9 Commentaires

Trump et son équipe de francs-maçons

campcommanders(À gauche, les commandants communistes juifs en URSS, à droite, les pionniers juifs sionistes au kibboutz Gan Shmuel en 1921.
Les deux groupes arborent le signe maçonnique classique).

Une atmosphère rappelant l’Allemagne d’avant-guerre est en train d’émerger aux États-Unis et en Europe. Une intensification du conflit entre la « Gauche » (mondialiste) et la « Droite », (nationaliste) ; chacune d’entre elle étant soutenue et pilotée par les habituelles factions juives maçonniques du communisme et du sionisme. Ces deux camps n’en forment en réalité qu’un seul.

Trump appartient à la faction sioniste. Cela nous mènera-t-il à une nouvelle guerre?

Qu’en est-il de Donald Trump d’un point de vue global ?

trump-hitler-handsign

Trump est un franc-maçon et probablement un crypto-Juif. Il est entouré de Juifs. L’objectif juif maçonnique (Illuminati) est la réduction de la race humaine (les goyim) au statut d’animaux domestiques au service de l’élite. Nous voyons ce modèle émerger au travers des immenses disparités de la richesse dans le monde d’aujourd’hui.

Les Illuminati font progresser ce plan grâce au contrôle mental de masse (à travers les médias et le système éducatif) et la guerre. Ils ne peuvent cependant pas parvenir à subjuguer l’humanité à eux tout seul ; ils ont besoin que les goyim se détruisent entre eux. « La guerre est d’essence révolutionnaire », a déclaré l’initié Chaïm Rakovski. (Voir la « Symphonie Rouge »)

Ainsi, ont-ils développé des équipes arborant différentes étiquettes pour promouvoir la guerre. Avec d’un côté, les Juifs communistes (« mondialistes ») attaquant les goyim en sapant leur identité nationale, religieuse (morale), raciale et familiale (théorie du genre). De l’autre, les fascistes, les nazis et les juifs sionistes (« nationalistes »), qui paraissent défendre les goyim contre cette attaque. Trump a gagné l’élection en séduisant cette dernière composante.

Si nous examinons les choses sous un angle différent, nous avons un conflit entre les juifs maçonniques philo-sémitiques (communistes) et les juifs maçonniques « antisémites » (fascistes, nazis, sionistes). Tout en prétendant défendre les Juifs, le sionisme utilise l’antisémitisme pour contraindre les juifs à servir leur agenda mégalomaniaque.

De même, ils utilisent les attentats terroristes sous faux drapeau pour rallier les goyim à leur cause. L’élite des goys a été décimée par des guerres provoquées et orchestrées par les Illuminati. Les vestiges de l’élite goy ont été cooptés par des promesses de partage du butin.

Dans son ouvrage Zionism in the Age of Dictators (1983), l’auteur Lenni Brenner affirme que les sionistes ont toujours trahi les masses juives, dont les intérêts étaient défendus par les bolcheviks et leurs héritiers, les trotskystes. Pendant les années 1930 et 1940, toutes les branches du sionisme ont collaboré avec les fascistes et les nazis. (p. 27-37)

L’ASSERVISSEMENT

Le sionisme ne repose pas seulement sur l’existence d’un état juif; mais aussi et surtout sur un ordre mondial dirigé par les Juifs. Il en est de même du communisme : ils utilisent les appels à la « justice sociale » comme une ruse. L’Ordre Mondial Juif se met en place en opposant les goyim les uns aux autres. La plupart des Juifs ne sont pas conscients de cette manœuvre. La plupart des Juifs seraient heureux de s’assimiler, mais comme la plupart des goyim, ils ont été poussés à soutenir le sionisme ou le communisme.

Arnold J. Toynbee était un propagandiste pour la faction communiste (mondialiste). Il déclara : « L’objectif est de convertir le monde païen (les Gentils) au culte de Yahvé sous l’égide d’un empire mondial centré sur Eretz Israël et gouverné par« l’Oint du Seigneur »: un futur roi humain de la lignée davidique. (Reconsiderations, 1961, page 486).

« Dans le Talmud, la culpabilité – ou le mérite – d’avoir mis Jésus à mort est attribuée aux Juifs, et non aux Romains. (P.481) En d’autres termes, le judaïsme cabaliste (maçonnique) est d’essence satanique.

Des preuves innombrables démontrent que le nazisme a été financé par les Juifs sionistes. Ainsi, Churchill a déclaré que l’ex-chancelier allemand (1930-1932) Heinrich Brüning a révélé l’identité des partisans d’Hitler dans une lettre de 1937: « Je ne souhaite pas, et même encore aujourd’hui pour des raisons compréhensibles, révéler que les deux principaux contributeurs réguliers au parti nazi étaient les directeurs généraux de deux des plus grandes banques berlinoises, tous deux de confession juive et l’un d’eux étant le chef du sionisme en Allemagne. »

PARALLÈLES AVEC L’ALLEMAGNE DES ANNÉES 30

download-84

Barack Obama est un lèche-botte à la solde de George Soros et de la faction communiste juive. Les Juifs « communistes » sont à l’avant-garde de l’opposition hystérique à Donald Trump, menaçant de déclencher une campagne de désobéissance civile et peut-être pire encore. Ainsi, nous avons une situation semblable à l’Allemagne de Weimar où les communistes et les nazis se sont battus dans les rues, et plus tard les communistes et les homosexuels ont été arrêtés en masse.

Outre le soutien sans équivoque de Trump à Israël, de nombreuses indications laissent penser qu’il est dans le camp sioniste. Son « stratège en chef » Steve Bannon est issue de Breitbart.com, une probable institution façade du Mossad qui a défini la politique anti-migrant anti-Iran, anti-libre-échange et pro Russie de Trump.

Le super Zionist Sheldon Adelson aurait promis 100 millions de dollars à Trump pour sa campagne électorale.

most-corruptViennent ensuite les aboiements des chiens. La communication de fin de campagne extrêmement efficace de Trump a présenté Janet Yellin et a impliqué que Trump « drainerait le marais » en attaquant la Fed et Goldman Sachs. Une annonce antérieure attaquant le niveau de corruption de Clinton montrait une étoile de David. La faction communiste juive a rapidement affirmé que Trump représentent les « suprématistes blancs ». (En fait, toute tentative de défendre l’Amérique traditionnelle est présentée par les médias comme de la « haine »).

 

Tous les partis « nationalistes » d’extrême-droite sont alignés derrière le sionisme, tandis que les factions mondialistes anti-Poutine sont dans le camp des Juifs communistes (Soros). Ces derniers ont inondé l’Europe de migrants musulmans. Maintenant, grâce aux actes terroristes sous faux drapeau des sionistes, les Européens s’identifient avec Israël.

Récemment, 70 nations soumises à l’ordre du Juif communiste ont tenu une réunion à Paris qui a mis en échec l’espoir d’une solution binationale au conflit israélo-palestinien.

Netanyahu a rejeté cela comme le dernier vestige d’une époque révolue. « Cette conférence appartient au monde d’hier. Le monde de demain sera différent – et il est très proche. »

À quoi ressemblera le « monde de demain » ? Poutine, comme Staline, est un nationaliste. Je vois Israël, la Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis se rapprocher.

Quels seront les prochains ennemis désignés des communistes ? Ils sont encore extrêmement puissants aux États-Unis contrôlant la CIA, les médias, les entreprises et le système éducatif. Hollande, Merkel et l’UE sont dans leur camp.

Comme la plupart des gens sensés, je suis soulagé que Trump ait gagné et forme l’espoir qu’il sauve l’Amérique profonde. J’espère qu’il résistera à la pression sioniste pour envahir l’Iran.

CONCLUSION

Le communisme est un monopole du pouvoir, de l’argent et de la culture par les banquiers centraux cabalistes. Ce monopole exige la dissolution de « toutes les forces collectives, excepté la nôtre ». (Protocoles de Sion, 16.) Comme je l’ai démontré, ces forces collectives sont la race, la religion, la nation et la famille (théorie du genre.) Nous avons donc un conflit entre le communisme et le nationalisme, qui semble être soutenu par le sionisme. La question est : pouvons-nous faire confiance à nos défenseurs quand ils sont issus de la même faction maçonnique que les communistes ?

9 commentaires sur “Trump et son équipe de francs-maçons

  1. […] via Trump et son équipe de francs-maçons — Henry Makow […]

  2. uniondespeuples.wordpress.com

  3. Cher Monsieur Makow,
    Merci pour votre article (pour vos articles!).
    Peste ou choléra: c’est selon moi ce qu’a été le choix du 8.11.2016.
    Inutile de dire qui correspond à quoi: le genre (hé-ho, pas la théorie du genre mais le genre des mots: masculin/féminin) l’indique naturellement.
    A savoir: soit une sataniste(?) ou folle(?) contre un égomaniaque-narcissiste (ne cherchez pas sur CNRTL, c’est de la « cuisine » spontanée maison – j’aurais pu dire un néologisme, mais je n’ai pas un CV qui m’y autorise-).
    Le malade du miroir (cf. sa crise d’ado sur le nombre de spectateurs pour son show -très réussi par ailleurs- du 20.1.2017, ou plus intimement celle qui l’a terrassé lorsque je ne sais plus quel me(r)dia de NYC a osé dévoiler que la cuisine du resto de la Tour d’icelui était (in)digne du pire MacDo) serait donc, selon moi, comparable au choléra.
    Plus récemment, sa crise face au prévisible boycott (insensé) de produits « Yvanka » par certaine chaîne de magasins.
    Sans méchanceté. Juste des faits:
    Dans Wiki (pédia, pas leaks, malgré les associations d’idées que cette maladie peut susciter LOL), la prévention se présente ainsi: « Dans les zones endémiques, la prévention du choléra consiste essentiellement en des mesures d’hygiène, et notamment empêcher le croisement de la chaîne alimentaire avec la chaîne des excréments. »
    Nous l’aurons compris, la m.rde (évitons le politiquement correct, ainsi que l’élu DJT nous y incite) oui donc la m.rde est responsable de ce mal.
    Pas que la m.rde en soi fut une mauvaise chose, non, non, non! La m.rde est utile, elle fait partie ici-bas du cycle naturel de la vie, même si elle est appelée à disparaître ou en tout cas à changer de nature (j’imagine mal une Terre régénérée, parfaite, que les Écritures promettent, contenant des biotes capables d’apporter des maladies).
    Alors quoi? D.J. Trump serait-il comparé par moi à de la matière fécale? Que non point: c’est un humain comme vous et moi…
    Mais lui comme nous en produisons, et de deux natures différentes: la matérielle et l’immatérielle.
    La réelle, lui et nous la canalisons de telle sorte qu’elle ne nuise à personne (enfin j’espère).
    Celle que j’appelle immatérielle, c’est le produit, le résultat de certaines de nos pensées, paroles, écrits et comportements/actes.
    Comment discerner les bonnes « sorties » de celles nauséabondes?
    La réponse est dans la question: les nauséabondes, ben elles puent!
    Ensuite, c’est très clair (façon de parler, pour qui connaît les symptômes du choléra!): pour faire la liaison entre Monsieur le Président D. J. Trump et le choléra, il suffit de renifler autour de lui, sur son passage et les effluves nous renseigneront.
    Vais-je évoquer ses prétendues galipettes urolagniques autant que moscovites?
    Ou alors celles, tout aussi alléguées avec une demoiselle par forcément majeure?
    Je pourrais aussi saisir (sans jeu de mots) le sujet du « Pussy groping-de-vestiaire-de-club-de-foot » évoqué par l’accusé lui-même.
    D’autres éventuelles turpitudes pourraient-elles envahir nos naseaux de la mauvaise façon?
    Peut-être, mais personnellement je n’accuse pas sans preuve de faits réels.
    Par contre, j’ai deux-trois éléments qui ne me plaisent ni ne me conviennent du tout, je dirais même que le choléra à côté d’eux me paraît bénin.
    Je précise que le faits en questions sont avérés et faciles à établir (s’ils ne sont pas encore parvenus au yeux ou aux oreilles du lecteur).
    J’en liste trois qui me font vraiment g.rber:
    1.Chris Christies (que je ne connais pas personnellement) semble avoir agi correctement lorsqu’il fit emprisonner à l’époque le père du beau-fils de D. J. Trump, Charles Kushner, pour fraude fiscale et subornation de témoins. Résultat: vendetta, représailles de bas niveau, Chris Christies pressenti d’abord, est shooté de l’équipe Trump.
    2.Relancer la course à l’armement nucléaire (dixit DJT lui-même), alors que la Russie souhaite un accord à ce sujet (dixit V. Poutine lui-même).
    3.La quasi-noyade à nouveau autorisée/encouragée? (dixit DJT lui-même): une horreur sans nom… et sans résultats probants (dixit les spécialistes du renseignement des USA + d’autres pays). Dans la foulée son « Mad Dog », « US General says- « It’s good fun to shoot people » voir sur Youtube (pour être honnête, il semble s’être ensuite excusé de cela).
    Autant le discours d’investiture de DJT m’a semblé « frais », percutant, autant aurait-il dû à cette occasion éloigner de la Bible ses sales pattes de tortionnaire-en-chef tellement sont opposés les messages de torture d’une part et ceux d’Amour et du pardon d’autre part.

    Je me prétends pacifiste, optimiste, constructif etc. et ceci m’a poussé à voir le bon côté de la candidature Trump, surtout en comparaison de la « peste » en face,
    Mais dans la puanteur des trois « défécations » mentionnées, je cherche la porte de sortie en me fermant le nez et la bouche et en m’éloignant du sinistre (dans les deux sens du terme), car comme l’article de Wiki le mentionne: « … la prévention du choléra consiste essentiellement en des mesures d’hygiène, et notamment empêcher le croisement de la chaîne alimentaire avec la chaîne des excréments. »
    Mettre la distance entre le bon et le contaminant. Donc je m’éloigne, mais je le maintiens, le choléra se déclarera et sera épidémique, endémique ou pandémique: des pensées, des paroles, des écrits et des comportements/actes maléfiques et « contaminants » sont issu de l’homme le plus puissant de la planète.
    « Puissant » découle de « pouvoir » et l’on dit bien que si « le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument ».
    Monsieur le POTUS semble ne pas échapper à cette règle.
    L’humanité saura-t’elle échapper à l’épidémie, l’endémie ou même la pandémie qui se prépare?
    Je dis « oui ».
    « Oui » si elle prie.
    Si elle prie le bon Dieu (YHWH évidemment).
    Amitiés
    Fred vB

  4. Sans vouloir faire mon pointilleux, avez-vous des informations sur l’équipe de franc-mac’ de Trump ? (rapport au titre). Je souhaite relayer sur la base de données sur la FM, mais l’information est manquante.

  5. Bonsoir Jule,

    T’ai-je parlé de Henry Makow?

    C’est un Juiif immigré à Winnipeg à l’âge de 7 ans.Il est anti-sémite, bizarre, et anti-féministe. C’est spécial.

    Salut !

    Denis

    ________________________________

  6. Fort ravi d’avoir lu un texte aussi bien étoffé… Je vous en remercie du fin fond du coeur!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :