Poster un commentaire

La Controverse de Sion – Disponible en Français!

Controverse de Sion - Capture Ed2

btn_buynowCC_LG

L’ouvrage est au prix exceptionnel de 26€ (frais de port inclus!)

Pour rédiger cet ouvrage commencé en 1951, Douglas Reed passa plus de trois ans – pour la plupart loin de sa femme et de ses jeunes enfants – à travailler à la Bibliothèque centrale de New York, ou à taper sur sa machine à écrire dans des logements spartiates à New York ou à Montréal. Avec un zèle de professionnel, le livre fut réécrit et l’épilogue seulement ajouté en 1956. Son but était de relater l’Histoire des deux derniers millénaires et plus encore de rendre intelligible une grande partie de l’Histoire moderne, qui de nos jours reste pour les masses plongée dans les ténèbres et étroitement gardée par la terreur d’un système de censure invisible.

L’histoire même du livre – les circonstances inhabituelles dans lesquelles il fut écrit, et comment le manuscrit, après être resté caché pendant plus de 20 ans, est apparu à la lumière et est enfin devenu publiable – fait partie de l’Histoire de notre siècle, jetant la lumière sur un combat dont les foules ne savent rien : celui mené continuellement et avec acharnement sur le champ de bataille de l’esprit humain.

En Europe, durant les années qui précédèrent et suivirent immédiatement la Seconde Guerre mondiale, le nom de Douglas Reed était sur toutes les lèvres ; ses livres se vendaient par dizaines de milliers, et il était extrêmement connu au sein du monde anglophone, par une immense foule de lecteurs et d’admirateurs. Ancien correspondant pour le Times de Londres en Europe Centrale, il avait acquis une grande renommée grâce a des livres comme Insanity Fair, Disgrace Abounding, Lest We Regret, Somewhere South of Suez, Far and Wide et plusieurs autres, chacun d’eux élargissant au centuple les possibilités qui lui étaient offertes alors en tant que l’un des principaux correspondants mondiaux a l’étranger. La disparition de Douglas Reed et de toutes ses œuvres dans un oubli presque total fut un retournement que le temps seul n’aurait pu provoquer ; a vrai dire, la justesse de son interprétation du déroulement de l’histoire des époques trouva confirmation dans ce qui lui arriva alors qu’il était au sommet de sa gloire.

 

Un commentaire

Un romancier Prix Nobel en faveur de l’assimilation Juive

boris-pasternak1(En haut, le romancier Juif Boris Pasternak, 1890-1960, lauréat du Prix Nobel en 1958 pour Le Docteur Jivago)

Pourquoi est-ce que les dirigeants Juifs jugent l’assimilation comme une menace ? Parce qu’ils ont besoin que les Juifs leur servent de chair à canon pour accomplir leurs plans mégalomaniaques.

En 1959, le Premier Ministre d’Israël, David Ben-Gourion, a déclaré au Jewish Telegraphic Agency que Le Dr. Jivago « était un des livres les plus méprisables au sujet des Juifs qui ait été jamais écrit par un auteur d’origine Juive… »

Qu’est-ce qui a bien pu déclencher cette réaction de la part du Premier Ministre d’Israël ?

La rage de Ben-Gourion était provoquée par un personnage du roman, un converti au Christianisme se demandant pourquoi les Juifs devraient subir le fléau de l’antisémitisme :

« Quels intérêts sert ce martyr volontaire ? Défaites cette armée [Juive] qui se bat et finit toujours par se faire massacrer, sans que personne ne sache jamais pourquoi ?… Dites-leur : « C’en est assez ! Arrêtez-vous. Ne vous accrochez pas à votre identité. Ne vous rassemblez pas en masse. Dispersez-vous. Mêlez-vous au reste de l’humanité.

Leur vision nationale a forcé les Juifs à être une nation et rien qu’une nation – et ils ont été enchaînés à l’accomplissement de cette tâche mortelle au travers des siècles, alors que le reste de l’humanité en avait été délivré par une nouvelle force [la Chrétienté] qui avait d’abord émergée en leur sein… Et ils la virent, l’entendirent et la laissèrent filer !

Comment ont-ils pu laisser l’esprit d’un pouvoir aussi beau et puissant leur échapper, comment ont-ils pu penser qu’après avoir triomphé et établi son règne, ils pourraient demeurer comme la cosse vide du miracle qu’ils ont rejeté ?

Revenez à vous, arrêtez-vous. Ne vous accrochez pas à votre identité. Ne restez pas ensemble, dispersez-vous. Soyez avec les autres. Vous fûtes les premiers et les meilleures Chrétiens au monde. Vous êtes à présent devenus la chose même en laquelle vous ont changé les pires et les plus malfaisants d’entre vous. » — (Docteur Jivago, Chapitre 12)

PASTERNAK, LE CHRÉTIEN DE CŒUR

Pasternak est né à Moscou au sein d’une riche famille de Juif russes. Son père était le peintre postimpressionniste Leonid Pasternak, professeur à l’école de Peinture, d’Architecture et de Sculpture de Moscou. Sa mère était Rosa Kaufman, une pianiste de concert et la fille de l’industriel d’Odessa, Isidore Kaufman.

Dans une lettre de 1959 à Jacqueline de Proyart, Pasternak rappelle que « sa manière distincte de voir les choses » tenait à son baptême par une nourrice :

J’ai été baptisé en tant qu’enfant par ma nourrice, mais… cela devait toujours rester un demi-secret intime, une source exceptionnelle et rare d’inspiration plutôt qu’une chose prise pour acquise. Je pense que ceci est à la racine de ma spécificité. Tout mon esprit était intensément accaparé par le Christianisme dans les années 1910-12, lorsque les fondations de cette spécificité – ma manière de voir les choses, le monde et la vie – se mettaient en forme…

L’ASSIMILATION

L’enseignement du Christ que Dieu est l’amour universel (c’est-à-dire l’Évangile de l’Amour) est l’antithèse du Judaïsme.beng

(Israël est une force puissante concourant à l’accomplissement de la mission Juive Illuminati)

« Nous expulserons les arabes et prendront leur place. Dans chaque attaque un coup décisif doit être porté résultant en la destruction des foyers et en l’expulsion des populations. » (David Ben-Gourion, Premier Ministre d’Israël 1949-1954, 1955-1963) Lettres à son fils, 1937.

Ce que Pasternak et la plupart des Juifs (et non-Juifs) ne comprennent pas, c’est que le Judaïsme n’est pas une religion. C’est un culte Satanique basé sur la Kabbale. Sa raison d’être est la domination mondiale. Plus simplement, les dirigeants du Peuple Élu pensent que leur mission est de remplacer Dieu, de monopoliser tout ce qui a de la valeur, et de redéfinir la réalité d’après leurs perversions et leurs intérêts propres. Grâce à leur contrôle du crédit et des moyens de communication, ainsi que leur réseau de traitres Gentils (les Francs-maçons), leur but est proche de son accomplissement.

Le tonique secret du Judaïsme est la résistance (c’est-à-dire l’antisémitisme) provoquée par ce plan caché mais très réel. Les Juifs ne pourront pas éliminer l’antisémitisme jusqu’à ce qu’ils reconnaissent et abjurent le but secret du Judaïsme.

La plupart des Juifs se moqueraient de cette explication du Judaïsme mais ils ne disposent pourtant pas d’une autre qui soit crédible. Un de mes amis m’a décrit une célébration du Yom Kippour samedi dernier. Le rabbin a déclaré à la congrégation que le Judaïsme consistait en deux éléments : l’observance des rituels Juifs et à « faire le bien ».

Ma réponse :

  • La plupart des Juifs vous diront que les rituels Juifs sont vides et ennuyeux. Les jours de fêtes ont généralement la forme de célébrations tribales. Pessah (la Pâques) commémore l’exode d’Égypte. Rosh ha Shona (Nouvel An) repose sur le fait de laisser des bougies allumés plus longtemps qu’elles le devraient – un signe de « Faveur Divine ». (Qui n’a pas vu des bougies en faire autant ?) Mais aucune repentance n’a lieu. À la place la prière du Kol Nidre en hébreu donne aux Juifs la permission de mentir aux Gentils et de les tromper pour l’année qui vient. (La plupart des Juifs ne le comprennent même pas.) Pourim célèbre le génocide des « antisémites ».
  • La raison pour laquelle beaucoup de Juifs sont « laïcs » et ne croient pas en Dieu, c’est parce que la laïcité est le masque du Judaïsme. La laïcité est un masque du Satanisme : le rejet de Dieu et en conséquence de la religion. C’est pourquoi les droits des croyants sont niés et Dieu ne peut même plus être mentionné au sein des sociétés « laïques ».
  • Excepté les Dix Commandements, il n’y a pas grand-chose dans le Judaïsme qui relève d’un enseignement moral. Il s’y trouve des conseils pratiques et des exhortations à craindre Dieu, mais rien de l’auto-mortification (le renoncement aux séductions terrestres) que l’on peut trouver dans le Sermon sur la Montagne. En effet, le Talmud confirme ce jugement d’Arthur Koestler sur le fait que le Judaïsme « enseigne aux Juifs comment tromper Dieu. »
  • « Faire le bien » signifie d’habitude de faire ce qui est bon pour les Juifs. Personne ne dirait que ce qu’Israël a fait à Gaza l’été dernier était « faire le bien » mais peu de Juifs l’ont condamné.

L’auteur Grace Halsell a donné un exemple de ce que « faire le bien » signifie vraiment. Lorsqu’Halsell a écrit des ouvrages sur le sort des amérindiens, des afro-américains et des travailleurs mexicains sans papier, elle était la favorite des matriarches du New York Times comme Iphigene Ochs Sulzberger. Toutes ces causes promouvaient le multiculturalisme, que la Juiverie Organisée considère comme bénéfique.

Lorsqu’Halsell a ensuite un livre puissant décrivant le sort des Palestiniens, elle a provoqué le mécontentement de Madame Suzberger et a rapidement disparu des colonnes du Times. Halsell écrit : « Je ne soupçonnais pas qu’après avoir été portée si haut, je pouvais être rejeté si rapidement lorsque j’ai présenté – de son point de vue – la « mauvaise » victime.

CONCLUSION

Les Juifs devront à un moment se rendre compte qu’ils ne sont pas engagés dans la poursuite d’une noble entreprise pour laquelle ils subiraient un ressentiment injuste. Au contraire, beaucoup de Juifs (et de maçons) sont utilisés pour nous déshumaniser et réduire l’humanité en esclavage. C’est pourquoi David Ben-Gourion haïssait Boris Pasternak. Il voulait que les Juifs continuent de servir de chair à canon dans leur guerre satanique contre Dieu et l’homme. Ceux qui se convertissent ou s’assimilent lui échappent. Je me tiens au côté de Pasternak. Plus tôt les Juifs s’assimileront, mieux ce sera.

 

3 Commentaires

L’antisémitisme est provoqué par la haine Juive des Goyim

En Argentine, la Juiverie Organisée joue sa carte répressive habituelle contre toute critique de l’état d’Israël en accusant « d’antisémitisme » l’intellectuel de renommé internationale Adrian Salbuchi, en le menaçant de poursuites. Voir sa lettre ci-après.

Le véritable problème n’est pas l’antisémitisme, mais l’antigentillisme. La Juiverie Organisée hait les non-Juifs et conspire pour les réduire en esclavage au sein d’un gouvernement mondial tyrannique.

Cela donne aux non-Juifs toutes les raisons d’être antisémites, tant que cette antipathie est dirigée contre la Juiverie Organisée, ses soutiens et ses agents présents partout, dont la plupart sont francs-maçons et non-Juifs.

En dessous de la lettre de Salbuchi, j’ai posté un extrait d’un article de Kevin Boyle : « Pourquoi le Talmud n’est pas considéré comme de la haine ? ». Ce dernier démontre que la Juiverie hait les non-Juifs.

Tant que les Juifs n’auront pas renoncé au Talmud et au plan de domination Illuminati, ceux qui ne sont pas antisémites sont juste mal informés. En tant que Juif et fils de véritables survivants de l’Holocauste, j’encourage les gens à arborer leur « antisémitisme » comme une médaille d’honneur. Nous devons détruire ce mensonge en nous l’appropriant. Si vous ne haïssez pas ceux qui vous haïssent, vous êtes un fou. Si vous ne haïssez pas le mal, vous êtes mort. Etre un antisémite ne signifie pas que vous souteniez le génocide. Cela signifie que vous vous opposez à un projet politique, social et spirituel destructeur.

À cause de la haine Kabbaliste-Talmudiste pour Dieu et le genre humain, l’humanité est retenue prisonnière. L’entreprise collective Juive est défectueuse parce qu’elle est basée sur le Satanisme (la Kabbale) et le suprématisme. – Henry Makow

SalAdrian Salbuchi

 

Messieurs,

DAIA – Délégation des Associations Argentines Israélites

Pasteur 633, 7ème étage

Buenos Aires – Argentine

 

À l’attention de messieurs Jorge Knoblovits et Waldo Wolff

Référence : Votre déclaration dans la presse – Notre invitation à un débat public

Messieurs,

J’ai appris par des publications de presse dans le « Iton Gadol » et « l’Agence de Presse Juive » que votre secrétaire général, M. Jorge Knoblovits (en date du 18 aout 2014) et votre vice-président, M. Waldo Wolff (en date du 22 aout 2014), m’avaient accusé d’antisémitisme, menaçant de me poursuivre devant les tribunaux à cause de mon analyse géopolitique de la guerre menée par l’état d’Israël contre le peuple Palestinien de Gaza au cours des mois de juillet et aout.

Des accusations similaires furent proférées par Daniel Lew, président de L’Organisation Sioniste Argentine (affiliée à la DAIA) – sans oublier messieurs Schlomo Samuels et Sergio Widder, membres du centre Simon Wiesenthal.

À ce propos, je voudrais clarifier le fait que pendant des années j’ai présenté mes analyses sur le sujet au sein de diverses chaines de télévision internationales. Récemment, j’ai continué de le faire dans des articles analysant les relations complexes entre l’état d’Israël, le Sionisme, la géopolitique Argentine, le système global de dettes souveraines piloté par les cercles bancaires internationaux, et la politique étrangère américaine, anglaise, et européenne.

Ces articles ont été publiés par des médias internationaux comme RT/Russia Today (en anglais) et Actualidad RT (en espagnol) – tous deux organes d’information de la Confédération Russe – ainsi que dans l’hebdomadaire « Segunda Republica » diffusé sur la chaine basée à Buenos Aires TLV1 – parmi d’autres médias locaux et étrangers.

En tant que fondateur de Proyecto Segunda Republica (PSR – Projet de Seconde République), et analyste international, auteur de nombreux ouvrages de géopolitique et conférencier, je ne peux m’empêcher d’interpréter votre déclaration au sein des médias susmentionnés, comme une tentative de la part de la DAIA d’étouffer toute critique de la politique de génocide perpétré par un pouvoir étranger : l’État d’Israël.

À cela, je voudrais ajouter vos attaques personnelles systématiques d’antisémitisme à mon égard, ces sept dernières années, qui ont été publiées dans votre « Rapport annuel sur l’antisémitisme », correspondant aux années 2006, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012.

Je pense que votre attitude ne sert qu’à entretenir la confusion sur des sujets fondamentalement complexes qui nécessitent urgemment un débat public ouvert, équilibré et honnête… Par conséquent, le Projet de Seconde République promeut un débat national, régional et global sur le Sionisme en général, le comportement de l’État d’Israël en particulier, et l’impact que les deux peuvent avoir sur les différents pays du monde, en particulier l’Argentine…

3 Commentaires

Illuminati 3 – Enfin disponible en Français!

Front Illuminati3

LA GUERRE SECRÈTE CONTRE DIEU ET L’HOMME

« Il avait été décidé que l’Angleterre devait être la première nation à subir toute une série de Révolutions qui ne sont pas encore arrivées à leur terme. » – Isaac Disraeli, Life of Charles I, publié en 1851.

« Le fondement de la famille Chrétienne est le sacrement du mariage, le socle de toute la morale publique et privée. Les sociétés antichrétiennes sont opposées au principe de la famille. Lorsqu’elles auront détruit le foyer, la moralité de la société toute entière périra. » – Benjamin Disraeli, Lothair, 1870

« Si cette hostilité, cette répugnance même, ne s’étaient exercées vis-à-vis des juifs qu’en un temps et en un pays, il serait facile de démêler les causes restreintes de ces colères ; mais cette race a été, au contraire, en butte à la haine de tous les peuples au milieu desquels elle s’est établie… il faut donc que les causes générales de l’antisémitisme aient toujours résidé en Israël même et non chez ceux qui le combattirent. » – Bernard Lazare, (Juif et Dreyfusard) L’Antisémitisme : son histoire et ses causes, 1894.

« Nous avons convertis les gens à notre philosophie de l’avoir et de l’acquisition pour qu’ils ne soient jamais satisfaits. Les insatisfaits sont des pions dans notre jeu de conquête mondiale… Au moment même où il cherche le bonheur en dehors d’eux-mêmes, ils deviennent nos zélés serviteurs. » -

L’HISTOIRE CACHÉE, L’HOMOSEXUALITÉ, LE COMMUNISME

Ce qui passe pour des « changements sociaux » spontanés, n’est en fait rien d’autre qu’un processus organisé de possession satanique.

Ce développement n’est pas un phénomène isolé ou récent. La société occidentale est basée sur une rébellion contre Dieu et l’ordre naturel et moral.

Les prétendues « Lumières » font références à Lucifer, le « porteur de lumière ». Il représente la détermination des Illuminati à rejeter la réalité, le Créateur et son Dessein, pour mieux construire une réalité solipsiste plus conforme à leurs intérêts et leurs croyances perverties, celles qui inversent le bien et le mal, la vérité et le mensonge, le sain et le malsain…

C’est ce qu’ils entendent par « réinventer le monde » ou « changer le monde ».

Il ne sert de rien de chercher à adoucir cette réalité. Des Juifs Satanistes (Kabbalistes) et des Francs-maçons mènent une guerre secrète contre Dieu et l’homme et sont proches de la victoire. Beaucoup de Juifs et de Francs-maçons ont constitué une force subversive – telle est la raison réelle de l’antisémitisme.

Bien sur, la majorité des Juifs (et des Chrétiens) ne sont pas conscients de ce processus de possession satanique. Nous y avons tous succombé.

Se faisant passer pour de la « laïcité » et de « l’humanisme », le Satanisme est la religion secrète de l’Occident.

Disponible en livre papierhttp://www.amazon.fr/Illuminati3-La-Possession-Satanique-Henry-Makow/dp/0991821130/ref=sr_1_4?ie=UTF8&qid=1412170402&sr=8-4&keywords=henry+makow

Disponible sur Kindlehttp://www.amazon.com/dp/B00NZLNWHY

7 Commentaires

Pourquoi les Illuminati révèlent-ils la Conspiration ?

Devils_advocate_posterLes Illuminati ne veulent pas seulement vos enfants, votre épouse, vos biens et votre liberté.

Le fait de s’emparer de vos droits les plus élémentaires n’est pas suffisant pour ces Satanistes. Ils veulent la récompense ultime. Ils veulent s’emparer de votre âme.

Ils nous révèlent la conspiration, parce qu’ils veulent que nous soyons leurs complices. Tout comme les francs-maçons des rangs inférieurs, les Juifs, les américains ou les européens ordinaires, sont complices par leur soutien envers la guerre. Ils veulent que nous devenions tous des démons.

Ils font délibérément preuve de maladresse parce qu’ils veulent nous compromettre. Ils ne veulent pas que nous puissions dire : « Mon Dieu, nous n’en savions rien. ».

Ils ont fait un pari avec Dieu. Ils veulent nous enrôler du côté de Lucifer. Mais ils doivent nous laisser le libre arbitre, la capacité de faire un choix.

C’est la raison pour laquelle ils nous révèlent la conspiration. Par exemple les Rockefeller parrainent la John Birch Society. Leur journal, The New American est toujours une des meilleures sources d’information à propos des projets de l’élite. Cette opposition contrôlée présente aussi d’autres utilités. Elle permet de circonscrire la révolte et de s’assurer qu’aucune autre forme de résistance ne vienne à se développer.

C’est pourquoi beaucoup de sites comme le mien fonctionnent sans beaucoup de difficulté. Ils veulent que tout le monde soit au courant. Certains autres sites internet peuvent même recevoir le soutien des Illuminati.

Ralph Epperson, l’auteur de The Unseen Hand (1985)/La main invisible, fait des révélations au sujet du Nouvel Ordre Mondial depuis les années 1980. Il m’a confié n’avoir jamais rencontré aucune forme de répression de la part de l’élite.

C’est pourquoi ils sont si négligents. Tout le monde peut voir qu’aucun avion n’a heurté le Pentagone, ni ne s’est écrasé à Shanksville. Ils veulent que nous nous compromettions en acceptant ces mensonges et en abandonnant les victimes à leur sort. Nous devenons ainsi moralement complices de leurs crimes.

L’AVOCAT DU DIABLE

Dans le film L’Avocat du Diable, basé sur le roman d’Andrew Niederman et produit par Arnon Milchan et Arnold Kopelson, le Diable (Pacino) déclare à Kevin Lomax, l’avocat ambitieux joué par Keanu Reeves : « Je ne fais que présenter les évènements, ton libre arbitre tire ses propres ficelles ! »

Il montre à Kevin qu’il ne peut blâmer personne d’autre que lui-même. Kevin est dirigé par son propre égoïsme et sa vénalité. Il a abandonné sa femme au moment où elle avait le plus besoin de lui, puis elle s’est suicidée. Il a fait acquitter beaucoup de coupables, parce qu’il « ne perd jamais ».

Puis le diable nous expose le manifeste Luciférien : c’est la croyance que l’homme est défini par ses appétits charnels et ses désirs (l’avidité, le pouvoir, la luxure), plutôt que par son âme et les idéaux spirituels (la vérité, la justice, la beauté). L’homme sert Lucifer en satisfaisant ces tentations, devenant complice de sa propre destruction. Les Illuminati ont toujours défendu le fait que l’homme se consacre à la satisfaction de ses plus bas instincts, appelant cela la « libération sexuelle » et le « mariage libre ». Cela détruit la famille. Leur psychologie a toujours été contre toute forme de « répression » (c’est-à-dire d’autodiscipline). Cette idéologie que l’homme est Dieu, et que ses désirs sont la mesure de toute chose, s’appelle « l’humanisme laïc », c’est-à-dire le « Luciférianisme ».

John Milton (Le Diable) : Pourquoi te charges-tu de ce poids ? Dieu ? C’est ça ? Dieu ? Eh bien laisse-moi te donner une information confidentielle à propos de Dieu. Dieu aime observer. C’est un farceur. Penses-y. Il a pourvu l’homme d’instincts. Il l’affuble de ces dons extraordinaires, et que fait-il, pour son propre amusement, son propre divertissement cosmique, Il fixe la loi des opposés. C’est la blague des blagues. Regarde, mais ne touche pas. Touche, mais ne goute pas. Goute, mais n’avale pas. Ahahah. Et pendant que tu sautes d’un pied sur l’autre, que fait-il ? Il rit aux éclats ! C’est un sadique, un cul serré ! C’est un propriétaire absent! Vénérer ça ? Jamais !

Kevin Lomax : « Mieux vaux régner en Enfer que de servir au Paradis », c’est ça ?

John Milton : Pourquoi pas ? Je suis là depuis le commencement des temps. J’ai expérimenté chaque sensation dont l’homme a été doté. Je me suis occupé de ce qu’il voulait sans jamais le juger. Pourquoi ? Parce que je ne l’ai jamais rejeté. Malgré toutes ses imperfections, je suis un fan de l’homme! Je suis un humaniste. Peut-être même le dernier des humanistes. Qui peut objectivement nier que le vingtième siècle ait été entièrement mon œuvre, Kévin ?

Le Diable révèle qu’il est le père de Kévin et lui demande d’avoir une liaison avec sa jolie demi-sœur de manière à engendrer un successeur. Plutôt que de succomber à cette tentation, Kévin se donne la mort.

Le simple fait de dire « non » aurait suffit. Nous ne serons pas complices de notre propre destruction. Nous ne vendrons pas notre âme au Diable.

3 Commentaires

Cette atroce catastrophe aérienne est encore une attaque sous faux drapeau des Illuminati

article--702499

Si l’on disperse le brouillard médiatique, nous savons qu’il n’y a qu’une seule puissance au monde qui commet régulièrement des actes de terreur insensés : Le cartel bancaire juif Illuminati qui gère Kiev, l’OTAN et l’Occident.

Attaque sous faux drapeau : Vous commettez une atrocité et blâmez vos ennemis. Dans ce cas, la junte de Kiev a abattu l’avion et a blâmé les séparatistes de Donetsk et leurs soutiens russes.

La réaction des médias de l’Occident en est la « preuve » flagrante. Tout comme ils ont blâmé Oussama ben Laden une demi-heure après les attaques du 11/09, les médias de masse juifs Illuminati mettent le blâme sur les séparatistes russes sans détenir la moindre preuve. Pour mieux faire écho aux évènements du 11/09, ils appellent ce tir de missile : « un acte de terrorisme ».

Nous devons nous demander, « à qui profite ce crime » ? Quels avantages la Russie et leurs alliés peuvent-ils retirer de cette atrocité ?

D’autre part, les Ukrainiens sont soutenus par les néoconservateurs juifs Illuminati américains soucieux d’accroître les tensions et de provoquer la guerre avec la Russie. Leur but ultime est de renverser Poutine. Ce crime odieux doit être considéré dans le contexte du naufrage du Maine ou du Lusitania comme une tentative de fabrication d’un casus belli. Obama l’a qualifié de « coup de semonce pour l’Europe. » Les « experts » de CNN disent que les Russes ont fait le coup ; que les milices n’ont pas les compétences. (Pas besoin de preuve, tout comme « les attaques chimiques » d’Assad contre son propre peuple, voilà à quoi en est réduit l’Occident Illuminati dominé par les juifs : commettre des atrocités et en rejeter la faute sur leurs « ennemis », c’est-à-dire les nations qui refusent de se soumettre.)

Tout comme nous n’avons jamais su ce qui s’est réellement passé à propos du vol MH-370, je prédis que nous n’aurons jamais la véritable version au sujet du vol MH-17, parce que les Illuminati et leurs agents ne sont jamais condamnés pour leurs crimes odieux. Déjà, le cirque médiatique concentre toute son attention sur la scène de l’accident, alors que la seule question pertinente est : qui a tiré le missile et pourquoi ?

Voici un résumé des articles accréditant le soupçon d’attentat sous faux drapeau :

Les Ukrainiens déclarent que les milices séparatistes ne sont pas équipées du système de BUK. Un rapport d’un contrôleur aérien espagnol expatrié à Kiev explique que l’avion a été détourné vers la zone de conflit et abattu sur ordre du ministère de l’intérieur ukrainien nazi en charge de la pacification de la région Est.

Les services secrets ukrainiens ont publié une conversation téléphonique au cours de laquelle les séparatistes russes admettent avoir abattu l’avion par erreur. Les Russes ont dénoncé cela comme une fraude. Ils disent que la conversation a été concoctée avant que l’avion n’ait été touché.

La Russie et les combattants opérant dans l’est du pays n’ont rien à gagner en abattant un avion civil, mais absolument tout à perdre – pointant ainsi le doigt dans une autre direction – celle de l’OTAN et de leur régime par procuration à Kiev.

Le Ministère de la Défense russe a déclaré que lorsqu’un avion de la Malaysian Airlines a apparemment été abattu au-dessus de l’Ukraine, une batterie de missiles anti-avions ukrainiens Buk était opérationnelle dans la région.

NATOexpansion

Une simple recherche révèle que le vol MH17 a en fait été détourné de 200 kilomètres au nord de la trajectoire de vol habituelle prise par Malaysia Airlines au cours des derniers jours – et plongé au beau milieu d’une zone de guerre. Pourquoi ? Quel genre d’instructions le vol MH17 a-t-il reçu de la tour de contrôle de Kiev ?

Kiev est resté muet à ce sujet. Pourtant, la réponse serait simple, si Kiev avait rendu public l’enregistrement des échanges de la tour de contrôle avec le vol MH17 comme l’a fait la Malaisie après que le vol MH370 ait à jamais disparu…

Mais cela n’arrivera pas car la SBU l’a déjà confisqué. Nous en sommes quitte pour obtenir la moindre explication sur la raison pour laquelle le vol MH17 se trouvait hors de sa trajectoire, et ce que les pilotes ont vu et dit avant l’explosion.

Le Ministère de la Défense russe, a pour sa part confirmé qu’une batterie de missiles anti-avions Buk contrôlée par Kiev était opérationnelle près du site du crash du vol MH17. Kiev a déployé plusieurs batteries de missiles sol-air Buk pourvues d’au moins 27 lanceurs ; tous parfaitement capables de faire tomber des jets volant à 33,000 pieds.

Samedi, le ministre adjoint russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, a déclaré que le gouvernement américain a cherché à jeter le blâme sur les séparatistes et la Russie, sans attendre les résultats d’une enquête.

« Les déclarations des représentants de l’administration américaine sont la preuve d’une aberration politique profonde dans la perception de Washington concernant ce qui se passe en Ukraine », a-t-il déclaré aux agences de presse russes.

Leur niveau de cynisme est à couper le souffle.

Le Royal United Services Institute (RUSI) a annoncé dans un communiqué : « Le crash du vol MH17 de la Malaysian Airlines est un acte d’accusation incriminant sur les motifs que Kiev et ses bailleurs de fonds de l’OTAN auraient pu fournir dans le cadre de l’attaque du MH17 et par la suite dans l’élaboration de la culpabilité de la Russie.

Un changement de jeu : dans quelques jours,  le véritable débat se déplacera d’une exigence de fournir des preuves et des coupables, pour aller vers ce qui peut être sauvé des relations entre la Russie et l’Occident qui se détériorent rapidement.

Cette tragédie va entacher les relations de la Russie avec le reste du monde pour les années à venir. Les nations déterminées à rester en bons termes avec la Russie – comme la Chine ou le Vietnam qui s’appuie sur les fournitures d’armes russes et souhaitent que ces échangent perdurent – vont se tenir tranquille. Et il y aura toujours un certain déni plausible, donnant aux autres pays une marge de manœuvre suffisante pour éviter d’accuser directement la Russie de cette catastrophe. Mais les coupables de ce crime seront poursuivis par les enquêteurs et les tribunaux internationaux. Et de nombreux responsables russes seront ajoutés aux listes de « recherche » des forces de police du monde entier. L’histoire va durer, et ne favorisera pas les diplomates russes.

Compte tenu du fait que la majorité des victimes sont des citoyens européens, il est également de plus en plus difficile de voir comment la France serait en mesure de livrer les navires Mistral que la Russie a ordonné à sa marine, ou comment la Grande-Bretagne pourrait continuer à protéger la Russie de toutes sanctions financières. Et, compte tenu du fait que des dizaines de citoyens américains ont également été tués sur le vol MH17, le Congrès américain va exiger des sanctions plus sévères sur la Russie, ce qui rend toute amélioration des relations avec Washington hautement improbable.

La Russie a posé à Kiev une question cruciale :

Pourquoi les contrôleurs aériens ukrainiens ont-ils permis à l’avion de s’écarter de sa trajectoire régulière vers le nord, en direction de « la zone d’opération anti-terroriste ? »

2 Commentaires

Les blancs ont besoin d’une stratégie de survie

jews_image03Le féminisme et la diversité sont des exemples de la manière dont les Illuminati Juifs affaiblissent et neutralisent les hommes blancs

Mark Green commente le double standard qui permet aux Juifs, aux Noirs et aux Hispaniques de préserver leurs intérêts raciaux, mais interdit aux peuples d’origines européenne de faire la même chose. Les blancs ont-ils besoin de mettre en place des organisations nationales pour protéger leurs intérêts ?

Green : Les Juifs sont au pinacle : l’argent, l’implication, le pouvoir, la fierté, la cohésion et la visibilité. Les blancs sont au contraire en retrait. Nous sommes rapidement remplacés et nous sommes en train de perdre le contrôle de notre culture, de notre langue et de notre pays. Mais vous êtes priés de ne jamais le mentionner sous peine d’être traité de « réactionnaire » et même peut-être de raciste !

Makow : Afin de mettre cette remarque en perspective, il faut préciser que l’élite politique et culturelle de l’Occident est une délégation ou une administration coloniale du cartel bancaire Juif Illuminati. Ce cartel poursuit un objectif sataniste (de type Juif Kabbaliste) à travers l’ingénierie sociale nécessaire à la mise en place d’une tyrannie mondiale. Par exemple, le 11/09, le contrôle des armes à feu et l’espionnage à grande échelle de la NSA, constituent des mesures utiles à l’avancement de ce projet, ainsi qu’à la protection de ses agents.

Par Mark Green

(Tiré du site Occidental Observer)

Les blancs sont désavantagés dans cette compétition moderne car la solidarité raciale blanche – contrairement à la solidarité Juive – est complètement taboue en Amérique.

Pourquoi ? Les Juifs qui dominent le débat public empêchent les blancs d’établir des solidarités de type raciales ou ethniques sur des bases similaires à celles que les Juifs utilisent eux-mêmes. Cela maintient les blancs divisés et fait pencher la balance en leur défaveur lorsqu’ils sont en compétition avec les Juifs.

Dans le même temps, ce double standard permet aux Juifs de prospérer. Les alliances Juives augmentent l’unité Juive, encouragent la morale Juive, tout en amplifiant la coopération Juive et en instillant chez les Juifs le sens d’un but collectif. Mais vous ne devez pas faire mention de ces choses, car ceci est considéré comme de l’antisémitisme.

jewishsolidarityUn double standard s’est donc profondément installé. En son sein réside tout un jeu de règles complexes émanant d’un ensemble d’histoires anciennes, de mythes modernes et de tabous fabriqués. Ensemble, elles forment le Tout Nouveau Paradigme Juif.

Les six piliers sur lesquels repose ce paradigme sont : le fascisme, le racisme, l’Holocauste, la démocratie, la liberté, et l’égalité humaine. Je ne veux pas gâcher la fin de cette belle super-production en faisant remarquer que ces pauvres Juifs éternellement en souffrance, supérieurement intelligents, faisant montre d’un amour invétéré de l’égalité humaine et ardents défenseurs de la démocratie, sont les héros du film !

Et si vous ne me croyez pas, allumez votre télé ou lisez le dernier best seller.

Les Juifs sont en pleine ascension. La preuve : l’argent, l’implication, le pouvoir, la fierté, la cohésion et la visibilité médiatique.

Les blancs en revanche sont en pleine régression. Nous sommes en train d’être remplacés rapidement et nous perdons le contrôle de notre culture, de notre langue et de notre pays. Mais vous êtes priés de ne jamais le mentionner sous peine d’être traité de « réactionnaire » et même peut-être de raciste !

Les blancs sont clairement sur la défensive, tandis que l’autre équipe est clairement à l’offensive.

Culturellement, la Juiverie Organisée utilise l’imagerie collective du Nazisme et d’Hitler pour moquer et calomnier tous les américains d’origine européenne qui osent prôner des mesures pour assurer la continuité de la lignée blanche, bien que les directives Juives se consacre à la poursuite du même but pour les Juifs. Alors, pourquoi ce double standard ? Tout simplement parce que c’est bon pour les Juifs.

white_peopleEt comment parviennent-ils à se sortir de cette malhonnêteté ? C’est à ce moment que tout le baratin de l’Holocauste rentre en scène.

D’après l’histoire officielle : les Juifs n’avaient pas le choix. Nous (les âmes inférieures) ne cessons de les persécuter et de les tuer. Et tout ça sans aucune raison ! Donc ils doivent absolument rester ensemble. Toute la haine/discrimination dont ils sont les victimes, « c’est juste parce qu’ils sont Juifs ». C’est tout. Fin de l’histoire. Incroyablement, la racine du problème ne réside pas dans les croyances juives ou même dans ce que les Juifs font. Tout est de notre faute à nous les méchants et notre « antisémitisme » virulent.

Alors qu’est-ce qu’un bon américain est censé faire ? Combattre le fascisme bien sûr ! Le Gros Problème c’est CLAIREMENT l’antisémitisme et le racisme des blancs, bien entendu. Maintenant allez-y !

Ainsi, les Juifs demeurent fiers, militants, sans culpabilité, unis et (de manière justifiée bien sur) sur la défensive, tandis que d’innombrables blancs se sentent honteux, désorganisés, démoralisés et même aliénés à l’égard de leurs propres frères de race. Leur équipe gagne, la notre jamais.

beck-white-peopleLa communauté blanche (suis-je même autorisé à utiliser cette expression ?) peut juste continuer à s’agglutiner pour la défense d’intérêts corporatistes (non discriminant), le maintient des frontières régionales, de la foi religieuse, ou des idéologies aux différences inexistantes comme les oppositions factices libéraux/conservateurs, démocrates/républicains. Et c’est à peu près tout.

Cependant, les Juifs eux, peuvent soutenir ouvertement les colons israéliens, les survivants de l’Holocauste. Ils peuvent travailler en équipe à la poursuite d’objectifs exclusivement Juifs. N’est-ce pas merveilleux ? Et si ça ne vous plaît pas, ne les blâmez pas, blâmez Hitler, tout ça c’est de la faute à l’antisémitisme.

Ne vous mettez pas en travers de leur chemin.

Malheureusement, les blancs américains atomisés sont enfermés dans une boite. Les Juifs jouant dans l’équipe Juive ne parviennent pas seulement à jouer selon des règles différentes toutes à leur avantage, ils détiennent en plus une énorme influence culturelle par la gestion et la formation de l’orthodoxie politique moderne. Ils financent également les deux partis politiques à hauteur de plusieurs millions de dollar. Même les innombrables églises Chrétiennes sont à présent à la botte des Juifs Sionistes.bbcjews

Ces survivants opprimés de l’Holocauste (et leurs descendants) écrivent également les scénarios de la plupart des programmes regardés par nos voisins, nos amis et nos enfants. Ils éditent/censurent aussi la plupart des journaux lus par l’américain moyen. Ils mettent du cœur à l’ouvrage, n’est ce pas ? Rien de mal à ça.

Les Juifs sont les gardiens du temple de l’Amérique. (Et quand on y songe, ils sont aussi ceux de l’Europe).

Curieusement, tandis que les américains encouragent leur équipe favorite ainsi que nos troupes militaires, des millions d’immigrés pauvres et sans éducation, parlant espagnol et en provenance d’Amérique centrale, passe au travers des frontières américaines à l’abandon, changeant à jamais le visage de l’Amérique.
Est-il possible d’évoquer ce sujet ? Cela serait trop raciste. Malheureusement les intellectuels Juifs et leurs sbires insistent à présent sur le fait que les États-Unis sont à présent une « nation à disposition » (Voir : « la Démocratie et l’égalité »)

La race n’a aucune importance à présent. Nous sommes tous égaux en Amérique !

Peut-être que cette expérimentation fonctionnera. Mais et si ça n’est pas le cas ? Oh, et bien, au moins les Juifs auront Israël comme endroit où se réfugier.

tear-down-this-wallC’est intéressant de constater qu’en Israël où les Juifs constituent 80% de la population – un événement sportif se tient chaque année. Mais seuls les athlètes Juifs peuvent y participer. Cela s’appelle (oh surprise !) les Maccabiades. Pas de Jackie Robinson dans l’arène, s’il vous plaît. En fait, il n’y aucun Gentil parmi les équipes.

Pendant ce temps, l’Amérique se bât pour Israël, finance la purification ethnique du ‘grand Israël’, mais ne fait rien pour mettre fin à l’invasion de millions de méso américains de langue espagnole qui se déversent aux US depuis des décennies. C’est curieux, non ?

Et oui, les Juifs possèdent et dirigent Hollywood. En fait, ils dirigent l’Amérique.

Vous voulez connaître un secret ? Incroyablement, pendant que personne ne regardait, le ‘grand Israël’ est graduellement devenu la super puissance du monde. C’est arrivé pour de vrai.

Par exemple, si vous voulez savoir quelle sera la prochaine guerre de l’Amérique (ou la prochaine invasion de l’OTAN), demandez ce que le lobby israélien souhaite. C’est un indicateur parfait. Je l’appelle « l’index israélien ». Surveillez-le et apprenez de lui.

(Mais s’il vous plaît ne dites pas que je vous en ai parlé, c’est probablement antisémite.)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 213 autres abonnés