8 Commentaires

L’inversion de toutes les valeurs

antechrist-vs-jesus

Vous appartenez à votre père le démon… Il a été un meurtrier depuis le commencement,… car il est un menteur, et le père du mensonge.

Le Christ aux Pharisiens – Jean 8:44

Ce n’est pas ce qui est vrai qui compte, mais ce qui est perçu comme tel.

Henry Kissinger

Né en 1949, tout au long de ma vie j’ai été le témoin d’un processus de décadence accélérée de la culture.

Lorsque j’étais jeune, une femme réservait sa virginité pour son mari et se dévouait à sa famille.

Maintenant grâce à l’aide d’une application appelée Tinder, elle peut s’offrir à des inconnus présents dans les environs.

Plus tard, elle participera à une « marche des salopes » pour nous convaincre que la promiscuité sexuelle est une forme « d’émancipation », comme on le lui a expliqué à l’école.

Lorsque j’étais jeune, le sexe et les fonctions corporelles n’étaient pas mentionnés en public ; à présent les références obscènes et les discussions pipi-caca sont considérées comme du dernier chic.

Les animateurs qui simulaient des actes sexuels sur une scène publique étaient bannis ; aujourd’hui le « twerking » est répandu et encouragé.

L’homosexualité était il n’y a pas si longtemps un trouble du comportement qui provoquait un dégout viscéral. De nos jours, c’est devenu une « préférence sexuelle » que tout le monde doit essayer sous peine de se voir traité « d’homophobe ».

Les résultats de cette attaque à peine voilée sur les hétérosexuels sont clairs :

Depuis 1960, le taux de natalité des États-Unis a été réduit de moitié. Le taux de divorce a augmenté de 50%. En 2011, 36% des naissances provenaient de mères célibataires.

Tout ceci et d’autres développements néfastes ne sont pas le fruit du hasard ou d’une évolution naturelle. Ils sont le produit d’un programme élaboré d’ingénierie sociale conduit par les Illuminati, une société secrète satanique qui contrôle l’occident en utilisant la Franc-maçonnerie.

1089402396Ce qui passe pour des « changements sociaux » spontanés n’est en fait qu’un processus organisé de possession satanique.

Ce développement n’est pas un phénomène isolé ou récent. La société Occidentale toute entière est basée sur une rébellion contre Dieu et l’ordre naturel et moral.

Les prétendues « Lumières » font référence à Lucifer le « porteur de lumière ». Elles représentent la détermination des Illuminati à rejeter la réalité – le dessein du créateur – pour construire une réalité artificielle plus conforme à leurs intérêts et à leurs perversions.

C’est ce que les banquiers kabbalistes entendent par « refaire le monde » ou « changer le monde ».

Cela ne sert à rien d’édulcorer cette réalité. Des Juifs (kabbalistes) et des Francs-maçons mènent une guerre secrète contre Dieu et l’homme et sont proches de la victoire finale. Beaucoup de Juifs et de Francs-maçons ont servi cette force subversive à travers l’histoire – ceci est la véritable cause de l’antisémitisme.

Bien sûr, la majorité des Juifs (ou des Chrétiens) ne sont pas conscients de ce processus de possession satanique. Nous y avons tous succombé.

Se faisant passer pour de la « laïcité » et de « l’humanisme », le Satanisme est en vérité la religion secrète de l’Occident.

Dans son livre, Behind the Lodge Door, (Derrière la Porte de la Loge), Paul Fisher écrit :

« Les maçons sont parvenus à faire en sorte que leur religion dominent au sein de la société américaine. Il est évident que la Franc-maçonnerie internationale a été de par le monde un mouvement révolutionnaire organisé, se consacrant à l’avancement du Gnosticisme Kabbalistique, pour saper et si possible détruire la Chrétienté ; puis infuser la philosophie maçonnique au sein des structures gouvernementale clefs, afin de subvertir le moindre gouvernement refusant de se soumettre aux principes maçonniques. » (p.16)

JOUER À REMPLACER DIEU

Les Illuminati sont l’Establishment. Ils dirigent les gouvernements, l’armée, les agences de renseignement, les think tanks, les médias et les grandes corporations. La politique des gouvernements est leur politique. Le discours des médias est leur discours.

obey-giant-hostile-takeover

La mesure du contrôle Illuminati est illustrée par l’uniformité de la condamnation de l’Occident à l’égard de l’annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014. Cette condamnation unanime par les médias et les politiciens de droite comme de gauche, s’est exprimée en dépit du fait que les US aient illégalement renversé le gouvernement ukrainien, et que 95% du peuple de Crimée ait validé l’annexion par un vote démocratique.

L’Occident est sous complète domination satanique. Les corporations, les politiciens, les médias et les institutions universitaires ont tous été achetés. Partout un chœur composé de castrats chante le même refrain. Tout le monde applaudi le démantèlement de gouvernements indépendants comme celui de l’Irak, de la Lybie ou de la Syrie. Tout le monde crie au « racisme » et chante les louanges de la « diversité » excepté lorsqu’il s’agit d’Israël.

Le pivot du pouvoir Illuminati est le cartel Juif Franc-maçon des banques centrales qui contrôlent le crédit des gouvernements à travers le monde. Ils créent l’argent à partir de rien (basé sur notre propre crédit) et donc pensent qu’ils sont Dieu.

La Kabbale leur commande de « refaire le monde » ou de manière euphémistique de « guérir le monde ». Cela ne constitue pas un changement positif, car il s’agit de possession satanique.

LA FORCE ET LE POUVOIR DE FAIRE-CROIRE

Dans Les Protocoles des Sages de Sion, l’auteur déclare : « notre devise doit être : tous les moyens de la force et le pouvoir de faire-croire. »

Les Illuminati contrôlent les leviers du « faire-croire » – les médias de masse et le système éducatif. Ils créent une fausse réalité toxique au sein de laquelle nous nous débattons pour trouver une direction et un sens à la vie, sans nous rendre compte que nous sommes des insectes pris dans la toile des mensonges qu’ils ont tissée.

1206739235

C’est pourquoi tant de Juifs sont des menteurs patentés (à part moi-même et quelques autres comme Myron Fagan, Benjamin Freedman, Israel Shahak, Henry Klein, Israel Shamir et Gilad Atzmon).

C’est pourquoi les Juifs sont prédominants dans l’industrie du « divertissement », occupés à imaginer la réalité. La plupart des Juifs n’ont jamais entendu parler de la Kabbale mais elle semble profondément inscrite dans leur vision des choses.

Ils créent notre réalité de la même manière qu’ils manufacturent les films à Hollywood. Notez les similarités entre le 11/09 et La Tour infernale. Vous souvenez-vous des images de gens en train de courir alors que les célèbre tours s’écroulaient dans un nuage de poussière derrière eux ?

Afin de construire leur dispensation satanique, ils devaient d’abord détruire l’ordre ancien. Ils croient à la « rédemption à travers le péché. ». Leur Messie ne reviendra que lorsque le monde sera descendu dans le chaos.

Ils ont organisé les guerres mondiales et les crises économiques au service du même objectif. Le monde dans lequel nous vivons est pour une grande part leur invention.

Par contraste, essayez d’imaginer une société où le message constant émanant de l’État, des écoles et des médias serait que notre comportement sur terre détermine le fait que notre âme puisse atteindre la vie éternelle.

Pouvez-voir à quel point le monde serait différent ?

NOUS SOMMES TOUS DES JUIFS À PRÉSENT

L’amère vérité est que le Judaïsme est un culte satanique se faisant passer pour une religion. La plupart des Juifs et des Chrétiens Sionistes sont des dupes.

Les membres d’un culte satanique ne connaissent jamais le véritable ordre du jour. Les Juifs sont manipulés avec de fausses informations et des platitudes spécieuses. Ils pensent que l’antisémitisme est une « maladie irrationnelle ». Comme la plupart des gens, ils veulent se conformer et être acceptés. Souvent cela relève d’une nécessité pratique.

De nos jours, par extension, la plupart de l’humanité se trouve dans cette situation. C’est-à-dire involontairement intronisée à un culte satanique : le Judaïsme Kabbaliste déguisé sous le masque de la laïcité. Nous sommes tous des Juifs à présent.

« Les Juifs se sont libérés à mesure que les Chrétiens se sont judaïsés », a écrit Karl Marx. « Ainsi, ils ont considérablement contribué à faire de l’argent, le moyen, la mesure et la finalité de toutes les activités humaines. » (Cité par Léon de Poncins, Les Juifs et le Vatican, p.76)

Les Juifs s’appuient sur deux livres différents. Les Juifs ordinaires et les gens en général considèrent l’Ancien Testament. (Même là, Dieu est de nature tribale et non universelle, pas vraiment Dieu mais plutôt une égrégore.)

Seuls les initiés sont aptes à voir la véritable idéologie pernicieuse : la Kabbale et le Talmud qui contredisent effrontément l’Ancien Testament. Les Kabbalistes (c’est-à-dire les Illuminati) se vouent à inverser tout ce qui est sain, vrai et bon. Le Talmud considère les Juifs comme une race supérieure et voit les non-Juifs comme des sous humains.

« Jehovah a créé les non- Juif sous forme humaine afin que les Juifs ne soient pas servis par des bêtes. Ainsi le non-Juif est un animal sous forme humaine, et condamné à servir le Juif, jour et nuit. » – Midrasch Talpioth, page 225, L

« Vous êtes des êtres humains mais les habitants des nations du monde ne sont pas des êtres humains, mais des bêtes. » – Baba Mecia 114, 6

La tragédie de la condition humaine est le produit de cet héritage kabbalistique haineux. Et le Nouvel Ordre Mondial est motivé par ce désir d’exploiter et de réduire en esclavage l’humanité. Cependant je tiens à souligner que la vaste majorité des Juifs et des Francs-maçons ne connaissent pas le Talmud et la Kabbale et s’opposeraient probablement à ce plan, s’ils parvenaient à comprendre qu’il existe réellement.

« REFAIRE LE MONDE »

Même alors qu’ils condamnaient des millions d’Ukrainiens à mort en 1932-33, les dirigeants Juifs bolchéviques étaient pénétrés d’un zèle vertueux.

« Cette fraternité sans pitié vivait dans un état permanent d’excitation et d’activité frénétique… Se considérant elle-même comme Dieu au premier jour, ses membres s’affairaient à créer un nouveau monde au sein d’une frénésie brulante… » (Montefiore, Young Staline: The Court of the Red Tsar, p.45)

Le banquier Illuminati Otto Kahn a déclaré que les dirigeants Juifs seront semblables à Dieu : « Notre mission consiste à promulguer la nouvelle loi et à créer un Dieu… en l’identifiant avec la nation d’Israël, qui est devenue son propre Messie. » (Comte de St Aulaire, Geneva Versus Peace, p.78)

C’est écrit noir sur blanc : les Juifs, plus spécifiquement la direction Juive Kabbaliste, remplace Dieu en utilisant la « nation d’Israël » comme cheval de Troie.

Le fait de nier Dieu ou de chercher à le supplanter est la marque du Satanisme. « Refaire le monde » signifie de le renverser. Tel est la véritable signification de la « révolution ». Lucifer remplace Dieu sur le pinacle.

Comme je l’ai dit ailleurs, Dieu est un état de conscience au sein duquel les idéaux spirituels comme la vérité, la justice, la bonté, l’amour et la beauté sont évidents.

1109305512Dieu est la réalité. Notre but sur terre est de la rendre notre.

Dieu est esprit : et ceux qui l’adorent doivent l’adorer en esprit et en vérité. Jean 4:24

Les satanistes inversent la réalité. Le mal devient le bien, le mensonge devient la vérité, le malsain devient sain, la laideur devient la beauté, l’antinaturel devient le naturel et vice-versa.

Dans cette réalité inversée, l’agresseur se fait passer pour une victime et la victime est désignée comme l’agresseur.

Comme Ivor Benson l’a fait remarquer : « l’antigentillisme devient ‘l’antisémitisme’ ; l’auto-exclusion de la population d’accueil devient une discrimination douloureuse et un rejet ; et le capitalisme financier agressif prend la forme du socialisme et du communisme « anticapitaliste » ; les pratiquants de génocide sont représentés comme les plus grandes victimes de génocide ; etc. etc. Et le plus audacieux de tous les mensonges : une nation composée majoritairement d’athées prétend que la terre de la Palestine lui appartient « en vertu d’une promesse faite par Dieu. » (Russia 1917-1918: A Key to the Riddle of An Age of Conflict)

Aux États-Unis, des patriotes comme Charles Lindbergh, Henry Ford, Elizabeth Dilling ou Louis McFadden sont traités de « fanatiques » et « d’antisémites », tandis que des traitres (prenez tous les présidents excepté JFK) sont couverts d’honneurs. N’est-ce pas là un signe de possession satanique ?

« Refaire le monde » nécessite que l’humanité perde le contact avec la réalité.

Ils la font plier à leur exigence. Par exemple, les « armes de destruction massive » de Saddam Hussein. Ils mettent en scène des « attaques terroristes » telle que celles d’Oklahoma City, du 11/09, Sandy Hook et celles du Marathon de Boston. Lors du 11/09, les Tours Jumelles se sont effondrées sur elles-mêmes, démontrant clairement qu’il s’agissait d’une démolition contrôlée. Un avion de ligne est supposé avoir disparu encastré dans le Pentagone. Aucun débris. Ne croyez pas ce que vous voyez, croyez ce qu’ils vous disent.

L’élite politique et médiatique ment à peu près sur tout.

Karl Rove a prononcé cette formule kabbaliste : « Nous sommes un empire à présent, et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et tandis que vous étudiez cette réalité – judicieusement, si vous y arrivez – nous agissons encore, créant d’autres réalités nouvelles, que vous pouvez étudier à leur tour, et c’est la manière dont les choses se déroulent. Nous sommes les acteurs de l’histoire… et vous, vous tous, resterez juste à étudier ce que nous faisons. » (New York Times Magazine, 17 octobre 2004)

Ces menteurs satanistes moralisateurs confessent leur fausseté et tout le monde chante Alléluia !

Si la Russie est poussée dans ces derniers retranchements, cette déconnexion de la réalité pourrait aisément dégénérer en une confrontation nucléaire. De surcroit cette « nouvelle Guerre Froide » pourrait donner aux Illuminati l’excuse dont ils ont besoin pour remplir leurs camps de la FEMA avec les « conspirationnistes », les « homophobes », les « antisémites », les « Chrétiens extrémistes » et les « patriotes d’extrême droite ».

LE SATANISME

Le Satanisme se défini par son credo Fais ce que voudra. Essentiellement, cela consiste à donner libre cours à nos instincts animaux en impliquant qu’ils représentent notre véritable nature. Les Satanistes « libèrent » nos bas instincts en niant notre connexion à Dieu (l’âme) qui sert normalement d’élément directeur. Ainsi les Satanistes contrecarrent délibérément l’évolution spirituelle de l’homme.

À travers l’histoire, les Juifs Kabbalistes et les Francs-maçons ont subvertie les nations Chrétiennes par la promotion de la pornographie, de la promiscuité, de l’immigration de masse, du multiculturalisme, du métissage et de l’homosexualité, sous les vocables du Communisme, du Féminisme, du Libéralisme et du Socialisme.

Nous avons été entrainés tels les chiens de Pavlov à rejeter tout ce qui conduit à « l’antisémitisme ». Alors que l’antisémitisme est justement un indice révélateur. Il y a plus de Francs-maçons non-Juif qui sont tout aussi coupables que n’importe quel Juif, tandis que la plupart des Juifs n’ont aucune idée des finalités qu’ils servent.

La stratégie Illuminati est de détourner le ressentiment populaire sur ces « idiots utiles » Juifs et de définir toute opposition comme de l’antisémitisme, c’est-à-dire du « racisme ». En fait, ils financent les antisémites pour que les Juifs rentrent dans le rang et se conforment à leurs diktats. (Voir sur mon site internet Le racket de protection Sioniste, L’affaire Dreyfus fut une manipulation de Rothschild et Les Sionistes ont trahis les Juifs irakiens.)

D’un autre côté, les gens qui permettent à leur gouvernement ou l’organisation à laquelle ils appartiennent de faire le mal en leur nom sans jamais les désavouer, doivent en porter la responsabilité. Le Cheval de Troie n’était pas un passant innocent et étranger à la chute de Troie…

LA FRANC-MAÇONNERIE

La Franc-maçonnerie est du Kabbalisme pour les Gentils. Les goyim profitent du contrôle frauduleux des banquiers Juifs sur le crédit des nations et leur servent en échange d’instrument de procuration.

Le Dr. Isaac Wise a écrit : « La Franc-maçonnerie est une institution juive dont l’histoire, les degrés, les charges, les mots de passe et les explications sont Juifs du début à la fin. »

Le kabbalisme est un culte satanique sexuel dédié à l’adoration du pénis. Ses symboles (les obélisques comme celui du monument de Washington) sont partout présents au sein de nos villes.

Dans son ouvrage Morals and Dogma, 1871, Albert Pike a déclaré que les maçons des degrés inférieurs sont maintenus dans l’ignorance au sujet de la consécration de la Franc-maçonnerie à Satan, ainsi qu’à propos de la pratique de l’homosexualité.

Un initié « commémore par une observance sacramentelle cette passion mystérieuse ; et tandis qu’il pénètre la chair nue de la victime, il semble revigoré par un extrait de la fontaine de vie universelle… d’où la signification du phallus. » (p. 393)

En 1919, les archives maçonniques de Budapest furent saisies. Les Chrétiens découvrirent que lors d’un conclave du B’nai Brith ayant eu lieu en 1897, le Grand Maitre avait dit :

« Nous devons répandre l’esprit de révolte au sein des travailleurs. C’est eux que nous devons envoyer sur les barricades, en s’assurant que leurs désirs ne soient jamais satisfaits, car nous avons besoin de leur mécontentement pour ruiner la civilisation Chrétienne et provoquer l’anarchie. Il est nécessaire que le moment advienne où les Chrétiens imploreront eux-mêmes les Juifs de prendre le contrôle. » (Cecile Tormay, An Outlaw’s Diary)

Le père Maximilien Kolbe (1894-1941) que le Pape Jean-Paul II a canonisé en 1982, a écrit : « Nous pouvons identifier avec certitude une mafia appelé la « Franc-maçonnerie ». La main manœuvrant tout cela vers un but clair et spécifique est le Sionisme international. »

« La Franc-maçonnerie est le plus grand ennemi de l’Église. En fait, par ses tentacules orientés dans toutes les directions, elle est capable d’affecter tout le monde… [Ses rangs comprennent] des gouverneurs, des ministres, des hommes d’affaires, des personnalités de haut rang, si bien qu’elle peut diriger partout et toujours… Le cinéma, le théâtre, la littérature, l’art en général, tous sont largement dirigés par la main invisible de la Franc-maçonnerie. »

(Voir La Franc-maçonnerie est l’instrument de la domination Juive, sur mon site internet)

DES EXEMPLES DE POSSESSION SATANIQUE

Si nous souhaitons échapper aux ravages de la vie moderne, nous devons comprendre que la société est sataniquement possédée.

Je ne parle pas d’un point de vue Chrétien ou biblique. Je viens d’un milieu laïc. La différence est que je reconnais que Dieu est le magnifique ordre moral et naturel régissant l’univers. Notre devoir et notre récompense découlent du fait d’accomplir Sa Volonté.

La rébellion Illuministe contre Dieu ne peut ultimement pas triompher.

Voici dix exemples de notre état de possession satanique :

  1. « Dieu » est un gros mot, ne pouvant plus être mentionné en public. La prière a également été bannie des lieux publics.
  1. Le sexe et la romance occupent une place malsaine dans notre culture. La religion s’est muée en une dévotion à l’égard de l’amour romantique. La religion sert au perfectionnement de soi-même. À la place, nous vénérons les vertus imaginaires de quelqu’un avec lequel nous voulons désespérément coucher. Presque toutes les chansons populaires affirment notre dévotion et notre dépendance à l’égard de cette personne qui prend la place de Dieu. L’orgasme est le saint sacrement de cette religion bidon.

Tout amour est véritablement le reflet de l’amour Divin. Nous aimons la perfection (Dieu). Tel est l’amour divin. Nous tolérons les autres, et ils nous tolèrent. Tel est l’amour humain. Les deux ne devraient pas être confondus.

Les « relations » romantiques sont présentées comme essentielles au bonheur et au développement personnel. Elles ne le sont pas.

« Une sorte d’érotomanie s’est répandue sur notre civilisation », a écrit Francis Parker Yockey en 1948. Il s’agit de l’identification du bonheur avec l’amour sexuel, le tenant pour une grande valeur, devant laquelle tout l’honneur, le sens du devoir, le patriotisme et la consécration de la vie à un but plus élevé, doivent s’effacer. » (Imperium, 297)

Le vagin est le Saint-Graal. Comme les femmes en sont les gardiennes, elles sont idéalisées et mythifiées.

Les femmes ont été conçues pour suivre les hommes et non l’inverse. Comme Tolstoï l’a fait remarquer : « Lorsque le sentiment religieux diminue, cela signifie que le pouvoir de la femme augmente. »

  1. Les relations sexuelles ont été séparées de l’amour, du mariage et de la procréation. Le sexe pour lui-même dégrade toutes les relations au niveau de baisable ou pas. C’est une des caractéristiques des homosexuels.

La possession occulte prend la forme d’une obsession sexuelle. Les Illuminati font la promotion du porno et du sexe anonyme afin de nous déshumaniser. Les acteurs de TV et de cinéma sont choisis sur la base de leur sex-appeal. Nous sommes constamment sollicités sexuellement. La culture populaire imite la pornographie. La société est enchainée et donc maintenue dans ce besoin obsédant. La trilogie Cinquante nuances de Grey a écoulé 100 millions d’exemplaires.

  1. Les Illuminati mènent une guerre psychologique insidieuse contre l’hétérosexualité, le mariage et la famille. Les hommes veulent le pouvoir. Les femmes veulent l’amour. L’hétérosexualité est basée sur l’abandon volontaire de la femme au pouvoir de l’homme exprimé par l’amour. Ainsi, la prise de pouvoir de la femme a stérilisé les deux sexes. Le programme caché du féminisme consiste à ce que les femmes poursuivent une carrière à la place de fonder une famille. Seul des Satanistes peuvent avoir à cœur de détruire l’amour entre l’homme et la femme, entre la mère et l’enfant. Ils devraient répondre de tout cela.

 « Les droits des Gay » masquent une attaque vicieuse contre l’identité et les valeurs hétérosexuelles. Le but est de remplacer les normes hétérosexuelles par celles des homosexuels. Ils ont redéfini le mariage pour accommoder moins d’un quart de 1% de la population, c’est-à-dire les gays qui veulent se marier. Le jeu de la séduction a été remplacé par la culture de la « baise ». La confusion du transgenre est encouragée. Les médias dansent à chaque fois que deux Marines gays s’embrassent.

  1. Des guerres incessantes sont planifiées par les Illuminati afin d’accroitre leur richesse et leur pouvoir, et pour affaiblir les états nations. Ils assassinent les dirigeants naturels et démoralisent et détruisent. Ironiquement, les Illuminati utilisent les guerres pour justifier l’établissement de leur « gouvernement mondial ».
  1. Le naturalisme. Effacer la frontière entre l’esprit et la matière en prétendant que l’esprit n’existe pas. Définir les gens strictement par leurs besoins animaux en portant une attention réductrice sur les fonctions corporelles et les incidents de toilettes.
  1. Les médias de masse y compris la TV, les journaux, les films et la musique sont les instruments principaux de la tromperie et de l’endoctrinement occulte. L’abaissement du peuple à travers le sport, le divertissement et un système éducatif défectueux. La prédominance des valeurs collectives sur l’initiative individuelle. L’éradication de l’héritage Chrétien et la suppression de l’art et de la vérité historique. Le politiquement correct. La violence gratuite. Notre divertissement est constitué de rituels occultes. Les stars doivent être Satanistes pour atteindre le succès. Johnny Depp, Lady Gaga, Madonna et Miley Cyrus sont des exemples.

Le développement humain a été arrêté au niveau adolescent. Les gouvernements nationaux sont semblables à des conseils de classe de lycée. Les médias ressemblent à un journal de l’université. Nous n’avons qu’un simulacre de démocratie.

  1. La suggestion envahissante que la Vérité est relative et ne peut pas être connue est une démonstration satanique.

Dieu est la vérité absolue. Connaitre Dieu et lui obéir est l’essence de la religion.

Les scientifiques qui affirment la présence d’une intelligence universelle au sein de la nature sont marginalisés. La science qui ne se conforme pas au « politiquement correct », c’est-à-dire à la possession satanique, est supprimée.

La culture moderne évite ce qui est universel et vrai. À la place, elle célèbre ce qui est personnel, subjectif et d’habitude déviant.

  1. La propagation de la spéculation sous le masque de « l’investissement ». Des millions de gens sont fixé sur les fluctuations du marché boursier lorsqu’ils ne sont pas en train de regarder du porno. La moindre maitresse de maison de la classe moyenne possède un chien et un « compte en action ». La luxure ou l’avidité, fait partie de notre possession satanique.
  1. Le multiculturalisme, l’immigration de masse et la « diversité » sont des attaques voilées des Illuminati sur l’héritage culturel et la cohésion raciale de l’Occident. Tout comme les individus ont leur propre peau, les gens possédant un héritage historique racial et culturel commun devraient avoir le droit de préserver l’intégrité et la cohésion de leur propre pays. En Occident, seuls les Juifs ont ce droit.

 

faux-prophete

La feuille de route du Nouvel Ordre Mondial est un culte satanique, le Judaïsme Kabbaliste, c’est-à-dire le Communisme. Bien qu’un dirigeant mondial charismatique (l’Antéchrist ?) n’ait pas encore émergé, ce culte satanique s’emploie à accroitre la dépravation humaine, l’exploitation et le contrôle dictatorial, corps et âme. Nous avons déjà parcouru un long chemin dans cette voie.

À propos de l’Antéchrist, un ami a dépeint un scénario post guerre nucléaire. « L’humanité serait partout dans un tel état de panique et de désespoir, implorant la venue d’un sauveur, et cette figure apparaitra en amenant des solutions qui fonctionneront vraiment. Les gens seront si surpris et reconnaissant qu’ils déclareront qu’il doit s’agir de Dieu… et il ne les détrompera pas. »

Au final, vous et moi sommes nés au cours de l’acte final de ce drame. Je ne suis pas très optimiste en ce qui concerne son issue. Ils contrôlent tous les leviers de pouvoir. La plupart des gens ont subi le lavage de cerveau des médias de masse. La société n’est pas seulement complice ; elle embrasse sa propre subjugation. Telle est la possession satanique. Le mieux qu’il nous reste à faire et d’éviter la contamination, en se rapprochant de ceux qui partagent notre constat, afin d’en porter témoignage et de diriger notre vie dans un sens plus élevée.

 

 

8 commentaires sur “L’inversion de toutes les valeurs

  1. A reblogué ceci sur Raimanetet a ajouté:
    Au final, vous et moi sommes nés au cours de l’acte final de ce drame. Je ne suis pas très optimiste en ce qui concerne son issue. Ils contrôlent tous les leviers de pouvoir. La plupart des gens ont subi le lavage de cerveau des médias de masse. La société n’est pas seulement complice ; elle embrasse sa propre subjugation. Telle est la possession satanique. Le mieux qu’il nous reste à faire et d’éviter la contamination, en se rapprochant de ceux qui partagent notre constat, afin d’en porter témoignage et de diriger notre vie dans un sens plus élevée.

  2. ça marche pas !
    ou alors vous ne publiez que ce qui vous est favorable…

  3. A reblogué ceci sur systemophobeet a ajouté:
    « La Kabbale leur commande de « refaire le monde » ou de manière euphémistique de « guérir le monde ». Cela ne constitue pas un changement positif, car il s’agit de possession satanique. »

  4. Cher Ami,

    Permettez-moi de formuler deux remarques sur votre texte :
    1°/ Vous dites :

    « Comme je l’ai dit ailleurs, Dieu est un état de conscience au sein duquel les idéaux spirituels comme la vérité, la justice, la bonté, l’amour et la beauté sont évidents.
    Dieu est la réalité. »

    Ces assertions sont contradictoires et erronées. La « plus fausse » est la première, qui n’est rien d’autre que la définition de Dieu issue de l’idéalisme kantien, à la base de la subversion spirituelle et religieuse dramatique dont vous dénoncez si justement les conséquences par ailleurs. En effet, cet idéalisme kantien, nie contre l’évidence, à la suite de Descartes, la possibilité pour l’homme de connaître, même partiellement et imparfaitement, ce qui est extérieur à nous-mêmes, ce qui existe en dehors de notre pensée et n’accorde de statut qu’à la pensée de chaque individu. C’est le subjectivisme : il n’y a pas de « vraie » réalité, il y a seulement ce que tel ou tel pense, il n’y a pas de vérité, la mienne vaut la sienne (voir votre point 8 !). C’est d’ailleurs l’étymologie du terme « moderne », modus = mode : chacun voit et fait selon son mode, comme il y a les tripes à la mode de Caen et celles à la mode de Lyon. Ceci implique clairement le viol du principe de non-contradiction, ce qui est typiquement d’essence satanique.

    Dieu n’est pas « un état de conscience », c’est-à-dire une pensée, qui relève de l’être de raison (ens rationis). Dieu est un être réel (ens realis), et contrairement à ce que propage l’hérésie moderniste et l’école de la République, son existence et son unicité se démontrent. La première démonstration – imparfaite – remonte à Aristote et saint Thomas d’Aquin en a donné cinq différentes dans sa Somme. Il y en a aussi des fausses, les seules évoquées par l’école pour les railler.
    Voici l’une des véritables démonstrations, exposée de manière heuristique :

    Remarquons tout d’abord que pour établir l’existence d’un être réel, il est nécessaire de partir du constat de réalités extérieures à la pensée, sinon on reste dans l’immanence de la pensée.
    Les êtres qui nous entourent (ce chat, cette pierre, la lune, moi, etc.) existent, nous le constatons. Mais sont-ils maîtres de leur existence, de leur être ? Peuvent-ils par eux-mêmes cesser d’exister puis exister à nouveau, être ceci plutôt que cela, c’est-à-dire changer leur essence, ce qu’ils sont ? Certes non ! Si c’était le cas, soyez sûr que votre serviteur, qui oublie ses clés, tombe malade et finira par mourir se ferait parfait et immortel ! Ces êtres existent bel et bien mais ils sont dépendant dans l’être (on dit qu’ils sont « contingents »). Nécessairement, puisque, encore une fois ils existent, c’est qu’ils doivent leur être à un autre être, qui lui, n’est pas contingent, est maître de son être, existe par lui-même. Cet être est alors in-fini (= sans limitation d’aucune sorte), infiniment parfait, ce qui fait qu’il est unique (s’il en existait un autre différent de lui et également infiniment parfait, il devrait s’en distinguer par quelque qualité que l’un aurait et l’autre pas, ce qui serait contradictoire avec leur infinie perfection. Cet être unique, c’est lui qu’on appelle Dieu. Conséquence : le panthéisme, qui confond tout en « dieu » est faux puisque l’être (réel) est divisé en nécessaire (= non contingent, ne pouvant pas ne pas exister) et contingent sans aucun recouvrement possible.

    J’ajoute que ce que je viens d’exposer relève de la théologie naturelle, qui est une branche de la la métaphysique, elle-même branche de la philosophie aristotélico-thomisme. Cette science, purement rationnelle, ne fait pas appel aux données de la Révélation, avec lesquelles elle coïncide cependant en ce qui concerne Dieu. Pour aller plus loin, il faut avoir recours à la Révélation, mais on quitte alors la philosophie pour entrer dans la théologie. Je profite de l’occasion pour rappeler que la « structure » trinitaire de Dieu (le Père, le Fils et le Saint-Esprit) était connue des Docteurs de l’A. T. au titre de la Tradition (ou vraie Cabale). Voir les confessions de l’ex-rabbin converti David-Paul Drach (De l’harmonie entre l’Église et la synagogue1 et De l’harmonie entre l’Église et la synagogue2.

    2°/ Vous dites :
    « […] l’Ancien Testament. (Même là, Dieu est de nature tribale et non universelle, pas vraiment Dieu mais plutôt une égrégore.) ».

    Vous formulez cette appréciation erronée – et, quelque peu critique ! – sur Dieu, du fait de la façon dont Dieu vous apparaît dans l’A. T. car, à l’instar des protestants, lesquels sont adeptes du « libre-examen » vous interprétez directement vous-même l’Ecriture. Or, l’Ecriture n’est pas la source prochaine, i. e. à destination des fidèles, de la foi, mais seulement lointaine, i. e. à destination des autorités légitimes de l’Eglise qui rédigent le Magistère, qui constitue, lui, la source prochaine de la foi. Il n’y a aucune contradiction entre l’A. T. et le nouveau dont il était la propédeutique. Il ne peut évidemment y en avoir, sauf à faire voler le tout en éclat, ce qui a en grande partie été réalisé par le false flag appelé Vatican II.

    C’est l’erreur que commet Douglas Reed dans sa Controverse de Sion et elle est très regrettable car, en décrédibilisant la religion par ignorance et non par volonté, elle contribue à nourrir ce qu’il dénonce.

    Bien à vous

    Essel

  5. […] extrait de L’inversion de toutes les valeurs publié par Henry Makow en Août 2015 […]

  6. Je suis d’accord avec ce post. Tristement d’accord. Je tourne le problème en cherchant la sortie, je prie beaucoup, et j’ai peur pour l’avenir de mes enfants ou petits-enfants. Malgré tout je garde espoir car Dieu ne peut que gagner la guerre qui l’oppose à Satan. Nous ne sommes que « Des pions sur l’échiquier »…
    Cordialement
    https://tomberdecharybdeenscylla.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :