13 Commentaires

Le contrôle Juif, un fait accompli depuis 125 ans…

CoverCiviltaCattolica

La Civiltà Cattolica (italien pour la civilisation catholique) est un périodique publié sans interruption par les Jésuites à Rome, en Italie depuis 1850 et est un des périodiques catholiques italiens les plus anciens. Tous les articles du journal sont la responsabilité collective de l’ensemble du « collège », même si publiés sous le nom d’un seul auteur. Il est le seul à être directement supervisé par le Secrétariat d’État du Saint-Siège et à recevoir son approbation avant d’être publié.

Un article de 1890 d’une publication officielle du Vatican, met le Nouvel Ordre Mondial en perspective.

Nous devons revenir à 1890 pour comprendre ce qui a eu lieu. Un article dans le périodique officiel du Vatican La Civiltà Cattolica daté du 23 octobre 1890 révèle comment les catholiques considéraient les Juifs il y a 125 ans. L’article confirme que l’humanité a été colonisée par un culte satanique cabaliste : le judaïsme, en utilisant la franc-maçonnerie, qui est de la cabale juive pour Gentils. La société est en effet sataniquement possédée.

Nos dirigeants politiques et culturels sont des « hommes de paille » des cabalistes banquiers centraux (c.-à-d. les Juifs Illuminati). C’est pourquoi nos « dirigeants » sont des pervers et des nullités. Pour s’assurer qu’ils rentrent dans le rang, ils sont filmés dans des situations sexuelles compromettantes. Pour s’assurer que toute la structure pourrie ne s’effondre pas, les banquiers ont érigé un état policier, en utilisant le terrorisme (qu’ils fomentent) comme prétexte. La « démocratie » n’est qu’une charade élaborée.

Le multiculturalisme et la diversité, le féminisme et l’homosexualité, l’immigration musulmane et sud-américaine sont utilisés pour diviser et déstabiliser les nations. La plupart des gens sont prêts « à se vendre », à collaborer à leur propre asservissement.

Le succès social dépend généralement du soutien au programme de gouvernement mondial judéo maçonnique (Illuminati). Les Juifs ordinaires ne sont pas conscients de ce programme. Juifs et non-Juifs souffrent tout autant d’une fausse conscience, même s’ils ne le savent pas.

save(« Nous [les Juifs] avons l’intention de transformer l’Europe en une race métisse d’asiatiques et de nègres dominée par les Juifs. » Le « père fondateur » Juif de l’Union Européenne, Richard Coudenhove-Kalergi, dans ‘Praktischer Idealismus’, 1925.)

DES GITANS AVEC DE L’ARGENT

L’article de 1890 commence en dénonçant « l’invasion des Israélites dans tous les secteurs de la vie publique et sociale » en Europe et en Russie. Les chrétiens se mobilisent pour arrêter « la propagation de ce fléau » et « ses conséquences des plus pernicieuses. »

« Une fois ayant acquis la liberté civile et l’égalité absolue dans tous les domaines avec les chrétiens au sein des nations, le barrage qui contenait les Hébreux a été ouvert devant eux, et en peu de temps, comme un torrent dévastateur, ils ont pénétré et se sont sournoisement emparés de tout : l’or, le commerce, le marché boursier, les plus hautes nominations dans les administrations politiques, l’armée et la diplomatie, l’éducation publique, la presse, tout est tombé entre leurs mains ou entre celles de ceux qui dépendent d’eux…. les lois et les institutions des États ont placé la société chrétienne sous le joug de l’audace hébraïque, imposée sous le couvert de la liberté. »

L’article établit clairement les intentions malveillantes des dirigeants juifs. Les gens qui crient et pleurent face à la « haine » en sont en fait les véritables instigateurs. Ils visent « l’extermination de la civilisation chrétienne », ce qui 125 ans plus tard a presque été accomplie. Le Talmud considère tous les non-juifs comme inhumains, c.-à-d. des bêtes. Les Juifs se considèrent comme « la plus haute extraction de l’humanité » et ont droit de « prétendre détenir toute la richesse de l’univers … » Leur Messie doit être « un grand conquérant qui placera les nations sous le joug des Juifs. » (Précisément ce que le Christ a refusé.)

Le Talmud « enseigne que l’Israélite est plus agréable à Dieu que les anges du paradis, que de frapper un Juif c’est comme de frapper Dieu lui-même… »

Les Juifs ordinaires, comme moi, ne savent rien du Talmud et ne partagent pas ces vues. Cependant, je soupçonne qu’ils accompagnent l’ordre du jour du Nouvel Ordre Mondial qui est de gérer l’humanité comme un agriculteur moderne élève son bétail.

L’article attribue l’antisémitisme à cette mégalomanie juive démentielle, l’immoralité et leur « appétit insatiable pour s’enrichir par l’usure … »

« LE REMÈDE »

Comment défendre la civilisation chrétienne quand toutes les institutions sociales – le gouvernement, les médias, l’éducation et l’économie – ont été prises en charge par les banquiers juifs Illuminati et leurs agents francs-maçons? Les Hébreux « sont un fléau pour la société chrétienne. » Une guerre contre eux est justifiée. Malheureusement le chrétien n’en n’a ni les moyens nécessaires ni la cruauté. Il ne souhaite pas « recourir à des effusions de sang. »

L’auteur fait valoir que la richesse juive devrait être confisquée : « Il est tout à fait légitime … pour la nation pillée de récupérer les gains mal acquis des voleurs … L’or est l’arme la plus puissante grâce à laquelle les Juifs exterminent la religion et oppriment le peuple… Nous aurions au moins le droit de leur retirer cette arme.

Les Juifs devraient être considérés comme des étrangers et ne pas avoir le droit de posséder les terres agricoles, qui tombent rapidement entre leurs mains. Mais ils pourraient encore posséder des biens en ville. Il envisage comme solution d’expulser tous les Juifs.

L’auteur reconnaît que tous les Hébreux sont des « voleurs, tricheurs, des usuriers, des francs-maçons, des goujats et corrupteurs de coutumes … un certain nombre ne sont pas complices dans les supercheries des autres. Comment ces innocents pourraient-ils être « inclus dans la punition? » L’auteur cite des contre-arguments que l’urgence de la situation justifie de surmonter tous les scrupules moraux.

Puis il fait volte-face et déclare : « Même en supposant que le remède de bannissement universel des Hébreux soit possible aujourd’hui, il ne serait pas conforme avec la façon de penser et d’agir de l’Église romaine. »

remote(à gauche, la liberté d’expression pour les Juifs maçonniques de Charlie Hebdo -mais non pour leurs critiques. Un journal australien fut forcé de s’excuser pour ce dessin.)

Nous avons vu qu’une « Conférence anti-juive » de notables chrétiens s’était tenue en 1882 et avait conclu qu’il n’y avait pas de remède. La Civiltà Cattolica reconnaît aussi qu’il existe une « impossibilité pratique » aussi longtemps que nos gouvernements sont sous contrôle juif:

« Les Hébreux sont l’instrument du Ciel pour punir le christianisme dégénéré de notre temps » dit-il. L’Europe deviendra « une seule énorme plantation exploitée par les Juifs à travers le travail et la sueur des chrétiens réduit à l’esclavage. »

Cette vision du Nouvel Ordre Mondial date de 125 ans!

CONCLUSION

La seule façon de lutter contre le « fléau » aurait été d’imiter la tactique des francs-maçons et des juifs maçonniques. Évidemment, ce n’était « pas en accord avec les manières de penser et d’agir de l’Église romaine. »

Les « antisémites » ont toujours fait l’erreur de blâmer tous les Juifs d’une manière raciste les forçant ainsi à servir de boucliers humains pour les banquiers cabalistes. Les banquiers eux-mêmes parrainent l’antisémitisme afin de manipuler leurs « frères inférieurs ». Malgré les apparences, les Juifs ne sont pas homogènes. Les opposants à la domination juive maçonnique devraient se concentrer sur l’élite dirigeante. Et à cause de la franc-maçonnerie, le fait d’expulser tous les Juifs ne ferait aucune différence. La société tout entière a complètement embrassé le contrôle bancaire juif. Elle a mordu la pomme.

À mesure que les banquiers consolident leur nouvel ordre mondial, nous sommes confrontés à un avenir précaire. La Russie menace ouvertement d’une guerre nucléaire. La Russie était satisfaite d’une Ukraine neutre et de la soutenir. Mais les Juifs néo-cons ont renversé le président ukrainien et provoqué la guerre civile actuelle. Ils sont probablement responsables de la baisse du prix du pétrole sous forme de guerre économique. Cela entraine des conséquences désastreuses pour de nombreux pays. Je ne suis pas sûr que la résistance de la Russie à la domination juive ne soit pas une mascarade pour justifier une guerre mondiale. De toute façon, les plans des banquiers juifs Illuminati laissent présager un avenir sombre pour l’humanité.

« Les hébreux sont l’instrument choisit par les cieux pour punir la chrétienté dégénérée de notre temps. »

ob_3b769b_rothschild-2313826b2-670x418

13 commentaires sur “Le contrôle Juif, un fait accompli depuis 125 ans…

  1. A reblogué ceci sur raimanetet a ajouté:
    rien n’ est moins sûr qu’ une réussite annoncée a l’ avance voir « la théorie du chaos » de James GLEICK et ce texte ci-dessous :
    Les Juifs réservés
    Dans le soleil, je lis :
     » Ma parole est éternelle. J’ai fait mon jugement sévère. Maintenant je l’annonce à mon peuple et,
    quand l’heure sera venue, je le ferai passer au monde entier.  »
    Je lis :
     » Dans ma sagesse éternelle, j’ai le dessein de réserver la vie à un nombre immense de Juifs car,
    au jour de ma réjouissance, je veux les confondre. L’oeil impie de toutes ces âmes restera ouvert,
    car je veux qu’il voie ma puissance. Je leur réserve de voir, de leurs yeux, l’astre radieux que je
    ferai sortir du fond de l’exil, sous un épouvantable orage de feu et sous les signes de ma colère.
    Tout le firmament aura des traits semblables à ceux que mon Père lança sur le monde, quand je m’offris
    pour racheter mon peuple.  »
    Je lis encore :
     » Au milieu de cette terreur, tout le monde sera semblable à la fourmi qui sort de sa tanière… De toutes
    parts, des hommes viendront s’unir à ce groupe perfide qui, maintenant, conduit les choses de la terre avec
    une décision et une iniquité qui n’a pas de nom… Ils périront misérablement sous les coups de ma colère
    ou sous l’envoi de cruelles maladies.
    Puis je guérirai les plaies du royaume ; je rendrai la fertilité. Après que le Sauveur sera entré dans son
    règne, je sanctifierai par d’abondantes rosées, la terre souillée, et la pénitence y effacera les tâches
    faites par les pieds des impies.  » (28 février 1882)

    http://www.marie-julie-jahenny.fr/quelques-propheties.htm#Les_Juifs_r%C3%A9serv%C3%A9s

  2. petite correction
    il faudrait remplacer le mot « hebreux » par » juifs kahzars »
    ce ne sont pas les sémites qui dirigent notre belle planete

  3. […] La Franc-maçonnerie est l’instrument de la domination Juive, sur mon site […]

  4. […] La Franc-maçonnerie est l’instrument de la domination Juive, sur mon site […]

  5. Cher ami,

    Il faut prendre garde à ce qu’après avoir chassé le diable par la porte il ne rentre subrepticement par la fenêtre. Je m’explique.
    Bien entendu, l’homme est apte à demander et recevoir la grâce, qui est l’intervention gratuite et imméritée de Dieu en sa faveur. En langage moderne on dirait que l’homme est susceptible de « communiquer » avec Dieu, expression qui cependant présente l’inconvénient majeur d’une connotation d’équiparité avec le Créateur, ce qui déjà entrouvre la porte au diable.
    On est est alors amené à l’ouvrir complètement, car cette première entrée en matière nous pousse à affirmer en toute innocence que l’homme possède une « étincelle de divinité » en lui, autrement-dit que son être possède une nature commune avec l’Être divin. Ce qui est une façon aimable de dire que l’on est, en dépit des apparences, divin soi-même, i. e. Dieu. La boucle est bouclée : le démon est rentré à nouveau à notre insu.
    En fait, l’expression poétique « étincelle de divinité » n’est qu’un réminiscence confuse de quelque lecture gnostique oubliée. Mais qu’est-ce que la gnose, la gnose dont la première lettre, G est un symbole maçonnique majeur ?
    La gnose, qui est un concept analogique (et non univoque) est « une tentative de conquête d’une science antérieure à la distinction du bien et du mal, d’une science source et maîtresse de cette distinction, d’une science qui s’affranchit de l’ordre créé par Dieu. Une science qui répond (prétend répondre) aux interrogations fondamentales des hommes, mais une science sans soumission à l’ordre créé, une science sans conversion, une science qui divinise, vieil orgueil de la révolte du paradis terrestre. La gnose est la volonté de trouver une science fondamentale qui élève au dessus de la condition commune tout en dispensant de la conversion du cœur : une science qui flatte l’appétit de divinité et qui abrite la perversion du cœur. » (*)
    La réalité est que l’être (ens) de l’homme, comme celui de tous les autres êtres créés est de l’être « contingent », qui s’oppose irréductiblement à l’Être divin, ou « ens a se », « nécessaire » ou « existant par lui-même », ou « incausé ». (**).
    Tout ceci pour dire que l’on se trompe soi-même en pensant pouvoir se dispenser de pratiquer une religion, i. e. ce qui relie à Dieu. On n’obéit encore encore en fait dans ce cas qu’à soi-même, se faisant de facto Dieu, bien que l’intention puisse être pure, et même est pure dans votre cas, je n’en doute pas un seul instant.
    Et il est bien clair que de religion il ne peut y avoir qu’une, sauf à violer le principe d’identité (de non-contradiction), pratique ésotérique typique de « l’identité des contraires ».
    Il est donc impossible de se soumettre à Dieu et Le servir sans réellement se convertir à la seule vraie religion, laquelle ne doit pas être confondue avec celle des démons qui siège de saint Pierre depuis la mort de Pie XII. Nous sommes cernés, mais il reste un étroit passage, comme Notre Seigneur nous en avait prévenu.

    Bien à vous,

    Essel

    (*) Cf. article du père Calmel O. P. paru dans Itinéraires n°55 p. 55.
    (**) Les êtres qui nous entourent (ce chat, cette pierre, la lune, moi, etc.) existent, nous le constatons. Mais sont-ils maîtres de leur existence, de leur être ? Peuvent-ils par eux-mêmes cesser d’exister puis exister à nouveau, être ceci plutôt que cela, c’est-à-dire changer leur essence, ce qu’ils sont ? Certes non ! Si c’était le cas, soyez sûr que votre serviteur, qui oublie ses clés et tombe malade et finira par mourir se ferait parfait et immortel ! Ces êtres existent bel et bien mais ils sont dépendant dans l’être (on dit qu’ils sont « contingents »). Nécessairement, puisque, encore une fois ils existent, c’est qu’ils doivent leur être à un autre être, qui lui, n’est pas contingent, est maître de son être, existe par lui-même. Cet être est alors in-fini (= sans limitation d’aucune sorte), infiniment parfait, ce qui fait qu’il est unique (s’il en existait un autre différent de lui et également infiniment parfait, il devrait s’en distinguer par quelque qualité que l’un aurait et l’autre pas, ce qui serait contradictoire avec leur infinie perfection. Cet être unique, c’est lui qu’on appelle Dieu. Conséquence : le panthéisme, qui confond tout en « dieu » est faux puisque l’être (réel) est divisé en nécessaire et contingent sans aucun recouvrement possible.

  6. Erratum

    A la fin du texte précédent, peu avant le « Bien à vous », lire  » … des démons qui OCCUPENT le siège de saint Pierre depuis … »

    mea culpa … (homo sum, non Deus … !)

    Essel

  7. A reblogué ceci sur Détoxification du N.O.M.

  8. […] Le contrôle Juif, un fait accompli depuis 125 ans… […]

  9. Vous êtes un peu trop mono-maniaque avec votre insistance sur la perversion juive qui serait seule à la base de la dictature mondiale qui se fait. Les faits sur les juifs que vous alléguez sont pour la plupart bel et bien exacts, mais chaque fois que la Vierge a été interrogée à ce sujet dans les apparitions ou les états de transe de ses dévots dont la sainteté ne fait aucun doute, à savoir comment faire pour ne pas être atteint trop profondément par les entreprises perfides de la Synagogue de Satan, elle répond invariablement que si les craintes qu’on a vis à vis des pouvoirs juifs sont plus justifiées que jamais, les mauvais et les faux Chrétiens, hélas, sont devenus encore pires en ruse, en perfidie, et en pouvoir de semer le mal sur la terre que jamais aucun juif ayant hurlé à la mort de Jésus ne le fut, et sont encore plus profondément au coeur des organisations qui mènent le monde à sa ruine prochaine. La Grande Prostituée qui s’apprête à essuyer son plus grand châtiment c’est bien entendu Israël ainsi qu’il vient de se reconstruire sans attendre l’ordre divin, mais c’est à encore plus forte raison la France républicaine actuelle qui est la plus absolue contrefaçon de ce que fut la France jadis.

  10. Bonjour,

    En réponse à Judith Mirville, je dis ceci :
    Le véritable Chrétien se frappe la poitrine en disant « mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa » et fait tout ce qui est en son pouvoir, lequel est grand, non par lui-même mais par la grâce de Dieu, pour contrecarrer ses mauvaises tendances issues du péché originel. Le démon ne peut rien contre une âme en état de grâce. Tout est affaire de résister à la tentation.
    A la page 139 d’Illuminati 3, on peut lire cette réplique issue d’un film recensé par M. Makow : « Tu nous a vu voler et tu as fermé les yeux ». M. Makow commente aussi brièvement que pertinemment après avoir donné un mot d’explication pour ceux qui sont durs à la détente (Tu es complice de ta propre corruption) : « Aïe ».
    Tout est dit dans ces trois lettres.
    Beaucoup d’officiers affichent vouloir servir leur pays (La France si l’on veut, mais c’est identique partout ailleurs), mais ils doivent bien se rendre compte que dans les faits, ils ne font que faire par procuration les guerres de l’ennemi, guerres qui in fine sont dirigées contre leur propre pays. Ils restent dans l’armée quand même et portent fièrement les décorations de l’Etat maçonnique … « Aïe » dirait notre ami Henry !
    Ce qui est absolument terrible dans la subversion – permise par Dieu, ne l’oublions pas -, c’est qu’elle n’acquiert son efficacité qu’avec notre consentement puis notre participation. C’est pourquoi la vie de qui veut être sauvé, c’est-à-dire mourir en état de grâce, est un combat de tous les instants, non pas contre « les Juifs », intouchables, mais contre … soi-même.
    Ceci-dit il est certain qu’il faut connaître l’Adversaire et ses pièges (d’où l’utilité des livres de H. M.), mais encore une fois, il faut faire jouer une double clé pour que ça fonctionne : celle de l’Adversaire ET la nôtre. La seule à laquelle nous ayons accès est la nôtre. D’où la conclusion de la Civiltà cattolica.

    Saint dimanche de la quiquagésime à tous,

    Essel

  11. […] Le contrôle Juif, un fait accompli depuis 125 ans… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :