas des Dieux et des Victimes.. A se demandé oui si vous êtes pas des Satanas!!!

    Signé La musulmane Orthodoxe!!

  6. Excellent article, cependant je ne suis pas d’accord sur le véritable nom de Dieu, car en allant dans l’Encyclopédie juive, il est dit que le nom EHYEH désigne la puissance dans l’avenir immédiat de YHWH. De plus, la phrase EHYEH-ASHER-EHYEH (JE SUIS CELUI QUI EST) dans l’Exode 3:14 est interprété par certaines autorités comme « I WILL BE BECAUSE I WILL BE ».
    Tandis, que d’autres autorités affirment que la phrase entière forme un nom. Le Targum Onḳelos laisse la phrase non traduite et est ainsi cité dans le Talmud (B. B. 73a). Le « I AM THAT I AM » de la version autorisée est basée sur ce point de vue.
    Autre élément dans certaines Bible comme celle que je possède (La Bible de Jérusalem) la phrase « JE SUIS CELUI QUI EST » est traduite par « JE SUIS CELUI QUI SUIS » et si l’on prend en compte cette 2eme traduction on remarque qu’a l’Exode 6:2-3 il est écrit: Dieu parla à Moïse, et lui dit: « Je suis Yavhé. Je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob comme El Shaddai ; mais mon nom de Yavhé, je ne leur ai pas fait connaître. Dans cette Bible, « l’Eternel » est remplacé par « Yavhé » et le « Dieu tout-puissant » par « El Shaddai ».
    Ce qui confirme que « JE SUIS », « JE SUIS CELUI QUI SUIS » et « JE SUIS CELUI QUI EST » n’est pas Dieu car, Dieu ne changerai pas de nom en fonction des personnes qu’il rencontre.
    Au final, je pense que pour parler à Dieu on doit dire « Abba, Père » qui est cité trois fois dans le Nouveau Testament, Galates 4:6, Marc 14:36 et Romains 8:15. « Abba » est toujours traduit par « Abba » c’est un mot araméen (langue que parlait Jésus qui est l’ancêtre des alphabets hébreu et arabe) signifiant « Papa». Il exprime l’affection filiale envers Dieu. Et ce mot est toujours accompagné par « Père » pour exprimer la marque de respect envers Dieu.
    Et en se basant su l’Encyclopédie juive, voici les sept noms utilisé par les juifs pour désigner « dieu » (en réalité le diable) El, Elohim, Adonai, Yhwh, Ehyeh-Asher-Ehyeh, Shaddai,et Ẓeba’ot. http://www.jewishencyclopedia.com/articles/11305-names-of-god

  7. Ce n’est pas étonnant de voir des tissus de mensonges venant de personnes qui haïssent les juifs. Vous le verrez à son retour le protecteur d’Israël qui est le promoteur de YHWH.

  8. Bravo pour ce monument d’ignorance piteuse , commencez à vous instruire sérieusement sur ces sujets , après vous serez à même de dispenser vos inepties qui sont tellement ridicules … pauvre mange merde que vous faites : )

  9. Je suis prisonnière de la cabbale depuis des années j’ai été trompé ils mon fait du mal et j’ai trouver personnes pour me sortir de la je suis coincé enyte 2 mondes moi qui croyais respecter notre seigneur comment s’en débarrasser ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :